Ditesleaveclesourire
Bienvenue !


de tout, de riens , d'actualités,de chansons dans le respect de chacun.
 
Portail*Portail*  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Il faut changer les choses
Hier à 15:37 par ally-net

» le billet du jour
Dim 16 Avr 2017 - 9:22 par ally-net

» Petit rappel historique
Ven 14 Avr 2017 - 8:57 par ally-net

» SANTE
Mer 12 Avr 2017 - 7:17 par ally-net

» Tout va très bien Madame la Marquise...
Mar 11 Avr 2017 - 9:51 par ally-net

» l'évènement
Lun 10 Avr 2017 - 16:13 par ally-net

Elections 2012
Exceptionnellement le vote est ouvert à tous les membres et aux invités.
 
Ally-net
modératrice
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Sujets les plus actifs
Bonjour
Bonjour
Bonjour
Bonjour
en bref
Elections présidentielles : débat
Photos déformées
la chanson du jour
citation du jour
Au coin du feu
Forum

Partagez | 
 

 Le saviez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Gavroche_
Forecnet


Nombre de messages : 2449
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le saviez-vous   Sam 1 Déc 2007 - 18:23

Comme quoi on ne sait pas tout !!

Merci ally-net !


cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet


Nombre de messages : 2449
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le saviez-vous   Ven 14 Déc 2007 - 10:40

Mais bon sang ! Pourquoi les anglais roulent-ils à gauche ?

Les voitures et autres véhicules roulent à droite dans certains pays et à gauche dans d’autres, traditionnellement dans les pays anglophones ...
La raison ? Hé ben contrairement à ce qu’on entend souvent, ce n’est pas « parce que ces foutus rosbifs savent pas faire comme les autres ».
En fait, il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine... (Euh…… Ah non je me suis trompé de fiche excusez moi !)
Donc je disais, pour cela, il faut remonter à des temps lointains, très lointains. N’en déplaise aux gauchers, la plupart des hommes sur notre globe sont nés droitiers et, pour autant que l’on sache, il en a toujours été ainsi.
Donc, les hommes tenaient leur lance ou leur javelot de la main droite. Ils utilisèrent donc leur main gauche pour porter écus ou boucliers et, lorsque des soldats armés se rencontraient, chacun d’eux préférait avoir son éventuel adversaire sur sa gauche, protégé qu’il était par son bouclier, et il restait libre de frapper de la lance ou de l’épée.
Aussi marchait-on sur la droite des sentiers et chemins de l’époque.
Les soldats romains qui utilisaient- on le sait - un grand bouclier, étaient entraînés à marcher sur la droite des voies romaines qui s’étendirent sur presque toute l’Europe, et dont nous possédons encore quelques vestiges. Cette coutume militaire semble avoir été à l’origine de l’habitude de rouler à droite.
Jusque là tout va bien !
Au début, les Anglais et les autres peuples d’Europe avaient les mêmes raisons de garder leur droite ... mais la situation vint à changer au Moyen-âge, vers 1100. Le nombre des chevaliers devint très important en Angleterre, plus que dans n’importe quel autre pays, et combattre à cheval devint un sport très convoité que l’on appelait les joutes. Comment se passe une joute ? Chacun à cheval en face à face et on essaie de faire tomber l’autre. A l’époque, les chevaliers circulaient à cheval, et ils portaient leurs épées au côté gauche pour pouvoir la saisir facilement de la main droite. (Logique…. Essayez de tirer une « épée fantôme » de votre droite avec la main droite, vous verrez vite que vous risquez de vous planter l’épée vous-mêmes !!!) Seulement une fois l’épée tirée du fourreau, pour accompagner le mouvement, il est bien plus facile de taper sur la droite que sur la gauche. (Pareil, essayer et vous verrez qu’en tirant votre épée du coté gauche, vous ne faites qu’accompagner le mouvement pour taper à droite alors qu’à votre gauche, cela demande plus d’efforts. N’oublions pas que les épées étaient très lourdes au Moyen-âge.)
Mais si vous voulez taper à droite, votre adversaire doit donc être à votre droite ! Résultat, les chevaliers se mirent à circuler à gauche pour faciliter la défense ou l’attaque mais aussi pour éviter que leurs épées ne se croisent et ne s’entrechoquent. C’est ainsi que les chevaliers prirent l’habitude d’emprunter le côté gauche de la route et, bientôt, tous les Anglais les imitèrent. La circulation à gauche venait de naître et elle s’étendit à tous les pays de l’immense Empire britannique et à tous les pays remplis de chevaliers. La France fit donc partie du lot et circula à gauche.
Tout le monde se mit à circuler à gauche !
Mais sous la Révolution et par réaction contre une habitude "chrétienne et royaliste", la circulation à gauche fut abandonnée au profit de la droite. Comme ça arbitrairement ! Logique hein !
La France seule, roule à droite.
Napoléon vint, novateur dans tous les domaines. Avant lui pendant les batailles, les attaques se faisaient d’abord avec la gauche de l’armée. Pour désorienter l’adversaire, il décida d’inverser le sens de ces attaques et de les faire partir de la droite. Au fur et à mesure de ses conquêtes, il fit aussi adopter la circulation à droite aux pays conquis. On pense aussi que sa haine des anglais contribua beaucoup à cette idée de changer de sens (rien que pour les ennuyer tiens !) En faveur de cette thèse, la Suède, la Bohème, la Grande-Bretagne, seuls pays qui ne furent pas conquis par Napoléon, continuèrent à privilégier la gauche. Les deux premiers y renoncèrent plus tard et passèrent à droite. Seule, en Europe, la Grande Bretagne continue à rouler à gauche (de toute façon, on le sait que c’est têtu un anglais).
Maintenant vous savez pourquoi l’Angleterre aujourd’hui roule à gauche ! Et cela parait moins farfelu maintenant qu’on connaît l’histoire non ?
Et le Japon ?
On se demande souvent pourquoi le Japon a pris l’habitude des anglais. Là-bas, pas d’histoire de colonialisme britannique ou de chevaliers… Alors pourquoi ? Simple ! Le code de la route nippon serait inspiré du code de la route anglais et donc, le sens de conduite est à gauche.
Une petite anomalie : les trains. (Oui encore les trains, j’adore les trains on dirait !)
Avez-vous remarqué que les trains, eux, roulent à gauche, même en France ?
Explication :
Les chemins de fer nous viennent du Royaume-Uni, avec leurs ingénieurs et nous n’avons sans doute jamais jugé bon de revenir sur pareil détail ...
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5228
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: us, coutumes et... culture   Ven 14 Déc 2007 - 17:09

Et j'en ai encore appris : très intéressant ton article Gavroche flower
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5228
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Guantanamera ...   Sam 22 Déc 2007 - 6:12

Guantanamera

Apparue comme un simple refrain de son montuno, dans la région de Guantánamo, elle a fait le tour du monde. Chantée par les plus prestigieux interprètes et traduite dans plusieurs langues, elle est devenue le symbole même de l'identité musicale cubaine.
En 1929 le chanteur Joseíto Fernandez surnommé "le petit roi de la mélodie" reprit cet air folklorique et le transforma en guajira, lui donnant un timbre inimitable.
Bientôt, cette guajira-son fut choisie comme fond sonore à la radio pour l'émission "L'événement du jour", qui fut un programme très populaire. La Guajira guantanamera était si diffusée à Cuba qu'un compositeur classique, Julián Orbón décida de l'interpréter seul au piano en lui rajoutant un texte de l'écrivain José Martí.La chanson eu alors une autre allure. C'est cette version que le groupe américain The Sandpipers, adapta en lui ajoutant une touche rock et le chanteur folk Pete Seeger l'a repris. Leurs disques valurent à la chanson une consécration mondiale. "Guantanamera, guajira guantanamera..."
Parmi les innombrables reprises de cette perle hispano-cubaine, notons les excellentes versions en espagnol de Carlos Embale, Chéo Marquetti, et surtout celle du très populaire Joe Dassin !
Revenir en haut Aller en bas
Lasso
Forecnet


Nombre de messages : 1564
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Le saviez-vous   Sam 22 Déc 2007 - 10:39

Mais aussi les excellentes versions de Nana Mouskouri, de Gloria Lasso, de Julio

Iglésias, de Trini Lopez et tant d'autres encore
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet


Nombre de messages : 2449
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le saviez-vous   Dim 23 Déc 2007 - 16:04

Version de Joe Dassin :

Guantanamera, ma ville guantanamera
Guantanamera, ma ville guantanamera

C'était un homme en déroute
C'était son frère sans doute
Il n'avait ni lieu, ni place
Et sur les routes de l'exil
Sur les sentiers, sur les places
Il s'en allait loin de sa ville

Guantanamera, ma ville guantanamera
Guantanamera, ma ville guantanamera

Là-bas sa maison de misère
Etait plus blanche que le coton
Les rues de sable et de terre
Sentaient le rhum et le melon
Sous leur jupon de dentelles
Dieu que les femmes étaient belles

Guantanamera, ma ville guantanamera
Guantanamera, ma ville guantanamera

Il me reste toute la terre
Mais je n'en demandais pas tant
Quand j'ai passé la frontière
Il n'y avait rien devant
J'allais d'escale en escale
Loin de ma terre natale
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2449
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le saviez-vous   Lun 24 Déc 2007 - 16:41

Mais qui est donc le père Noël ?

C’est en faisant une petite rétrospective que l’on peut retrouver la trace du Père Noël.
Au départ, c’est Saint Nicolas qui a inspiré le Père Noël. Son grand manteau rouge, ses bretelles dorées, la crosse à la main et sa mitre sur la tête. Il portait une longue barbe blanche et était accompagné de son âne qui l’aidait à transporter tous les cadeaux destinés aux enfants.
Le Père Noël lui, voyage dans un traîneau rempli de cadeaux et tiré par des rênes.
C’est dans la nuit du 24 au 25 décembre, pendant que les enfants dorment sagement dans leur lit, que le Père Noël descend du ciel avec son traîneau, se faufile par la cheminée et dépose ses cadeaux dans nos petits souliers, au pied du sapin.
Saint Nicolas lui, nous vient d’Allemagne et de Hollande. Chaque année à la même date, le 6 décembre, accompagné du Père Fouettard, il apporte ses cadeaux aux enfants sages.
Saint Nicolas a été importé aux Etats-Unis au début du XVIIe siècle par des immigrés allemands ou hollandais.
C’est à ce moment là que l’on a pu observer l’influence de Saint Nicolas dans la culture américaine et, où Saint Nicolas est devenu Santa Claus.
Son image est devenue de plus en plus populaire, plus sympathique et a pris l’ampleur commerciale que nous connaissons actuellement.
En 1821, Clément Clarke MOORE, un pasteur américain passionné de contes pour enfants, eut l’idée de créer un conte de noël pour enfants intitulé : « The night before Christmas » (La nuit d’avant Noël). Dans ce récit, MOORE écrivit un conte de NOËL pour ses enfants dans lequel un personnage sympathique apparaît, le Père Noël, dans son traîneau tiré par huit rennes.
Il le fit dodu, jovial et souriant, remplaça la mitre du Saint Nicolas par un bonnet, sa crosse par un sucre d’orge et le débarrassa du Père Fouettard. L’âne fut remplacé par 8 rennes fringants.
Ce récit n’eut pas un effet majeur sur le grand public. Il faudra attendre le 23 décembre 1823 pour la publication du fameux poème de ce même auteur intitulé "A Visit From St Nicholas". Ce poème fut publié pour la première fois dans le journal Sentinelle, de New York. Repris les années suivantes par plusieurs grands quotidiens américains, ce récit fut ensuite traduit en plusieurs langues et diffusé dans le monde entier.


L’histoire éternelle du Père Noël

L’histoire du Père Noël a continué de se diffuser et, en 1960, Thomas NAST, illustrateur réputé d’un journal new-yorkais, donna forme au Père Noël et l’habilla d’un costume garni de fourrure blanche et rehaussé d’un large ceinturon noir.
Il l’orna également d’une barbe blanche touffue et accentua les formes de son bonnet.
Pendant près de 30 ans, NAST illustra au moyen de centaines de dessins tous les aspects de la légende de Sauta Claus qui parcoururent le monde entier.
En 1885, NAST établissait la résidence officielle du père Noël au pôle Nord au moyen d’un dessin illustrant une maison, couverte de glace, dans un paysage immaculé, recouvert de neige. On voyait également sur ces illustrations le voyage autour du monde du Père Noël sur son traîneau, tiré pas ses rennes.
L’année suivante, en 1886, l’écrivain américain George P. WEBSTER reprenait cette idée et précisait que sa manufacture de jouets abritait un grand nombre de petits lutins qui s’attelaient à fabriquer les jouets pendant les longs mois d’été, d’autres s’occupaient de l’emballage des cadeaux, d’autres encore avaient pour tâche de nourrir et de prendre soin des rennes et les derniers, transportaient les cadeaux pour les déposer dans le traîneau sous le regard attentif du Père Noël.
On peut s’interroger aujourd’hui sur la provenance de la couleur rouge du costume du Père Noël.
C’est en 1931, que le père Noël prit finalement une toute nouvelle allure dans une image publicitaire, diffusée par la compagnie Coca-Cola Grâce au talent artistique de Haddon SUNDBLOM, le père Noël avait désormais une stature humaine (le rendant ainsi plus convaincant et nettement plus accessible). Le Père Noël apparaîtra alors plus dynamique, une bouteille de Coca-Cola à la main et incitant ainsi les enfants à boire du Coca-Cola en plein hiver. Ainsi, pendant des années, Coca-Cola diffusa ce portrait du père Noël dans la presse écrite et, ensuite, à la télévision partout dans le monde.
Ses accessoires vestimentaires furent revisités et le rouge de sa tenue devint plus vif. Le bout de ses manches, le bord de son bonnet ainsi que les bords de son costume devinrent, eux, plus blancs afin de contraster avec le rouge de son costume.
L’idée que nous avons aujourd’hui du père Noël est fortement imprégnée de cette image.
Maintenant, vous pouvez dire que vous savez qui est le Père Noël mais, son histoire ne s’est pas arrêtée là et, juste pour finir, une dernière petite anecdote le concernant :
En 1939, une légende à nouveau créée, un neuvième renne fut ajouté Rudolf qui fut chargé d’éclairer le chemin du père Noël grâce à son nez rouge lumineux.
Le Père Noël est aujourd’hui connu dans le monde entier, quels que soient les cultures ou les religions à travers le monde. Le Père Noël est devenu un personnage Universel.


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: A visiter en passant par la Lorraine   Jeu 3 Jan 2008 - 15:59

Patrimoine industriel : le haut-fourneau U4 à Uckange en habits de lumière

• Symbole fort du patrimoine industriel de la vallée de la Fensch, sauvegardé grâce à son inscription à l’inventaire des Monuments Historiques en 2001, le U4, dernier des quatre hauts-fourneaux de l’usine d’Uckange, est probablement le seul vestige de la métallurgie du XXe siècle conservé en France.

Construit par des investisseurs allemands durant l’Annexion, ce « monstre de fer » entièrement rénové dans les années 30 est un représentant typique de la sidérurgie de la seconde industrialisation.

Témoin du formidable essor économique de toute une région dans les années 1960-1980, il s’est éteint en 1991 pour revenir à la vie en 2007.
Complètement remis en état et réaménagé, il était l'un des projets labellisés « Luxembourg et Grande Région, capitale européenne de la culture en 2007 ».

Entouré du Jardin des Traces, parc paysager situé sur l’ancienne usine d’agglomération, d’un lotissement de standing et de pistes cyclables communautaires, l’U4, pièce maîtresse de l’ensemble, est habilement mis en lumière par l'artiste Claude Lévêque. L’œuvre, poétiquement baptisée « Tous les soleils », qui le rend visible depuis l’autoroute qui longe le site, ne manque pas de raviver la flamme de la grande épopée lorraine de l’acier.

Parc du haut-fourneau U4 :
- du 1er mai au 26 octobre 2008
- du mardi au dimanche
- de 14 h à 18 h30
- départ visites guidées à 14h30 et 16h
- visites nocturnes « Tous les soleils » les mardis, vendredis et samedis de 21h à 23h (en sept/oct) et de 22h à minuit (en mai/juin/juil/août)
- dernière entrée 30 mn avant la fermeture
Mise en lumière toute l'année.

Visites libres et visites guidées pour les particuliers.
Pour les groupes, réservation obligatoire auprès de l’Office de Tourisme (03.82.86.65.30).


Le Jardin des Traces (parc public) : ouverture avril 2008 : tous les jours, de 8 h à 22 h. Entrée libre.

Informations et réservations : Office du tourisme du Val de Fensch au +33 (0) 382 86 65 30.
Courriel : info@valdefensch-tourisme.com




On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par le Ven 4 Jan 2008 - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2449
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le saviez-vous   Ven 4 Jan 2008 - 13:43

Quel désastre d'avoir fermer ces puits...
Que de malheur humain cela a engendré...
J'ai des amis mineurs... j'ai des amis fils de mineurs....je les ai vu pleurer....

Je ne sais plus quel politicien a avancé l'idée de réouvrir certains puits pour en extraire à nouveau du charbon...


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2449
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le saviez-vous   Ven 4 Jan 2008 - 13:48

TCHIN TCHIN !! ( C'est d'actualité ).

Vous connaissez sans doute l'histoire de cet industriel qui après avoir signé un important contrat en Chine, honore ses hôtes d'un contrat d'adieu ou l'on sabre le champagne et lance à la cantonade un bruyant : "Tchin-Tchin ! " Le responsable de la délégation chinoise, après quelques secondes d'hésitation lève son verre à son tour en criant : "France ! France !"

En effet, "Tchin-Tchin" est devenu synonyme de trinquer. Pourtant quand on y regarde bien, il y a là une bizarrerie... La prochaine fois que vous serez en tête à tête au restaurant, trinquez avec votre partenaire ! Et écoutez le bruit ! Ça fait "Tchin", pas "Tchin-Tchin" ! Il manque donc un "Tchin" ! Quel est donc ce mystère ?

Et bien voilà, au moyen âge, l'empoisonnement dans la nourriture ou dans la boisson était une pratique fort répandue dans certains milieux. Echanger un peu de son breuvage avec quelqu'un était donc en ces temps dangereux un signe de confiance mutuelle. Les verres étaient fort remplis de vin ou de bière (l'apéritif n'existait pas), et souvent dans des matières solides (argent, étain, fer, bois). L'un des deux buveurs commençait à cogner son verre contre l'autre de telle façon qu'une partie du liquide s'éclabousse et atteigne l'autre verre (premier "Tchin"). Le second buveur lui rendait bien sûr la politesse (2ème "Tchin").

Avec le temps, la confiance entre buveurs est revenue, on ne trinque maintenant qu'une seule fois et sans brutalité.

Il est curieux de constater que pendant les années 70, cette coutume à eu tendance à se perdre, remplacée par le lever du verre à l'Américaine (Ah ! Le type qui lève son verre en faisant "Tchin-Tchin" mais en ne trinquant pas...). Depuis les années 80 la tradition est repartie, allez donc savoir pourquoi !
A la votre, Tchin !


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: l' e-mail ou courriel   Mer 13 Fév 2008 - 13:39

Le courrier électronique (en anglais email ou e-mail) est un des services les plus couramment utilisés sur internet, permettant à un expéditeur d'envoyer un message à un ou plusieurs destinataires. Le courrier électronique a été inventé par Ray Tomlinson en 1972.

L'Académie française lui a trouvé le nom de « mél », tandis que les québecois, réputés pour leur langage imagé, ont adopté le joli terme de « courriel ».

Depuis la parution du Journal Officiel du 20 juin 2003, le terme courriel a été adopté comme dénomination principale du courrier électronique dans la langue française.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: recyclage des pc   Mer 20 Fév 2008 - 14:57

100.000 PC redistribués en 2005 !


Des PC usagés (ou logiciels, périphériques…etc) donnés par des organismes, entreprises ou administrations sont recyclés puis donnés gratuitement à des écoles, des hôpitaux, des associations, des Centres sociaux ou Etablissements Publics Numériques (EPN) en France et dans les Pays en Développement favorisant ainsi l’accès aux nouvelles technologies et à la société de l’Information... Il fallait y penser!
Lors de son lancement en Mars 2000, dans le cadre de la Fête de l’Internet, l’Internethon s’était fixé un objectif symbolique de redistribution de 2000 PC !

Centre Social d'Evreux, écoles maternelles du 19ème, et aussi Centre de Santé du Sud Maroc, orphelinat au Bengladesh, et association de soutien scolaire au Burkina-Fasso... l'objectif initial a été rempli, mais la demande insatisfaite est considérable et l’action se poursuit ! ...il s'agit de transformer cet essai à présent et revendiquer 100.000 unités redistribuées à l'horizon 2005!


Les réseaux du coeur

Le programme Internethon de l' AFNet a pour objectif d'encourager et d'accompagner l'usage des technologies de l'information et de la communication auprés du plus grand nombre. Cette opération d'e-transformation "équitable" contribue de manière trés pratique au partage de technologies, pour conduire à un développement des relations sociales et culturelles, des capacités collectives.

A ce jour, l' Internethon a noué un partenariat majeur avec l’ESIEA (Ecole Supérieur d’Informatique Electronique Automatique) dont un groupe d’élèves s’investit particulièrement dans le recyclage (Club Informatique KPS).

L'opération est centrée sur la promotion d’un « recyclage solidaire des matériels informatiques ». L'Internethon identifie les donateurs, recense les besoins et cherche à les satisfaire à partir des micro-ordinateurs recyclés disponibles.

Finalité sociale, prudence écologique et efficacité économique l'action de l'Internethon s'inscrit idéalement dans le respect simultané de ces trois critères qui qualifient généralement le « développement durable ».

L'Internethon développe son action auprès des entreprises et des administrations: c'est pour elles l'occasion de mettre leurs valeurs, leurs compétences et leur notoriété au service d'une cause dont le "sens" est reconnu par tous: la réduction de la fracture numérique.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2449
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le saviez-vous   Dim 24 Fév 2008 - 16:01

Ben voilà une bonne chose !!

cheers


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Vos vacances sans problèmes   Dim 9 Mar 2008 - 9:07

Les agences les mieux notées par les lecteurs

1. Kuoni 16,2/20
2. Fram 15,9/20
3. Look Voyages 14,8/20
4. Club Med 14/20
4. Promovacances 13,8/20

Le voyagiste haut de gamme Kuoni est le mieux noté : ses prestations doivent répondre aux attentes d'une clientèle naturellement exigeante. Il est suivi de près par l'agence de voyages Fram. A noter la présence dans les 5 premiers d'un voyagiste Web, Promovacances (marque de Karavel).

Cette note finale est le résultat d'une moyenne pondérée des 5 critères suivants :

- le rapport qualité/prix,
- la conformité de l'hébergement avec l'offre de départ,
- la qualité de l'encadrement au départ et sur place,
- la qualité du transport vers le lieu de vacances et sa conformité avec l'offre de départ,
- la qualité du service après-vente lorsque les voyageurs y ont été confrontés.


Lorsque l'on interroge les internautes sur le rapport qualité/prix d'un des voyages qu'ils ont effectué en 2007, ils se déclarent majoritairement "satisfaits" et "très satisfaits". Seuls 5% des votants disent avoir été déçus : le secteur du tourisme, très concurrentiel, impose d'ajuster les prix au plus près de la réalité.

C'est Nouvelles Frontières qui arrive en toute fin de classement sur cette question avec un taux de satisfaction de 49%.



Fram, qui a axé sa communication sur le rapport qualité/prix (de fait, le voyagiste arrive 3e du classement précédent), se voit encore mieux récompensé sur le plan de l'hébergement.

Sur la question de la conformité de l'hébergement avec la promesse faite au moment de l'achat, c'est l'agence de voyages Marmara (spécialisée dans les destinations du bassin Méditerranéen) qui arrive à la fin du classement avec 1/4 de votants mécontents.




(Source : L'Internaute Magazine/Benchmark Group Mars 2008 )


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2449
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le saviez-vous   Dim 9 Mar 2008 - 22:36

Intéressant à savoir tout ça !!


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2449
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le saviez-vous   Ven 14 Mar 2008 - 19:29

QUELLE EST LA CONTENANCE D'UN BARIL DE PETROLE ?

Un baril de pétrole équivaut à environ 159 litres.

A la sortie d'une raffinerie un baril de pétrole brut génère les quantités suivantes de produits raffinés :
-carburants 73,8 litres
-gazole et mazout léger (fioul domestique) 34,8 Litres
-kérosène (carburéacteur pour l'aviation) 15.2 Litres
-mazout lourd (fret maritime, centrales thermiques, industries) 8.7 Litres
-gaz de pétrole du raffinage 7.2 Litres
-autres gaz (éthane, propane, butane) 7.2 Litres
-coke 6.8 Litres
-asphalte 4.9 Litres
-bases pour la pétrochimie 4.5 Litres
- lubrifiants 1.9 Litres
-kérosène (ou pétrole lampant) 0.7 Litres
-autres (cires, graisses) 1.1 Litres

Ces chiffres varient d'un type de pétrole à un autre mais aussi d'une raffinerie à une autre et d'une époque à une autre. En effet, il est possible à partir du même brut de raffiner plus d'essence (en augmentant la capacité de craquage catalytique) ou plus de fioul en modifiant les procédés utilisés.


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: vous avez dit "clavier" ?   Mar 6 Mai 2008 - 8:09

AFP -
Un clavier d'ordinateur peut être plus sale que des toilettes


Les claviers d'ordinateurs peuvent abriter plus de bactéries dangereuses pour la santé que la moyenne des sièges de toilettes, selon une enquête scientifique britannique.

Le magazine de consommation "Which? Computing" a demandé à un biologiste d'examiner au microscope plus de 30 claviers dans un bureau londonien représentatif et "a trouvé que certains abritaient des bactéries qui présentaient un risque élevé de rendre malade leur utilisateur", explique-t-il sur son site internet.

Sur cet échantillon, quatre claviers étaient dangereux pour la santé et le biologiste est allé jusqu'à demander le retrait immédiat de l'un d'eux qui était "cinq fois plus sale qu'un siège de toilettes" analysé pour fournir une comparaison. Le clavier le plus sale dépassait de 150 fois la limite pour le nombre de bactéries néfastes. Les bactéries trouvées sur ces claviers pouvaient notamment causer des symptômes d'intoxication alimentaire, a indiqué le biologiste.

"La principale cause de l'infection d'un clavier est le fait de déjeuner à son bureau, puisque les restes alimentaires sont propices au développement de millions de bactéries. Une mauvaise hygiène personnelle, comme de ne pas se laver les mains après être allé aux toilettes peut aussi être en cause", relève le magazine.

Une personne sur dix avoue ne jamais nettoyer son clavier et 20% ne jamais nettoyer sa souris, selon un sondage par internet réalisé par Which? Computing auprès de plus de 4.000 personnes. Plus de la moitié du panel a reconnu nettoyer son clavier moins d'une fois par mois.

"La plupart des gens ne pensent pas à la saleté qui s'accumule sur leur PC, mais si vous ne nettoyez pas votre ordinateur, cela revient à manger votre repas sur des toilettes", avertit Sarah Kidner, rédactrice en chef de Which? Computing qui conseille à ses lecteurs de faire un ménage de printemps Twisted Evil


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2449
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le saviez-vous   Mar 6 Mai 2008 - 8:24

Ce genre d'étude me fait doucement sourire...

J'aimerais savoir si celle ou celui qui l'a faite, préfèrerait manger son sandwich à côté de son PC ou dans les toilettes publiques d'une station d'autoroute ? Pesonnellement, mon choix est fait, sans aucune hésitation...
Mon clavier, comme le reste de mon PC, est nettoyé, généralement, une fois par mois... je fais donc partie de la moitié ( selon l'étude ) des utilisateurs d'un PC.

Quant à la propagation des bactéries dangereuses, il me semble qu'on ferait mieux de s'attaquer au problème de " remballe " de la viande en supermarché... Quand on pense que certains bouchers osent faire des steacks hâchés avec des restes de viande avariée et quand on réalise surtout que ces steacks sont essentiellement mangés par des enfants en bas âge.... Je ne vous dis pas le fond de ma pensée....

Mais comme tout est une histoire de " fric ", il est des sujets qu'il ne vaut mieux pas aborder...

CQFD !!


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Les réseaux sociaux   Mer 23 Mai 2012 - 19:24

Réseaux sociaux : de l’addiction à l’addition


Omniprésents, au point que certains n'imaginent pas passer une journée sans Twitter ou poster sur Facebook, les réseaux sociaux offrent des outils séduisants, dont l'utilisation pourrait se payer au prix fort. Premier épisode de notre feuilleton noir.



http://www.01net.com/editorial/565937/reseau-sociaux-de-l-addiction-a-l-addition-1-5/


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Mer 30 Mai 2012 - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Né un 30 mai : Fabergé   Mer 30 Mai 2012 - 11:36

Le monde célèbre le 166ème anniversaire du célèbre créateur des oeufs émaillés d'or et de pierres précieuses.



L'Oeuf de Fabergé est encore aujourd'hui empreint de mystère et de fascination. Sa création reste intimement liée au destin de la Russie des Romanov, qui a herigé le créateur Pierre-Karl Fabergé au Panthéon des plus grands artistes russes.

Issu d'une famille de joailliers français qui a immigré en Russie, Pierre-Karl Fabergé naît à Saint-Pétersbourg le 30 mai 1846.

À l'âge de 14 ans il suit sa famille qui part s'établir en Allemagne, pays qui sera le point de départ de ses multiples voyages à travers l'Europe. Suivant les traces de ses aieux, le jeune homme décide de partir à la rencontre des plus grands orfèvres de France, d'Allemagne et d'Angleterre afin de parfaire sa formation.

Mais en1872, le bijoutier décide de revenir sur sa terre natale russe ou il épouse sa femme Augusta Julia Jacobs mais décide surtout de reprendre en main la maison Fabergé lancée par son père en 1842. À cette époque, la compagnie s'occupe de la restauration des objets du musée de l'Ermitage située à Saint-Pétersbourg.

La Figaro



On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Collin Maillard   Jeu 28 Juin 2012 - 10:56

Le jeu de Colin-maillard qui consiste à mettre un bandeau autour des yeux et de toucher les autres tirerait son nom d'un guerrier du Xème siècle Jean Colin-Maillard qui, exemple extrême de courage et de bravoure, continua de se battre malgré les deux yeux qui lui furent crevés durant la même bataille.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2449
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le saviez-vous   Sam 30 Juin 2012 - 9:22

Sachant cela, je n'y jouerai plus de la même manière !! Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: ... mais ça c'était avant   Sam 30 Juin 2012 - 11:44

Considérée comme une pathologie psychiatrique jusqu’en 1973 aux USA et jusqu’en 1992 en France, l’homosexualité avait sa place dans un diagnostic au même titre que le schizophrénie ou la dépression. Retour sur l’histoire d’une «maladie» qui a amené la psychiatrie à se remettre en question.

http://www.slate.fr/story/41351/homosexualite-maladie


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Gauche et Droite   Lun 13 Aoû 2012 - 9:01


L'origine du clivage GAUCHE/DROITE

La notion politique de gauche, par opposition à droite, est née en France au moment de la Révolution française. À l'Assemblée nationale, au moment des premières discussions constitutionnelles, les opposants au droit de veto royal se regroupaient à gauche de l'hémicycle, tandis que les partisans du pouvoir royal en formaient l'aile droite. Bien qu'historiquement datées et géographiquement situées, les notions de gauche et droite allaient rapidement se répandre au cours des XIXe et XXe siècles en Europe, pour ensuite structurer la vie politique de la plupart des pays démocratiques de la planète.

On notera toutefois que la première assemblée nationale française a aussi utilisé une autre disposition : la « plaine », en bas, pour les proches du pouvoir et la « montagne », en haut, plus loin dans l'hémicycle.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: saviez vous...   Jeu 23 Aoû 2012 - 12:05

... que l'alliance n'est pas obligatoire lors du mariage civil king queen

Prétexte pour passer outre ? ....la crise économique bien sûr drunken cheers


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Marianne   Ven 14 Sep 2012 - 16:25

Marianne : le prénom d’une belle Alsacienne pour
nommer la plus célèbre allégorie de la République
Marie-Anne Mouhat (1759-1813), dont la famille
vit alors à Wissembourg, épouse le 16 octobre
1775 l’homme d’Etat Jean-François Reubell,
avocat au conseil souverain d’Alsace, chef occulte
du Directoire. Le Directoire voulut trouver un nom
plaisant pour baptiser Madame la République. A
l’épouse de Reubell s’attache la légende suivante :
Une fois qu’elle est devenue l’une des « premières
dames » de France, lors d’une réception, Barras,
collègue de son époux au gouvernement,
s’enquiert de son prénom en déclarant : « Parfait,
il est simple, il est bref et sied à la République,
autant qu’il sied à vous-même », et le directeur
de proposer de contracter ses deux prénoms en
« Marianne ».
En 1811, Napoléon accorda à Marie-Anne Reubell
une pension à vie de 6 000 livres. En 1848, le
ministère de l’Intérieur lance un concours et
deux Marianne furent retenues ; l’une est sage et
grave, la seconde combative et victorieuse. Elles
commencent à apparaître dans les mairies après
1877, remplaçant les bustes de Napoléon III.
Depuis, Marianne est la représentation allégorique
de le République française, symbole de la mère
patrie à la fois combattante, fière, nourricière et
protectrice. Elle incarne les valeurs républicaines
françaises contenues dans la devise : « Liberté,
Egalité, Fraternité » et prend l’apparence d’une
jeune femme coiffée d’un bonnet phrygien.
Source : Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne,
fascicule n° 31

Par Aline Hauck, docteur en Histoire de l'Art


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Les équinoxes   Sam 22 Sep 2012 - 6:29


Equinoxe d'automne : 22 septembre 2012 à 7h50

Une année connaît deux équinoxes : le premier entre le 20 et le 22 mars, le deuxième entre le 20 et le 22 septembre. Par extension, les équinoxes désignent les jours de l'année pendant lesquels se produisent ces passages au zénith. Les dates des équinoxes sont liées par convention à celles du début du printemps et de l'automne.

Automne astronomique

Du point de vue astronomique, dans l'hémisphère nord, l'automne s'étend de l'équinoxe d'automne (le 22 ou le 23 septembre) au solstice d'hiver (le 21 ou le 22 décembre)1. Dans l'hémisphère sud, ce découpage correspond à la saison de printemps.

Automne météorologique

Du point de vue météorologique, dans l'hémisphère nord, l'automne est une demi-saison se situant entre la saison chaude et la saison froide. Il comprend donc les mois de septembre, octobre et novembre. Dans l'hémisphère sud, ce découpage correspond à la saison de printemps


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: 29 septembre 1957   Sam 29 Sep 2012 - 11:32

La première grande catastrophe nucléaire a lieu à Kyshtym en Oural (Russie). Un réservoir de déchets liquides radioactifs explose suite à l'incendie déclenché par la panne du système de refroidissement et la dalle de béton de l'installation de stockage souterrain est soulevée de 2 mètres 50. Entre 70 et 80 tonnes de substances hautement radioactives sont rejetées dans l'atmosphère, contaminant des milliers de kilomètres carrés et rayant de la carte environ 30 villes et villages. L'accident sera gardé secret jusqu'au milieu des années 70 et le nombre de victimes ne sera jamais révélé.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Loi 1908   Mer 3 Oct 2012 - 18:55

Héritage de l’histoire, les associations dont le siège est dans le Bas-Rhin, le Haut-Rhin ou la Moselle sont soumises au régime du « droit local », inspiré du système allemand, puisque ces départements étaient sous domination allemande lors de la promulgation de la loi de 1901 sur les associations. On les appelle associations de droit local ou loi 1908, bien que cette dernière ait été abrogée par une loi du 1er août 2003. Elles sont désormais régies par les articles 21 à 79 du code civil local de 1900, également actualisé en 2003. Leurs différences avec les associations 1901 sont nombreuses. Entre autres : les statuts doivent être signés par sept personnes au moins, contre deux pour les associations 1901 ; elles peuvent être à but lucratif ou non, contre exclusivement non lucratif ; leur inscription se fait au tribunal d’instance, contre une déclaration à la préfecture ou à la sous-préfecture ; elles ont une pleine capacité juridique (avec possibilité d’accomplir des actes sans rapport avec l’objet de l’association), contre une capacité restreinte


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: le brouillard ...   Ven 26 Oct 2012 - 5:36


Qu'est-ce que le brouillard ?
Le brouillard est la suspension dans l'atmosphère de très petites gouttelettes d'eau réduisant la visibilité au sol à moins d'un kilomètre. Les gouttelettes d'eau sont maintenues en suspension par les mouvements turbulents de l'air, leurs charges électriques identiques les écartent les unes des autres. Le brouillard est en fait un nuage dont la base touche le sol.

Brume ou brouillard ?
Il s'agit du même phénomène, mais on parle de brume lorsque la visibilité est comprise entre 1 et 5 kilomètres. Dans les bulletins de météo marine, on parle de brume pour des visibilités inférieures à 0,5 mille marin (environ 1km). La brume peut aussi être due à la présence de divers aérosols (particules de pollution industrielle ou urbaine) qui réduisent parfois fortement la visibilité. On parle de « brume sèche » lorsque l'humidité est inférieure à 60%.

Formation du brouillard
Pour que le brouillard se forme, le taux d'humidité de l'air doit être suffisamment élevé pour permettre la condensation de la vapeur d'eau par un refroidissement ou par un apport supplémentaire en humidité. Le vent ne doit pas être trop fort, pour éviter la dispersion des gouttelettes d'eau, ni trop faible, ce qui empêche leur suspension dans l'air. La présence d'un nombre suffisant de noyaux de condensation est également nécessaire : ils servent à fixer les gouttelettes d'eau. Il existe plusieurs processus par lesquels la vapeur d'eau se condense au voisinage de la surface terrestre et donc plusieurs types de brouillard.

Les principaux types de brouillards

- Le brouillard de rayonnement
Il se forme par refroidissement nocturne de la surface terrestre, généralement en fin de nuit. Ce brouillard est typiquement terrestre et peut persister plusieurs jours en période hivernale. Il se dissipe en matinée sous l'action du rayonnement solaire, en commençant par la base, évoluant parfois en une couche de nuages bas (stratus).

- Le brouillard d'advection
Un brouillard d'advection se forme lorsqu'une masse d'air chaud et humide se déplace sur une surface relativement froide. La base de cette masse d'air se refroidit au contact de la surface froide et ce refroidissement se propage sur une certaine épaisseur. Le refroidissement entraîne la condensation de la vapeur d'eau en minuscules gouttelettes maintenues en suspension par la turbulence et le vent léger.

Ce brouillard est rarement très dense (visibilité rarement inférieure à 100 m), mais son épaisseur verticale est importante et il peut se former à tout moment de la journée.
La plupart des brouillards rencontrés en haute mer sont des brouillards d'advection. Leur dissipation se produit avec le réchauffement de la surface froide ou par un changement de masse d'air, au passage d'un front par exemple.

- Le brouillard d'évaporation
Ce brouillard se forme sur les surfaces maritimes, surtout en automne et en hiver. Il est très souvent associé à la brise de terre établie la nuit qui amène de l'air froid sur une surface maritime chaude et humide. Il se forme jusqu'à 5 milles de la côte, la limite de l'influence de la brise de terre.
D'amplitude limitée, il se présente généralement par bancs, d'épaisseur verticale toujours inférieure à 50 m. Ce type de brouillard peut se former par exemple en Méditerranée en hiver quand de l'air froid à –5° ou –10°C s'écoule des Alpes vers la mer. Il se forme également après des précipitations orageuses.

Et le brouillard givrant ?
C'est un brouillard composé de gouttelettes d'eau surfondue (à l'état liquide par température négative, elles gèlent au moindre contact).


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5228
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Aïd el-kébir   Ven 26 Oct 2012 - 6:46

L'Aïd el-Kebir
L'Aid al Kabir - ou Aïd al Adha - est le jour de célébration de la foi d'Abraham envers Allah. Croyant modèle, le prophète Abraham - dit Ibrahim - a été prêt à sacrifier son seul et unique fils par loyauté envers Dieu. Mais Dieu, conscient de son entière dévotion, lui a offert un mouton sacré à sacrifier à la place de son fils.
Cette fête, célébrée par toute la communauté musulmane, rend hommage à cet acte de foi du prophète. En ce jour, certaines familles sacrifient un mouton en souvenir de cet épisode divin de l'histoire. D'autres marquent cette date historique en donnant de la nourriture aux plus pauvres, pour symboliser le partage et l'échange


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le saviez-vous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le saviez-vous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le saviez-vous (2010)
» Le saviez-vous ?
» Le saviez-vous? (en cours)
» Le saviez-vous ?
» Le saviez-vous ? (casting de films)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ditesleaveclesourire :: A LA UNE :: Le saviez-vous ?-
Sauter vers: