Ditesleaveclesourire
Bienvenue !

Ditesleaveclesourire

de tout, de riens , d'actualités,de chansons dans le respect de chacun.
 
Portail*AccueilS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Europe
Dim 17 Sep 2017 - 4:27 par ally-net

» le billet du jour
Ven 12 Mai 2017 - 15:01 par ally-net

» Il faut changer les choses
Sam 29 Avr 2017 - 15:37 par ally-net

» Petit rappel historique
Ven 14 Avr 2017 - 8:57 par ally-net

» SANTE
Mer 12 Avr 2017 - 7:17 par ally-net

» Tout va très bien Madame la Marquise...
Mar 11 Avr 2017 - 9:51 par ally-net

Elections 2012
Exceptionnellement le vote est ouvert à tous les membres et aux invités.
 
Ally-net
modératrice
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Sujets les plus actifs
Bonjour
Bonjour
Bonjour
Bonjour
en bref
Elections présidentielles : débat
Photos déformées
la chanson du jour
citation du jour
Au coin du feu
Forum

Partagez | 
 

 LE DEBAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: LE DEBAT    Mer 26 Jan 2011 - 9:36

Nos députés doivent se prononcer aujourd'hui sur l'euthanasie : d'après les sondages 70% des Français seront pour ... et vous ?


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: le débat   Mer 26 Jan 2011 - 9:48

Je fais partie des 30% qui sont contre.

Cette loi, si elle est votée, représente un grave danger quant aux abus éventuels.
Il nous faut plus de services de soins palliatifs, et là nous sommes encore à l'arrière. Bien sur tout cela représente un coût : mettre en place le plateau technique et le personnel médical et para- médical formé à cet effet. A cela il faut ajouter un accompagnement psychologique malade et famille.
Pour avoir dans ma famille un médecin qui travaille dans un tel service, très peu de malades en stade terminal demandent à mourir, une fois le protocole mis en place et la douleur maîtrisée.
Il faut que nos gouvernants cessent d'économiser sur la santé et le mieux vivre des Français !


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Mer 20 Aoû 2014 - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2448
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: LE DEBAT    Jeu 27 Jan 2011 - 13:36

Personnellement je suis pour.
J'ai vu mes parents mourir à l'hôpital des suites d'un cancer à stade terminal.
Ils étaient tous les 2 sous morphine.
Mon père, qui a gardé ses esprits jusqu'au dernier moment, ne demandait qu'à partir. Il m'avait dit à plusieurs reprises " vivement la fin ".
En ce qui me concerne, je demande à partir dans la dignité.... A quoi sert de rester alité, sans espoir et dans la souffrance, durant des semaines voire des mois, et ce pour un résultat inéluctable... Je pense aussi à ma famille...


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: le débat   Mar 1 Fév 2011 - 9:41

Le maire s’oppose aux Témoins de Jéhovah

Ce mouvement chrétien controversé veut bâtir un lieu de culte au bord de laN20. Ses recours ayant échoué, le maire a délivré le permis de construire. Mais il espère encore contrer le projet.
suite à lire sur

www.leParisien.fr


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2448
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: LE DEBAT    Mer 2 Fév 2011 - 10:00

Qu'on ne me parle pas de religion ou je fais un malheur ! What a Face What a Face What a Face What a Face What a Face


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: débat   Mer 2 Fév 2011 - 10:15

Je te suis sur ce terrain mouvant Gavroche ! mais je respecte les gens qui "croient".
Je suis allée sur google, pour ne pas le citer, à la recherche d'infos sur ce "mouvement" que sont les Témoins de Jéhovah.
C'est une véritable multinationale ! Secte ou pas ? quoiqu'il en soit tout est une histoire de gros fric amassé grâce au désespoir, à la solitude de l'être humain.
Pour anedote :
Une de leur adepte "gradée" est venue un jour frapper à ma porte, après quelques mots... courtois ...échangés, elle me regarde et me dit :" vous êtes tourmentée" ??!! Imaginez ma réaction : je suis sortie de mes gonds... toujours avec courtoisie : elle n'est plus revenue !
Ah, elle ne connaissait pas le mot "agnostique" : "il faut lire chère amie" ... pale Suspect
...


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Euthanasie : oui   Mer 10 Avr 2013 - 15:56

L'euthanasie ... ou assistance médicale à mourir sans souffrance

Lorsque j'ai relu mes propos, aujourd'hui  je reviens sur ma manière de voir les choses.

Une loi devrait être votée prochainement : les textes sont à l'étude.

Tout comme toi Gavroche, j'ai vu mon compagnon s'éteindre : il ne demandait pas à partir plus vite,  la morphine , l' hypnovel et d' autres substances faisaient en sorte qu'il semblait ne pas souffrir.

Mais à partir du moment que la douleur devient insupportable, que les médecins n'arrivent plus à la maîtriser, alors il faut en finir dignement.
Pour les textes, il suffit de s'aligner sur la Belgique où le processus  est en place depuis quelques années:

le suicide médicalement assisté.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Jeu 21 Aoû 2014 - 17:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le Théatre de Bouvard   Mar 25 Juin 2013 - 7:00

Lettre à François Hollande par Philippe Bouvard
Publié par : Claire G. 17 juin 2012 dans Politique 53 commentaires

Je ne suis pas un héritier.
Je n’ ai jamais disposé d’un franc, puis d’un euro que je n’ai gagné à la salive de ma langue ou à I’encre de mon stylo.
Je profite d’une aisance qu’iI ne m’est possible de sauvegarder qu’en continuant à travailler – à 82 ans – dix heures par jour et 365 jours par an.
J’ ai élevé de mon mieux mes enfants. J’aide mes petits-enfants à poursuivre les études qui n’ont pas été à ma portée.
J’ ai toujours payé mes impôts sans un seul jour de retard et sans un mot de remerciement.
J’ai financé des porte-avions qu’on ne m’a pas admis de visiter, des bâtiments officiels à l’inauguration desquels on a omis de me convier. Et ne voilà-t-il pas qu’un énarque, entretenu depuis sa majorité par les contribuables, voudrait me faire honte de ce que je gagne avant de me déposséder de ce qui a échappé à la triple érosion du fisc, de l’inflation et des emplettes inutiles.
Je suis un créateur et un mainteneur d’emplois.
Je fais vivre des proches dont certains m’accompagnent depuis plus de trente ans et que le candidat socialiste (puisque c’est de lui qu’il s’agit) projette implicitement de diriger vers les Assedic.
Or, en quoi ai-je démérité ? Ai-je volé quelque chose à quelqu’un ? N’ai-je pas donné au fur et à mesure que je recevais persuadé que la déepense constituait le plus efficace acte social ? J’ai perçu quelques heures supplémentaires mais aucune subvention.
Je n’ai touché d’autre argent public que la maigre solde d’un sous-officier durant mes quinze mois de service militaire.
Je n’ai jamais bamboché aux frais d’une République qui examine à la loupe les additions de restaurants de ses dignitaires nais qui continue à les régler.
Je n’ai pas fréquenté de paradis fiscaux. On chercherait en vain la plus petite niche chez moi depuis que j’ai cessé d’avoir des chiens !
Une seule fois, je me suis délocalisé dans le cadre de la loi PONS à la coûteuse faveur d’un investissement hôtelier dans les DOM-TOM qui m’a fait perdre 100% de ma mise.
A la distribution des bonus, des stocks options et des dividendes, j’ai toujours été oublié.
Mon casier judiciaire est vierge. Mon courage est intact. Je ne suis pas un damné de la terre .
Mais je ne suis pas non plus un profiteur ou un esclavagiste. Je ne suis le protégé de personne sauf celui du public auquel je dois la longueur de mon parcours.
J’ai mes opinions mais je n’ai jamais adhéré qu’au parti des amoureux de la France.
J’ai versé à la collectivité davantage que je n’en ai reçu : pas un jour de chômage et une seule nuit d’hospitalisation en six décennies.
Je me situe sans honte mais sans fierté excessive dans cette classe moyenne qu’on souhaite faire disparaître en nivelant notre société par le bas.
Je refuse autant d’être culpabilisé par un politicien (qui voudrait qu’on prenne son inexpérience pour de la normalité) que la France accorde sa confiance à un homme que l’ Europe prive de la sienne et qui, bien qu’ambitionnant de devenir le gardien de la Constitution ne paraît pas s’ être préoccupé de la constitutionnalité de ses propositions.
Quant à moi, j’aurais nourri des enfants, bâti des maisons, planté des arbres.
Mission accomplie.
Ph Bouvard

http://www.vilistia.info/philippe-bouvard-a-francois-hollande-vous-etes-un-dictateur-menteur-et-a88204401


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Mar 25 Juin 2013 - 7:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le billet d'Ally   Mar 25 Juin 2013 - 7:26

 A mon avis ...

Quelle déception ! Un homme de lettres qui use de la plus basse manière de plaider sa cause : l'insulte ! (voir le lien ci-dessus)

C'est l'histoire d'un mec qui a, certes un certain talent et un talent certain en matière de "journalisme", qui sait jongler avec les mots, qui a réussi à faire carrière, qui s'est offert la salle BOBINO, qui ne sait lire l'heure que sur une Rolex, qui fait des économie de carburant et protège l'environnement en roulant en Ferrari et tout ça "entre autres", et qui a l'outrecuidance de se plaindre d'être riche, de devoir payer des impôts pour aider son Pays ?!!

Les temps des culottes courtes et des jeux de billes est bien loin, trop loin : Monsieur Bouvard ignore sans doute que des familles françaises vivent au jour le jour, que des jeunes gens travaillent comme caissiers avec un BAC +5, qu'un médecin hospitalier, responsable de service (BAC +10) gagne 4000 euros avec une expérience de 15 années voire plus, qu'il travaille 50 heures par semaines pour pas un cent de plus, parce qu'il aime son travail et ses malades, qu'il paie ses impôts comme tout bon citoyen, alors M. Bouvard, la Suisse vous tend les bras : je ne voudrais pas que vous finissiez sous les Ponts de Paris, un litron de  à la main !


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Ven 29 Aoû 2014 - 8:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Socialisme : le débat    Mer 20 Aoû 2014 - 9:56


  • Ernest Renan (Tréguier 1823-Paris 1892)
  • L'égoïsme, source du socialisme, la jalousie, source de la démocratie, ne feront jamais qu'une société faible, incapable de résister à de puissants voisins.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le billet d'Ally   Mer 20 Aoû 2014 - 14:32

Les Français qui ont voté François Hollande ont été grugés : ils croyaient voter PS, que nenni.


Ni Chirac, ni Sarkozy, présidents RPR puis UMP, ne se sont "attaqués" aux retraites. 

Injustice, complaisance et mensonges : c'est sur ces mots que repose la gestion de notre pays aujourd'hui !

Manuel Valls avait  proposé de changer le nom du "parti socialiste"  et pour cause ! 

Hollande ne changera pas sa politique, il l'a dit récemment ! 

Le pays va droit vers un gouffre sans fond si cette" politique de la facilité" est maintenue.


Lui Président, a appauvri le pays et les citoyens de classe moyenne, c'est à dire une
 
majorité de Français !


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le billet d'Ally   Mar 26 Aoû 2014 - 11:22

Je réitère ce que j'ai posté précédemment ! 


Non seulement Hollande persiste et signe mais il congédie  les ministres qui ne le suivent pas sur le terrain mouvant sur lequel il a entraîné la France.
 
On est bien loin du parti socialiste des années 80, ouvert aux divergences d'opinion !


Les Français se sentent désespérés.  Jamais notre pays n'a autant fait de sur-place voire de marche arrière !


Le président Hollande semble lui-même dépassé !  


S'il demandait l'avis du peuple français, il ferait preuve de démocratie.


Attendons la nomination de la nouvelle équipe Valls ....


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: ... ça ne marche pas   Sam 9 Avr 2016 - 14:15

LE SOCIALISME, ÇA NE MARCHE PAS !

Lisez ceci car c'est réellement arrivé !



Un professeur d'économie dans un collège a annoncé qu'il n'avait jamais eu un étudiant qui avait failli son cours mais il s'est retrouvé à faillir une classe entière récemment. La classe entière avait insisté pour dire que le socialisme fonctionne et que, par conséquent, personne ne serait ni pauvre ni riche. Un égaliseur extraordinaire.
Alors, le professeur annonça : "D'ACCORD ! nous allons tenter une petite expérience en classe".. Je prendrai la moyenne de toutes vos notes. Vous aurez alors tous la même note, personne ne faillira ni n'aura un A.... ( En remplaçant les dollars par des notes, on aura un résultat plus concret et mieux compris par tous).
Après le premier examen, les notes furent moyennées et tout le monde obtint un B. Ceux qui avaient étudié fort étaient déçus et ceux qui avaient étudié peu étaient ravis. Lors du deuxième examen, ceux qui avaient étudié peu, étudièrent moins et ceux qui avaient étudié fort décidèrent de prendre la route du peuple libre et étudièrent peu.
La moyenne du deuxième examen fut un D! Personne n'était content. 
Lors du troisième examen, la moyenne fut un F.
Pendant les examens ultérieurs, les notes ne montèrent jamais, les pointages de doigts commencèrent, les jugements dominaient les conversations et tout le monde se sentait mal. Personne ne voulut étudier pour le bénéfice de l'autre.
À la grande surprise de tout le monde, ils faillirent tous. C'est alors que le professeur déclara que le socialisme était pour faillir ultimement car lorsque la récompense est grande, l'effort pour réussir est grand aussi. Mais lorsque le gouvernement enlève toutes les récompenses, personne ne fournira l'effort ni voudra réussir.
Cela ne pourrait être plus simple.

Les 5 phrases qui suivent sont possiblement les meilleures conclusions sortant de cette expérience:
1. Vous ne pouvez pas ordonner aux pauvres d'obtenir le succès en ordonnant aux riches de ne plus en avoir.
2. Ce qu'une personne reçoit sans avoir à travailler , une autre personne doit travailler sans en recevoir la récompense.
3. Le gouvernement ne peut donner quelque chose à quelqu'un sans l'avoir enlevé à quelqu'un d'autre auparavant.
4. Vous ne pouvez pas multiplier la richesse en la divisant!
5. Lorsque la moitié du peuple perçoit l'idée qu'ils n'ont pas besoin de travailler car l'autre partie va s'occuper d'eux et lorsque l'autre moitié comprend que ça ne vaut pas la peine de travailler car quelqu'un d'autre récoltera ce qu'ils méritent par leur efforts, cela est le début de la fin de toute une nation.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE DEBAT    

Revenir en haut Aller en bas
 
LE DEBAT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Debat "est ce de l'art ?"
» [Debat] Gainsbourg
» DEBAT DEMOCRATIQUE A LA TELEVISION CONGOLAISE
» Spiderman- Debat autour de la Saga
» mes gouts isa debat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ditesleaveclesourire :: LA COUR DE RECRE :: Coups de tonnerre-
Sauter vers: