Ditesleaveclesourire
Bienvenue !

Ditesleaveclesourire

de tout, de riens , d'actualités,de chansons dans le respect de chacun.
 
Portail*AccueilS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Tout va très bien Madame la Marquise...
Jeu 29 Déc 2016 - 9:14 par ally-net

» Bonjour
Mer 21 Déc 2016 - 14:05 par ally-net

» ETRANGER
Sam 17 Déc 2016 - 11:03 par ally-net

» Le saviez-vous
Ven 21 Oct 2016 - 22:12 par ally-net

» Il faut changer les choses
Lun 3 Oct 2016 - 22:21 par ally-net

» Europe
Mar 28 Juin 2016 - 9:32 par ally-net

Elections 2012
Exceptionnellement le vote est ouvert à tous les membres et aux invités.
 
Ally-net
modératrice
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Sujets les plus actifs
Bonjour
Bonjour
Bonjour
Bonjour
en bref
Elections présidentielles : débat
Photos déformées
la chanson du jour
citation du jour
Au coin du feu
Forum

Partagez | 
 

 Le débat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5217
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Lun 13 Sep 2010 - 8:17

Pas de Roms dans ma petite ville joliment fleurie de Moselle, juste quelques "éléments perturbateurs" qui sévissent depuis quelques mois : poubelles brûlées, entrées d'immeubles dégradés, insultes : je souhaiterais que ce genre d'individus nuisibles au citoyen qui aspire à la tranquillité et à une certaine qualité de vie, fassent partie de la circulaire du ministre de l'intérieur !!
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5217
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Lun 13 Sep 2010 - 8:12


Roms : la circulaire qui provoque l'indignation




12.09.2010, 19h57 | Mise à jour : 22h39

Alors que le Parlement européen a voté une résolution contre l'expulsion des Roms en France jeudi à Strasbourg, le ministre de l'Immigration, Eric Besson avait répliqué aux eurodéputés que la «France n'avait pris aucune mesure spécifique à l'encontre des Roms».
Depuis, ses propos ont été contredits par la découverte d'une circulaire qui avait été adressée aux préfets le 5 août. Après avoir suscité l'indignation d'une ONG, le contenu de ce document est jugé «à la fois immoral et illégal» ce dimanche par le Parti socialiste.

Datée du 5 août et signée par Michel Bart, directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, la circulaire rappelle en préambule aux préfets les «objectifs précis» fixés par le président Sarkozy : «300 campements ou implantations illicites devront avoir été évacués d'ici trois mois, en priorité ceux des Roms». Difficile dès lors de plaider qu'aucune mesure spécifique n'a été prise.

«Cette circulaire, est à la fois immorale et illégale. Elle est immorale parce qu'une communauté est stigmatisée en tant que telle» et elle «est illégale parce que c'est une discrimination» en infraction avec la Convention européenne des droits de l'Homme, a déclaré l'ex-premier secrétaire du Parti socialiste, François Hollande, invité de l'émission «C politique», sur France 5.«Qu'en plus on veuille en faire une opération de communication, ça dépasse tout ce que l'on pouvait connaître jusqu'à récemment dans la conception de la République», a-t-il lancé.

Un recours devant le Conseil d'Etat envisagé

Estimant ce texte contraire à de nombreux textes juridiques français, européens et internationaux, l'eurodéputé socialiste Harlem Désir a demandé à la Commission européenne et à son président José Manuel Barroso «d'engager une procédure d'infraction à l'encontre du gouvernement français pour que cessent le traitement indigne et la stigmatisation inacceptable des citoyens européens que sont les Roms».

Le Groupe d'information et de soutien des immigrés (Gisti) examine actuellement le document pour voir «s'il constitue une infraction pénale», en vue d'un recours devant le Conseil d'Etat «pour que la circulaire soit annulée», a expliqué dimanche son président Stéphane Maugendre. «Avec cette circulaire, on vise un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une communauté. On est dans la provocation à la discrimination», a-t-il argumenté. Une solution également envisagée par François Hollande.


Source :

www.LeParisien.fr



Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5217
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Dim 14 Fév 2010 - 15:51

Info incomplète !

Les médias ont présenté cette gamine de 14 ans comme une victime, d'où ma réaction.
Il est évident que lorsque'on connait le pourquoi du comment, à savoir l'agression de ce pauvre homme, on pense autrement.
Cependant je ne pense pas que la prison soit LE moyen et LA solution pour ce type de délinquance. Au bout de 10 ans d'internement, une fois "à l'air libre", rien n'aura changé : de mal on risque de passer à pire !
Je pense qu'il faut un suivi psychologique, voire psychiatrique et une rééducation par le travail, le tout dans un établissement spécialisé.
Mais en existe-t-il en France ... et combien ?

Il faut responsabiliser les parents : ils y sont pour beaucoup il me semble !
Revenir en haut Aller en bas
Lasso
Forecnet


Nombre de messages : 1564
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Dim 14 Fév 2010 - 6:53

Pouruoi pas en garde à vue à 14 ans ???

Les ados de 14 ans aujourd'hui ne sont plus les memes que de notre génération.

Ils savent ce qu'ils font et veulent etre considérés comme adultes. Alors qu'on les punissent comme des adultes aussi.

L'enfant roi, on voit où ça nous a mené.

Et comme dit Gavroche, plutot que de m'appitoyer sur un ado de 14 ans en garde à vue méritée, je pense surtout à la victime. C'est elle qui est à aider et à plaindre.

Et de la à comparer la France aux méthodes de l'ex Russie, c'est vraiment un racourci que je me garderai bien de faire. Faut comparer ce qui est comparable. Notre belle liberté ne permet pas tout, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet


Nombre de messages : 2449
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Sam 13 Fév 2010 - 14:01

Je ne pense pas que l'on puisse comparer la France et l'ex URSS... Il y a des limites à ne pas franchir..
Ce qui m'inquiète, en France, c'est que l'on prend systématiquement la défense du "méchant" et quel que soit ce méchant, quoi qu'il ait commis... du simple petit délit au crime le plus grave...
Par contre ce qui m'inquiète également c'est qu'on se fiche complêtement des victimes...
Cette pauvre victime, elle, est victime jusqu'au bout...
Il va de soit, en France, que ce sont les forces de Police et de Gendarmerie qui tyrannisent les gens, qui violent les lois et qui agressent les grands-mères pour leur voler leur sac à main... Il va de soit que ce sont ces mêmes forces de l'ordre qu'il faudrait mettre en garde à vue... Quelle ironie du sort !
Ce sont les mêmes personnes qui crient haut et fort qu'il faut plus de moyens, plus de policiers pour lutter contre les violences en milieu scolaire et qui s'insurgent quand des jeunes de 14 ans sont mis en garde à vue pour des violences en milieu scolaire.. (cela dit la garde à vue est tout à fait légale pour des mineurs de 14 ans ).
Enfin, moi, je ne sais pas mais à force de crier au loup, on va finir par le voir... et de prés.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5217
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Sam 13 Fév 2010 - 8:17

France ou ex URSS ?

Je ne savais pas que l'on pouvait mettre un enfant de 14 ans en garde-à-vue ! Crying or Very sad Evil or Very Mad pale
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5217
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: ...Hortefeux pas hostile ...   Sam 13 Fév 2010 - 8:13

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, n'est "pas hostile" à une réforme des gardes à vue et "pas opposé" à en diminuer le nombre, en assurant n'en avoir "jamais fixé" de quota aux policiers ni aux gendarmes, dans un entretien au JDD daté de samedi.



AFP/Archives

"Je ne suis pas hostile par principe à une réforme (des gardes à vue), dès lors qu'elle concilie deux principes absolus: le respect des droits individuels (et) l'efficacité des services de sécurité qui doivent pouvoir assurer leurs missions", affirme le ministre.

Aussi se déclare-t-il ouvert à une réforme des gardes à vue, "mais pas au détriment des forces de sécurité ni des victimes". "Je n'accepterai pas que les policiers et les gendarmes soient, dans cette affaire, des bouc-émissaires", prévient-il.

"Je n'ai jamais fixé le moindre objectif chiffré de gardes à vue", se défend M. Hortefeux dans cet entretien, en soulignant également que "dès 2010, dans le nouveau tableau de bord de la sécurité, le nombre de gardes à vue ne figure même plus comme simple information de l'activité des services".

"Je ne suis pas opposé à faire baisser le nombre de gardes à vue", poursuit-il, mais "je veillerai, cependant, à ce que cette réforme soit profitable à tous".

Ainsi, estime le ministre, "elle ne doit pas avoir pour effet de donner plus de droits aux délinquants qu'aux victimes (et) ne doit pas non plus constituer une victoire des juges ou des avocats sur les policiers et gendarmes".

Dans ce domaine, "nous sommes au temps de la réflexion, mais oui, il y aura des évolutions pour améliorer les conditions de garde à vue, diminuer leur nombre et garantir le travail d'enquête des policiers au service des victimes", affirme-t-il

Interrogé sur la garde à vue subie par trois jeunes filles, dont Anne, 14 ans, qui aurait à un moment été menottée selon sa mère, Brice Hortefeux a précisé qu'elle avait été interpellée "à 10H30 du matin, par du personnel exclusivement féminin et conduite au commissariat non menottée".

"Attendons les résultats de l'enquête de l'inspection générale des services avant de nous indigner", conclut-il sur cette affaire.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet


Nombre de messages : 2449
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Mer 27 Jan 2010 - 15:19

Il me semble me souvenir que notre Président avait dit qu'il ferait usage du référendum pour de grands sujets de société.
C'est le moment, je crois pour 2 sujets : la burqa et le vote des étrangers dans les élections locales. Je pense que là, chaque Français est en droit de se prononcer pour donner son avis.
Nos amis Suisses l'ont bien fait pour les minarets... mais leurs politiciens, à eux, en ont peut-être une paire plus grosse que celle de nos politiciens de tout bord confondu !
Si de telles décisions ne sont pas prises dans le calme et en toute connaissance de cause, avec avis des électeurs, elles le seront plus tard, dans la douleur, avec des partis extrémistes !


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
Lasso
Forecnet


Nombre de messages : 1564
Localisation : Provence
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Mer 27 Jan 2010 - 6:05

Oui pourquoi pas un référemdum ??

Je respecte ton opinion Gavroche et loin de moi l'idée que tu puisse être raciste parce que tu es contre.

Moi du moment que l'étranger travaille et paie ses impots, pourquoi pas le droit de vote pour que les élections locales ??

Mais a condition que ces gens la adoptent nos lois républicaines ( Je pense en disant cela au port de la burka)

C"est un sujet à débattre dans le calme

Mais je comprends que l'on puisse etre contre


Le bonheur est un hold-up permanent Léo Ferré
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet


Nombre de messages : 2449
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Mar 26 Jan 2010 - 17:37

Personnellement je suis contre.
Qu'un Européen puisse encore le faire, soit.
Personnellement je ne pense pas avoir le droit de voter au Sénégal ou autre pays africain, en Chine ou autre pays asiatique, en Algérie ou autre pays du Maghreb, en Russie ou autre pays du fin fond de l'Oural.. Alors pourquoi un Sénégalais, un Chinois, un Algérien ou un Russe pourrait-il le faire, même à une élection locale, en France ?
Tant que le principe de la réciprocité n'est pas applicable, je serai définitivement contre.

Je ne suis pas raciste et beaucoup de mes amis pourront le confirmer, surtout ceux d'origine étrangère. Néanmoins, je pense qu'en France, les étrangers ont déjà pas mal de droits. Le droit de vote ne doit pas en faire partie.

Pourquoi notre Président ne poserait-il pas la question aux Français par voix de référendum ?


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
Lasso
Forecnet


Nombre de messages : 1564
Localisation : Provence
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Dim 24 Jan 2010 - 8:04

Moi suis entièrement pour

mais que pour les elections locales


Le bonheur est un hold-up permanent Léo Ferré
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5217
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le débat   Sam 23 Jan 2010 - 7:09

Pour ou contre le vote des étrangers aux élections locales ?

Eric Besson et Martine Aubry se sont prononcés en faveur du droit de vote des étrangers résident en France aux élections locales. Qu'en pensez-vous ?


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le débat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le débat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ditesleaveclesourire :: A LA UNE :: Actualités-
Sauter vers: