Ditesleaveclesourire
Bienvenue !

Ditesleaveclesourire

de tout, de riens , d'actualités,de chansons dans le respect de chacun.
 
Portail*AccueilS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» le billet du jour
Dim 16 Avr 2017 - 9:22 par ally-net

» Petit rappel historique
Ven 14 Avr 2017 - 8:57 par ally-net

» SANTE
Mer 12 Avr 2017 - 7:17 par ally-net

» Tout va très bien Madame la Marquise...
Mar 11 Avr 2017 - 9:51 par ally-net

» l'évènement
Lun 10 Avr 2017 - 16:13 par ally-net

» coup de tonnerre !
Ven 7 Avr 2017 - 6:58 par ally-net

Elections 2012
Exceptionnellement le vote est ouvert à tous les membres et aux invités.
 
Ally-net
modératrice
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Sujets les plus actifs
Bonjour
Bonjour
Bonjour
Bonjour
en bref
Elections présidentielles : débat
Photos déformées
la chanson du jour
citation du jour
Au coin du feu
Forum

Partagez | 
 

 Entre nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5227
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Entre nous    Mar 5 Juin 2012 - 7:59

Je me sens un peu honteuse : mon absence sur le forum a sans doute été remarquée ces derniers temps !...

pourtant ce n'est pas les sujets de discussion ni à débat qui manquent dans notre quotidien.

Un peu déçue sans doute du manque de participation ... active, car qui dit forum dit discussion :

tout l'intérêt est là !

Au passage, je remercie mon ami Lasso pour son "coucou" quasi quotidien flower.

Notre ami Gavroche " a du bricolage à faire" tout là-bas dans la campagne meusienne* albino , Pili travaille en free lance en tant qu'artiste peintre ... et mamie cat et les autres membres, les paresseux du clavier....Sleep Question

(*pour ceux qui ne connaissent pas ce département lorrain, c'est le paradis du cep et de la girolle)

Voilà après mon méa culpa et ce petit savon hypoalergénique... Je vous aime tous tels que vous êtes sunny

Bonne journée et à très bientôt, ICI....avant santa ... j'espère Basketball


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2449
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Entre nous    Mer 6 Juin 2012 - 16:58

Je me joins à ton mea-culpa, Ally...
C'est vrai que je n'ai pas trop le temps en ce moment de naviguer sur le net... mais c'est encore plus vrai depuis une quinzaine de jours car mon PC a rendu l'âme durant le dernier orage meusien...
La bataille s'est donc arrêtée faute de combattants !!
Les choses devraient s'arranger sous peu !
Bises à vous !


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5227
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Coucou   Jeu 4 Sep 2014 - 15:59

Je regrette que les anciens aient quelque peu déserté le forum ... pour d'autres horizons virtuels !


J'espère vous retrouver à la "rentrée des retraités", c'est à dire fin septembre  Basketball sunny flower


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Mar 25 Aoû 2015 - 6:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5227
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Philo   Mer 4 Mar 2015 - 15:24

"Le trop de quelque chose est un manque de quelque chose."

Proverbe arabe.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5227
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Noël ...   Mer 23 Déc 2015 - 10:27

Actualité  Culture
Noël : les apocryphes ou l'art de raconter des histoires


On leur doit la crèche de la nativité, le bœuf, l'âne et la couronne des rois mages. Les textes apocryphes ne sont pas sacrés, mais ils ont des idées…


PAR CATHERINE GOLLIAU
Publié le 22/12/2015 à 06:13 - Modifié le 22/12/2015 à 07:16 | Le Point.fr


Apocryphe : un nom d’origine grecque ("caché") pour désigner ces nombreux textes nourris aux évangiles officiels autant qu’aux récits populaires, qui, aux premiers temps de l’Église, entendaient donner leur propre version de la vie et du message du Christ. © Maxppp/ Jean-Pierre AMET


Sans eux, Jésus ne serait pas né dans une crèche, et Marie n'aurait pas eu un papa qui s'appelait Joachim. Sans eux, pas de Joseph père aimant et cocu magnifique. Sans eux, pas de récit de l'enfance du Christ, pas d'anecdotes, pas de chair, pas de jus, et un christianisme franchement trop sérieux pour plaire aux foules. Bref, sans eux, c'est sûr, Jésus, le fils de Dieu, ne serait pas devenu le héros de la première religion au monde. Pourtant, qui rend grâce à l'Évangile du Pseudo Thomas ou à L'Histoire de Joseph le charpentier, ces évangiles dits « apocryphes » ? Apocryphe : un nom d'origine grecque (« caché ») pour désigner ces nombreux textes nourris aux évangiles officiels autant qu'aux récits populaires qui, aux premiers temps de l'Église, entendaient donner leur propre version de la vie et du message du Christ. Considérés comme des sornettes par l'Église officielle qui, en 367, les exclut de sa liste de textes « canons », c'est-à-dire reconnus comme inspirés et authentiques, ces ouvrages qui se présentent aussi bien comme des éproprement dits que des épîtres ou des actes continueront néanmoins de nourrir la foi populaire... Et de véhiculer les opinions et les visions dissidentes.

Si l'on se réfère à la liste qu'en dresse le Décret de Gélase (IVe siècle), les apocryphes entrent dans trois catégories : les plus anciens, issus du judéo-christianisme, portent le nom des communautés qui les ont élaborés (É vangile selon les Hébreux, Évangile des Ébionites, traditions de Mathieu, Évangile des Égyptiens…). Ils imitent souvent les Évangiles de Marc, Mathieu et Luc auxquels ils agrègent des idées déviantes. D'eux, il ne reste quasiment plus rien, si ce n'est des bribes ou des citations dans les écrits des pères de l'Église.

« Gnostiques »


Plus romanesques, les apocryphes qui racontent la vie de Jésus et de ses proches. Nous leur devons la crèche de la nativité, le bœuf et l'âne, la couronne des rois mages ainsi que certains miracles. Très riches en anecdotes plus ou moins miraculeuses, certains d'entre eux ont profondément influencé le christianisme populaire. Le Protévangile de Jacques a ainsi joué un rôle déterminant dans l'élaboration du culte marial. Comme le rappelle France Quéré (É vangiles apocryphes, Seuil, 1983), cet ouvrage présenté comme l'œuvre de Jacques le Mineur (qui serait le demi-frère de Jésus) a été rédigé « dans un but apologétique, pour régler, auprès des Grecs et des Juifs, la question délicate de l'incarnation de Dieu. Or, pas d'incarnation sans pureté absolue, pureté de Marie, non seulement verge avant, pendant et après, mais maintenue dès sa conception dans une sorte d'état angélique. » Marie naîtra donc sans péché. Le texte est à l'origine de plusieurs fêtes liturgiques : la célébration d'Anne et de Joachim, les parents de Marie, la fête de La Conception et de la Nativité de Marie, la Présentation de la Vierge, etc.
Troisième catégorie d'apocryphes, plus intellectuels, mais aussi plus dangereux aux yeux des gardiens du dogme : les « gnostiques », comme le célèbre Évangile de Thomas, dont un papyrus a été découvert en 1946 à Nag-Hammadi en Égypte. Écrit en copte au IIe siècle et probablement d'origine syrienne, ce texte contient 114 paroles inédites de Jésus et il est suffisamment riche pour que les chercheurs l'aient considéré un temps comme un cinquième évangile « authentique ».

Textes « cachés »


L'élaboration du Canon au IVe siècle ne débarrassa l'Église ni des hérésies ni des apocryphes. La Réforme apporta au mot lui-même un éclairage nouveau… en en changeant le sens. Les protestants l'utilisèrent en effet pour qualifier les textes les plus récents de l'Ancien Testament, ceux que les juifs avaient écartés comme non-inspirés au Ier siècle après Jésus Christ, et que les réformateurs placèrent à la fin de leurs bibles en langue vulgaire. À partir du XIXe siècle, les textes « cachés » revinrent encore sur le devant de la scène : l'exégèse commençait alors à se vouloir critique et à utiliser la science pour mieux mettre les croyances en perspective. Cette approche montra que les fameux textes « cachés » pouvaient être porteurs parfois d'une part de vérité, et que les textes canoniques n'étaient pas toujours exempts de passages inauthentiques…
De quoi alimenter chez certains le goût pour la théorie du complot, dont les flammes ont rejailli en 2006 avec la publication de l'Évangile de Judas, attribué à l'homme qui a trahi Jésus. Mais les apôtres n'auraient-ils pas dénaturé le message du Christ en faisant un mauvais procès à leur camarade ? Celui-ci, en trahissant ne répondait-il pas au vœu du Christ lui-même ? N'a-t-il pas accepté le sceau de l'infamie pour mieux servir son Dieu ? Vingt-cinq feuilles de papyrus pour changer le sens de l'histoire ? L'éditeur en rêvait, mais la réalité joue comme souvent petit bras. Trouvé dans les années soixante-dix dans une grotte du désert de haute Égypte, passé ensuite de main en main, ce texte en langue copte daté du IIIe ou du début du IVe siècle serait la traduction d'un ouvrage grec aujourd'hui perdu, composé entre 130 et 180 après J.-C. Irénée, premier évêque de Lyon, le dénonce déjà comme une « malfaisance de la secte hérétique des Caïnites » (les héritiers de Caïn) : « Ils déclarent que Judas le traître était bien avisé de ces choses et que lui seul, connaissant la vérité comme aucun autre, a accompli le mystère de la trahison. Ils ont produit une histoire fictive de ce genre, qu'ils ont appelée l'Évangile de Judas. » Les apocryphes, ou l'arme de guerre des hérétiques…


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre nous    

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre nous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Kelly, Cathy] Entre nous soit dit
» ENTRE NOUS SOIT DIT de Cathy Kelly
» UN PETIT SECRET ENTRE NOUS de Ambrose Starr
» On verra si l'amitié existe entre nous de Hada
» Il n'y aurait pas un froid entre nous? ~ pv Helga

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ditesleaveclesourire :: ACCUEIL-
Sauter vers: