Ditesleaveclesourire
Bienvenue !

Ditesleaveclesourire

de tout, de riens , d'actualités,de chansons dans le respect de chacun.
 
Portail*AccueilS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Europe
Dim 17 Sep 2017 - 4:27 par ally-net

» le billet du jour
Ven 12 Mai 2017 - 15:01 par ally-net

» Il faut changer les choses
Sam 29 Avr 2017 - 15:37 par ally-net

» Petit rappel historique
Ven 14 Avr 2017 - 8:57 par ally-net

» SANTE
Mer 12 Avr 2017 - 7:17 par ally-net

» Tout va très bien Madame la Marquise...
Mar 11 Avr 2017 - 9:51 par ally-net

Elections 2012
Exceptionnellement le vote est ouvert à tous les membres et aux invités.
 
Ally-net
modératrice
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Sujets les plus actifs
Bonjour
Bonjour
Bonjour
Bonjour
en bref
Elections présidentielles : débat
Photos déformées
la chanson du jour
citation du jour
Au coin du feu
Forum

Partagez | 
 

 Le débat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Leonarda   Mar 22 Oct 2013 - 15:14

Le président Hollande aurait dû préciser que, lorsqu'elle serait majeure, pour la France, que le niveau de son français serait suffisant pour suivre des études, alors seulement  la France lui ouvrira les portes de ses universités.

Quant aux parents, ils ne sont pas autorisés à résider en France, c'est la loi et ce n'est pas les pleurnicheries du père qui pourront la changer, pas plus qu'une poignée de lycéens, bien que je puisse comprendre leur attachement à leur camarade de lycée :  c'est la seule excuse acceptable !


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'affaire Leonarda   Mar 22 Oct 2013 - 15:03

Et si Leonarda répondait favorablement à la proposition de François Hollande ? La collégienne de 15 ans expulsée au Kosovo a fait des déclarations contradictoires à plusieurs journalistes, mardi 22 octobre. France tv info fait le point sur la situation.

Dans une interview téléphonique diffusée mardi par Canal+, Leonarda a fait part de son hésitation : "J'hésite à rentrer ou pas", "depuis la première fois, j'hésitais, mais je le cachais", a confié l'adolescente. Rentrer seule ? "J'aimerais bien, mais j'hésite."

Contactée par téléphone par Hugo Clément, envoyé spécial de France 2 à Mitrovica (Kosovo), Leonarda s'est faite plus précise : "J'ai bien réfléchi, je veux revenir", lui a-t-elle confié, ajoutant qu'elle ne savait pas comment convaincre son père.

http://www.francetvinfo.fr/societe/roms/expulsion-de-leonarda/leonarda-j-ai-bien-reflechi-je-veux-revenir_441298.html


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Hollande écrasé par l'UE ?   Ven 18 Oct 2013 - 6:38

Et si l'Europe était responsable des malheurs de François Hollande?"
Par Johnmaxence (Express Yourself), publié le 16/10/2013 à  11:01


François Hollande fait face au feu des critiques sur sa politique et sa "faiblesse" de caractère. John Maxence, militant UMP, trouve pourtant au président une excuse de taille: le joug de l'Europe, déjà relevé par Philippe Seguin, en 1992.

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/l-europe-cause-les-malheurs-de-hollande_1290560.html#Ipfcr5uv1RIOlQj8.99


On lit et on en discute ?


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Les vacances et la religion   Mar 3 Sep 2013 - 12:40

Prépa IEP 2011 : plan du cours sur le thème des frontières. »


Marx : « La religion est l’opium du peuple ». (analyse de la citation).

Posté par chevet le 24 février 2011


                  Pour comprendre le double sens de la formule de Marx, « la religion est l’opium du peuple »,  il faut d’abord comprendre que la religion, selon Marx, est tout d’abord une illusion, un monde fantastique produit par notre imaginaire, dans lequel l’individu se réfugie pour oublier sa propre misère (« la religion est le soupir de la créature opprimée » dit-il dans ce fameux passage de la Critique de la philosophie du droit de Hegel (1843) d’où est extraite la formule. La pensée marxiste s’inscrit en effet d’emblée dans un athéisme critique qui définit la croyance religieuse comme une fiction et une aliénation. La religion exprime bien une attente humaine, révèle une détresse qu’elle permet finalement de calmer. Elle est au fond une sorte de consolation. La religion est une réponse à la souffrance par le moyen de  l’espérance d’une vie meilleure, l’attente de la vie éternelle et la promesse du paradis, image parfaite d’un bonheur infini. Elle est donc une forme de compensation illusoire qui exprime nos besoins de surmonter plus facilement les difficultés de notre existence. Lorsque l’homme est aliéné socialement et économiquement, lorsqu’il souffre de sa condition, et qu’il ne peut se réaliser, s’épanouir véritablement dans « la vallée de larmes » qu’est le monde terrestre alors, il ne parvient à l’apaisement que par  l’imagination et la fiction de ses croyances compensatrices. L’idéologie religieuse est donc « l’opium du peuple » au sens où elle est comme une drogue qui tend à faire oublier nos souffrances par la promesse d’un bonheur éternel…
Mais c’est parce que l’homme est privé de la possibilité d’être lui-même heureux réellement qu’il projette sa conscience, ses attentes, ses espérances, dans un monde imaginaire. Par cette projection, l’homme ne gravite pas autour de lui-même, pour reprendre la formule de Marx, mais autour « d’un soleil illusoire ». La religion, qui prétend nous faire retrouver « la vraie vie », n’est en réalité qu’une prise de conscience inverse ou totalement fausse du monde réel qui occulte la réalité dont elle est l’effet. Comme la drogue, la religion est donc une illusion mais aussi une résignation, et donc un poison qui ne s’attaque pas aux causes véritables qui nous font souffrir et qui nous font désirer un remède à nos souffrances (c’est une fausse solution à un vrai problème). Si la fonction de la religion est ainsi de fournir à l’homme un bonheur par procuration,  la conséquence de cette projection de soi dans un ciel vide est donc de nous résigner au final à un monde qui n’est pourtant pas acceptable et contre lequel il conviendrait de se révolter. Le besoin d’illusion est donc bien l’expression d’une protestation contre la détresse humaine (« la détresse religieuse est, pour une part, l’expression de la détresse réelle et, pour une autre, la protestation contre la détresse réelle » nous dit Marx) et dénoncer l’illusion religieuse c’est alors exiger que l’homme ne se résigne pas à sa condition mais vouloir qu’il soit heureux réellement, qu’il réalise ici-bas l’idéal de justice qu’il exprimait par l’espérance religieuse (idéal de justice qui s’exprime  travers le concept de jugement dernier ou de providence). Critiquer la religion c’est donc s’attaquer au bonheur illusoire, supprimer le besoin de religion, pour construire un bonheur réel, terrestre et non plus céleste. Pour Marx, il s’agit alors de libérer économiquement l’homme et de construire le communisme, condition première du bonheur terrestre. Si l’homme projette dans le ciel une image inversée de lui-même (Dieu est bonté-amour-justice, qualités auxquelles l’homme aspire sans se croire capable de les réaliser complètement dans ce monde réel) alors il se projette lui-même dans le ciel vide, il se met lui-même « hors de soi », il s’aliène, alors même que c’est pourtant sa propre essence qu’il projette ainsi dans le vide mais qu’il perd dans l’illusion et donc dans l’impossibilité d’une transformation véritable de sa vie. Il se retrouve ainsi dépossédé, aliéné par sa croyance. La critique marxiste de la religion est donc d’essence politique (« la lutte contre la religion c’est donc aussi lutter contre ce monde là dont la religion est l’arôme spirituel » écrit Marx). C’est pourquoi la critique du capitalisme suppose également la critique de la religion qui ouvre à la lutte contre le monde qui produit la religion. La libération de l’esprit humain suppose alors la critique de la religion et sa condition préalable c’est que l’Etat cesse de s’identifier à une religion et devienne laïc. La critique de la religion doit donc se convertir en somme en critique de la société car la réalité que la religion voile, c’est la misère sociale et politique.
Les marxistes considèrent donc que la religion est « un appareil idéologique d’Etat », c’est à dire une institution par laquelle la classe dominante impose son idéologie aux classes défavorisées. Cette analyse de l’idéologie religieuse est donc une théorie de l’illusion qui s’explique par ce que Marx nomme le rapport infrastructure-superstructure. Marx considère que l’idéologie (les formes de la conscience sociale, la superstructure) est essentiellement déterminée par la base économique d’une société (l’infrastructure) et l’idéologique dérive toujours de l’économique: « ce n’est pas la conscience qui détermine la vie mais la vie qui détermine la conscience » (l’Idéologie Allemande).  Le secret de l’analyse des idées des hommes réside dans l’analyse de leurs structures sociales et de leurs conditions économiques de vie réelles. Si l’on souhaite modifier les formes de la conscience humaine, il faut alors modifier aussi les formes de leurs conditions matérielles de vie (c’est pour cela que Marx dira que le rôle du philosophe n’est pas seulement d’interpréter le monde mais de le changer selon la perspective révolutionnaire). La vérité de l’homme, de sa conscience, n’est donc pas à chercher dans une intériorité mais du côté de son existence sociale. Ce qui caractérise la conscience humaine c’est de tomber dans le mythe de l’intériorité, de croire qu’elle produit d’elle-même ses idées indépendantes du monde dans lequel il vit. En fait, ce que nous apprend la critique contre la religion, c’est que la conscience n’est que le produit de l’histoire, de la société. Ainsi, ce qui a toujours été pensé comme intériorité (la conscience) doit être pensé avec Marx comme extériorité. L’essence humaine n’est donc plus abstraite (comme le souhaite la religion) mais est conditionnée par sa situation sociale. La religion est donc l’indice d’une certaine forme d’anomalie sociale. Pour la faire disparaître, il convient donc de changer la société. Marx pensait donc qu’en changeant notre vie, nous pourrions faire disparaître le besoin de religion.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Limitation de vitesse...   Lun 22 Juil 2013 - 15:14

Les limitations de vitesse sur autoroute en Europe

Si en France, la vitesse est limitée à 130 km/h sur l’autoroute, il n’en est pas de même pour tous les pays d’Europe. Les limitations de vitesse sur autoroute sont bien différentes selon les pays.

En Allemagne, certaines portions d’autoroutes n’ont pas de limitation de vitesse mais la vitesse conseillée est de 130 km/h sur ces portions. Quand il y a une limitation de vitesse à respecter, c’est généralement 120 km/h.

Seul la Bulgarie et la Pologne ont une limitation de vitesse qui s’élève à 140 km/h sur leurs autoroutes

Beaucoup de pays ont une limitation à 130 km/h comme la France

La limitation de vitesse sur les autoroutes Suisses et Belges est de 120 km/h
En revanche, on se traîne à 100 km/h sur les autoroutes de Norvège, Chypre et de Lettonie  (mais bon on ne va pas tous les jours en Lettonie !)


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'homosexualité, c'est quoi au juste ...   Jeu 25 Avr 2013 - 8:11

http://www.slate.fr/story/41351/homosexualite-maladie

Le débat est ouvert


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2448
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Mar 13 Nov 2012 - 16:59

J'ai également suivi ce débat où j'ai été outré par ce qu'à dit cette femme médecin..
Si j'étais un de ses patients, je changerai immédiatement de praticien..
Honte à elle qui se pargure !


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le billet d'Ally   Lun 12 Nov 2012 - 19:38

« Au moment d'être admis à exercer la médecine, je promets et je jure d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité.

Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux.

Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J'interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l'humanité.

J'informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et n'exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences.

Je donnerai mes soins à l'indigent et à quiconque me le demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire.

Admis dans l'intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu à l'intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les mœurs.

Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément.

Je préserverai l'indépendance nécessaire à l'accomplissement de ma mission. Je n'entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés.

J'apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu'à leurs familles dans l'adversité.

Que les hommes et mes confrères m'accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré et méprisé si j'y manque. »


Si je poste le serment d'Hypocrate, revu et corrigé par l'ordre des médecins, c'est comme une piqûre de rappel aux "bizness toubibs" : j'ai entendu un médecin (femme) dont le nom m'échappe car sans intérêt, dire ce soir sur Canal, qu'elle ne va pas se déranger un samedi pour 30 euros, moi je lui conseille de se rendre le samedi soir ... au Bois de Boulogne.
Le mouvement des blouses blanches était justifiée uniquement pour les internes qui travaillent dans des conditions déplorables : la garde de 24h suivie de la journée de travail ! Comment peut-on être efficace dans ces conditions ?!!
Les autres dit de secteur II, ne m'intéressent pas. Il y a suffisamment de médecins de secteur I, conventionnés, pour pouvoir se passer de ces mandarins.



On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Ven 26 Oct 2012 - 6:27

Comment peut-on ne pas montrer du doigt cet accident ! Le nucléaire, une énergie létale que l'homme ne peut et ne sait maîtriser !
Mais la machine économie est lancée... au risque de tout anéantir un jour ou l'autre y compris les économies et les coûts de revient sans parler des "déchets", indestructibles dont on ne sait quoi faire !
Pour une poignée de dollards, l'Homme va tout droit vers son auto-destruction !


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Nucléaire   Ven 26 Oct 2012 - 6:19

La centrale nucléaire de Flamanville, dans la Manche, a été victime d'une fuite radioactive qui a duré 6 heures.

Publié le 25 octobre 2012, 14h29 (source L'Internaute)

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé ce jeudi 25 octobre, à la mi-journée, qu'une "fuite est survenue sur une ligne auxiliaire du circuit primaire du réacteur n°1 de Flamanville", dans la Manche. Un "événement", selon le mot employé par cet organisme, qui s'est déroulé mercredi 24 octobre au soir, à 23h15. Confinée dans le bâtiment réacteur, cette fuite a été stoppée ce jeudi à 5 heures du matin, soit près de 6 heures après le début de cet incident. L'ASN a classé cette fuite au niveau 1 de l'échelle INES, l'échelle internationale de gravité des incidents ou accidents nucléaires, qui va de 0 à 7. Une évaluation qui reste provisoire.
Le réacteur n°1 de la centrale de Flamanville était à l'arrêt pour maintenance et rechargement du combustible au moment des faits et ce depuis juillet 2012. Toujours selon l'ASN, le personnel d'EDF présent "a évacué le local et n'a pas été contaminé". Cette autorité se veut rassurante et explique que cet incident n'a pas eu de conséquence sur les personnes présentes, ni sur l'environnement. Pour l'heure, la centrale de Flamanville est en train d'être inspectée par la division de Caen de l'ASN.

Cette fuite a touché le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Flamanville, qui en compte deux. Un troisième réacteur, EPR, est actuellement en construction. L'incident survenu durant la nuit ravivera sans doute les tensions entre les partisans de cet agrandissement et ses détracteurs, notamment les écologistes.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2448
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Mon coup de gueule !!   Sam 13 Oct 2012 - 15:54

Thierry Dorso a publié :
Du lourd sur Hervé Ghesquière
Un coup de gueule aujourd'hui a propos de la sortie du livre de Hervé Ghesquière, ce fameux ex otage d'Afghanistan qui a créé la polémique par son attitude outrancière et ses mensonges éhontés sur le fait qu'il n'avait jamais été prévenu de la dangerosité de l'endroit où ils se sont aventurés avec leur caméraman. J'étais à la tête de la communication de l'armée de Terre à ce moment-là, et j'avais un de mes sous-officiers féminins présent en Afghanistan. Elle avait justement réceptionné les deux journalistes à l'aéroport, de retour de leur première virée dans les zones françaises : dédaigneux, inciviles, orgueilleux, odieux, indisciplinés, jamais contents tels étaient les qualificatifs qui leur avaient été attribués à ce moment-là, quelques jours avant leur capture. Aujourd’hui, ce soi-disant journaliste récidive en médisant et mentant dans le récit de ses aventures dont il cherche à faire commerce après que tant de soldats ont risqué leur vie pour les libérer... Mais ce qui nous donne un peu de baume au coeur aujourd'hui, c'est que c'est une autre journaliste qui lui dise ses 4 vérités et je vous invite à lire sa prose...

Les Chroniques améres d’Anne Moyat
26 septembre 2012
Après une longue période de prise d’otage, on observe souvent deux types de comportement chez les victimes: Il y a celles qui se suicident, incapables de se réadapter au quotidien.
Et puis il y a celles qui font un bouquin. Ghesquiére fait partie de la catégorie numéro 2. A la veille de la sortie de « 547 jours », récit de sa captivité, il s’explique dans une parodie d’interview réalisée par « ELLE ».
J’ai toujours pensé que le journalisme était une grande chose. Dommage qu’il y ait les journalistes.
Et « ELLE » de leur dérouler le tapis rouge.
Que voulez vous, Grand Reporter, c’est comme pompier ou médecin urgentiste…ça fait rêver la femelle en milieu urbain. A la seule évocation du gaillard taciturne, barbe de trois jours, veste militaire et appareil photo en bandoulière, tout ce petit monde de la presse féminine se ruine un string. En oubliant de poser les vraies questions. Après tout, on ne va pas se taper dessus entre confrères.
« On a jamais voulu escalader l’Everest en tongs. » répète Ghesquiére à l’envi, parodiant au passage l’humoriste Thomas N’ Gijol.
« On a voulu prouver que toutes les routes n’étaient pas sous contrôle, contrairement à ce qu’affirmait l’armée française »
Ce qui revient à dire : on va faire du hors piste pour démontrer qu’il y a risque d’avalanche. Parce qu’on est des cow-boys de l’info, nous, des cow-boys sévèrement burnés, prêts à tout pour exercer notre noble métier…
Alors quoi ? T’es journaliste, mec ? Ta carte de presse est le prolongement logique de ta quéquette ?
Parfait. Tu es donc censé connaître le sens des mots mieux que la moyenne nationale.
« Tout est sous contrôle » ne signifie pas “Il n’y a aucun danger”. Ce n’est pas parce que l’incendie est circonscrit, que le périmètre est balisé et que les pompiers ont dégainé les lances qu’il faut pour autant se jeter dans les flammes. Quand l’état-major dit «Va pas là », c’est que la zone est risquée. Toi comprendre ou moi devoir traduire à toi ?
« Hervé Ghesquiére déteste être considéré comme une victime » susurre « ELLE », en ouverture du papier. Grand bien lui fasse parce qu’une victime, c’est quelqu’un qui n’a pas choisi.
Reste que mon confrère ne déteste pas passer pour un héros. Ce que j’aurai voulu, moi, c’est qu’« ELLE » demande à ce baroudeur d’opérette combien de militaires sont morts pour aller le chercher, lui et son caméraman.
Puisque la journaliste a cru bon de trapper la question, sachez le donc, mes lapins.
Ils sont 9.
9 jeunes tombés sous les balles en essayant d’exfiltrer ces deux coyotes. Un détail. Un dommage collatéral.
Que les choses soient claires, une bonne fois pour toutes : un journaliste n’est pas supposé être autre chose qu’un journaliste. Ce n’est nullement un héros.
547 jours et un an plus tard, Superman est bien vivant, et il a, en plus, l’outrecuidance de traiter de lâche l’officier de presse en poste à l’époque de son enlèvement.
Donc je pose la question, moi. Je la pose à mon courageux confrère…
Etes-vous allés serrer les mains des veuves à votre retour en France , toi et ton caméraman?
Les avez-vous regardées bien droit dans les yeux, vous qui parlez de courage et de lâcheté ?
M’est avis que les bénéfices du bouquin n’iront pas aux familles des 9 soldats morts en silence. En silence pour que Ghesquiére continue d’ouvrir sa gueule, quand il devrait, en plus de manger sa carte de presse, observer la discrétion la plus élémentaire.


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: CEF débat   Ven 10 Aoû 2012 - 16:28

Tristes exemples !!

http://www.leparisien.fr/combs-la-ville-77380/les-delinquants-saccagent-leur-centre-educatif-31-05-2012-2025669.php

http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/Centre-educatif-ferme-l-eternel-combat-entre-repressif-et-educatif


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2448
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Ven 10 Aoû 2012 - 13:45

Je connais les C.E.F.
Il y en a un à TONNOY (54) et j'y ai fait quelques interventions.
Les C.E.F. sont une alternative à la prison, certes... mais à condition que le jeune délinquant se tienne à carreau sinon le Juge des Enfants le renvoie directement en prison et sans passer par la case départ.. ça c'est ce qui est prévu par la loi, par les textes...
Je connais un et même plusieurs jeunes qui se sont fait surprendre à fumer de l'herbe dans ces C.E.F., qui ont frappé des éducateurs, leur ont craché au visage, ont fugué, ont même volé la voiture du Centre... et que croyez-vous qu'il leur est arrivé... et bien rien, ils y sont restés jusqu'à leur majorité...
Comme quoi en France il y a la Loi et l'application de la Loi.
Je suis pour les C.E.F. à l'unique condition de bonne volonté du jeune... Si il ne veut pas serrer la main qu'on lui tend, alors il doit la prendre dans la figure.... C.Q.F.D. !!!


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.


Dernière édition par Gavroche_ le Sam 13 Oct 2012 - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: débat   Ven 10 Aoû 2012 - 12:32

Je suis contre cette mesure de fermeture des centres de rééducation.

C'est une bonne mesure qui a été mise en place par le gouvernement Sarkosy et que veut perpétuer et développer le Président Hollande.

La prévention et le dialogue avec les jeunes mineurs délinquants c'est du sel dans l'eau de mer !
Le maire PS a enfin compris : il a fallu une montée vertigineuse du FN : 35% aux élections cantonales pour la seule ville de Fameck. affraid


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Taubira contre Hollande   Ven 10 Aoû 2012 - 12:15

Sergio Coronado, député EELV des Français et Françaises de l'étranger, a salué mercredi "la volonté de changement et le pragmatisme" de Christiane Taubira en matière de politique pénale, estimant que le "tout-répressif" était un "échec".

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, s'est attirée mardi les foudres de la droite en critiquant l'enfermement et en se montrant très réservée sur les "centres éducatifs fermés" (CEF), dont François Hollande a promis de doubler le nombre.

"Je salue la volonté de changement et de pragmatisme voulue par Christiane Taubira. Développer la prévention et la réinsertion, ce n'est pas faire preuve d'angélisme, c'est tout simplement éviter les délits de demain", écrit M. Coronado dans un communiqué.

"S'interroger sur le sens des courtes peines, qui malgré leur coût important (100 EUR/jour environ), désinsèrent les personnes sans permettre un véritable travail pour éviter la récidive, est légitime".

"Comme souvent, la droite ne supporte pas d'être mise face à ses échecs. Elle refuse une véritable évaluation des centres éducatifs fermés. Elle n'accepte pas que l'on remette en cause sa politique du tout carcéral, aussi coûteuse qu'inefficace", dit-il.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2448
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Lun 2 Juil 2012 - 16:56

Personnellement j'approuve ce que tu viens de dire, ally.
Que chacun assume sa sexualité, je n'ai rien contre et cela est tout à fait normal, mais de là à manifester dans la rue en brandissent des pancartes affirmant son homosexualité, je n'en vois pas la nécessité. Je trouve cela même totalement ridicule.
Je suis contre le mariage gay et encore plus contre le droit à l'adoption.. Pour moi un enfant doit avoir un papa et une maman.
Imaginez la vie de cet enfant dès qu'il va être scolarisé.. Les enfants ne sont pas tendres en eux.. Je le plains sincèrement.
Maintenant, c'est vrai qu'il y a matière à débat..


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.


Dernière édition par Gavroche_ le Sam 13 Oct 2012 - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le débat   Sam 30 Juin 2012 - 12:14

Le gouvernent projette d'autoriser le mariage entre homosexuels ainsi que le droit à l'adoption.

Je considère cela comme grotesque , référence à la caricature du mariage imaginée par Coluche et Thierry Le Luron.
Pour avoir des amis et de la famille "homo" je peux affirmer que les "prétendants au mariage sont minoritaires, mais François Hollande en a fait une promesse électorale et il ne peut que tenir parole !

Quant à l'adoption d'enfant, lorsqu'on sait les difficultés que cela engendre pour un couple hétéro ( enquête de moralité entre autres) qu 'il a été prouvé que l'enfant a besoin de repères père/mère, que l'on sait les ravages psychiques qu'un divorce peut avoir sur les enfants, moi je dis NON.

La communauté gay a demandé le PACS, le PACS a été mise en place et c'est très bien ainsi : on devrait même apporter quelques amendements en faveur du "dernier vivant du couple" plutôt que de donner dans le burlesque....

Mais, vous n'êtes pas obligés d'être en accord avec moi ....




On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le mariage ...   Ven 11 Mai 2012 - 8:32




DICTIONNAIRE JURIDIQUE - DEFINITION DE MARIAGE


Définition de Mariage



Au plan du droit civil, le mariage est l'institution par laquelle un homme et une femme s'unissent pour vivre en commun et fonder une famille. Le droit français ne connaît pas le mariage des personnes de même sexe. Concernant l'âge du mariage, l'article 144 du Code civil qui jusque là permettait aux femmes de se marier dès l'âge de 16 ans, a été modifié par la Loi nº 2006-399 du 4 avril 2006. La Loi dispose dorénavant que sous réserve des dispenses d'âge que, pour des motifs graves, peut accorder le Procureur de la République du lieu de célébration du mariage, l'homme et la femme ne peuvent contracter mariage avant dix-huit ans révolus. Le Président de la République peut lever, pour des causes graves, les prohibitions portées, par l'article 161 aux mariages entre alliés en ligne directe lorsque la personne qui a créé l'alliance est décédée, par l'article 163 aux mariages entre l'oncle et la nièce, la tante et le neveu. Relativement à la demande en nullité de mariage fondé sur l'erreur sur les qualités substantielles du conjoint, la Cour d'appel de Douai (CA Douai, 17 nov. 2008, Min. Publ. c/ X. : JurisData n°2008-371528, et BICC n°699 du 1er avril 2009), infirmant un jugement du TGI de Lille a estimé que le mensonge, qui ne porte pas sur une qualité essentielle, n'est pas fonde sur un motif valide pour obtenir l'annulation d'un mariage. Tel est particulièrement le cas quand le mensonge prétendu a porté sur la vie sentimentale passée de la future épouse et sur l'absence de virginité.

Relativement à la recevabilité de l'action en nullité ou en inopposabilité d'un mariage Il a été jugé qu'elle reste subordonnée à la mise en cause des deux époux ; qu'en matière d'état des personnes, les fins de non-recevoir ont un caractère d'ordre public et qu'il incombait à la Cour d'appel dont l'arrêt était soumis à sa censure, de relever d'office la fin de non-recevoir tirée de l'absence de mise en cause de l'un des époux (1ère chambre civile, 6 mai 2009, pourvoi n°07-21826, BICC n°710 du 1er novembre 2009 et Legifrance). Les collatéraux du mari décédé qui ont vocation à recueillir une partie de la succession de leur frère justifient d'un intérêt actuel à agir en nullité du mariage pour défaut de consentement du mari et défaut d'intention matrimoniale des époux alors que les lourdes déficiences mentales de ce dernier lui interdisaient d'apprécier la portée de son engagement le jour de la célébration de l'union (1ère Chambre civile 4 mai 2011, pourvoi n°09-68983, BICC n°748 du 1er octobre 2011 et Legifrance).


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Plantations de cannabis   Ven 13 Avr 2012 - 8:55

Les habitants du village catalan de Rasquera ont voté mardi 10 avril sur un sujet inédit: ils devaient dire oui ou non à des plantations de cannabis sur leur territoire, en réponse à un projet controversé de la mairie qui espère ainsi renflouer ses caisses vidées par la crise.

Les habitants de Rasquera ont voté pour à 55 %


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le cannabis comme le tabac   Mar 10 Avr 2012 - 16:19

Le cannabis n'est pas plus nocif que le tabac !
C'est une solution pour renflouer les caisses ( même taxe que sur le tabac) et de mettre un terme au prix de l'interdit et à ses conséquences !


Messieurs les candidats, qui aura le courage de prendre cette décision, qui serait Une "solution économique" pour notre pays par trop traditionnaliste voire conservateur !

Il faut OSER!


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Economie   Mar 10 Avr 2012 - 16:10

Une solution intelligente


Les habitants du village catalan de Rasquera ont voté mardi 10 avril sur un sujet inédit: ils devaient dire oui ou non à des plantations de cannabis sur leur territoire, en réponse à un projet controversé de la mairie qui espère ainsi renflouer ses caisses vidées par la crise.

Dans ce village du nord-est de l'Espagne, 804 habitants majeurs étaient appelés à répondre à la question: "Etes-vous d'accord avec le plan anti-crise approuvé par la mairie de Rasquera le 29 février?".

Le "plan anti-crise", c'est un projet municipal de louer 7 hectares de terres à l'Association barcelonaise de consommation privée de cannabis (ABCDA), un groupement de fumeurs de haschisch, afin qu'elle puisse y cultiver du chanvre indien pour ses 5.000 membres.

Une solution contre la dette

Rasquera, une localité qui vit principalement de la culture de la vigne et des oliviers, lourdement endettée comme de nombreuses communes espagnoles, avait imaginé cette solution inattendue pour faire face à sa dette de 1,3 million d'euros.

La consommation privée de drogue n'est pas un délit en Espagne, alors que sa vente l'est. Le projet de recouvrir les champs alentours de plants de cannabis, combattu par l'opposition municipale, avait néanmoins suscité un certain émoi dans le village, ce qui avait convaincu la mairie d'organiser un référendum local.

Le conseil municipal dirigé par le maire Bernat Pellisa a même menacé de démissionner en bloc dès mardi soir si le projet n'obtient pas 75% de votes favorables.

Un projet qui créerait 40 emplois

Très sérieusement, la municipalité prévoit de créer 40 emplois, directs ou indirects, grâce à ces plantations de cannabis et a défendu son projet en expliquant que le prix de location des terres devrait être multiplié par plus de dix par rapport aux baux normaux.

La commune "a beaucoup de difficultés avec la crise. Maintenant, on nous demande de rembourser les dettes à un rythme impossible pour un petit village", avait plaidé Josep Maria Insausti, conseiller municipal de la commune dirigée par les indépendantistes catalans d'Esquerra Republicana de Catalunya, en présentant le projet.

Résultats du référendum à suivre.

Source : Le Huffingpost





































On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Mar 10 Avr 2012 - 16:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2448
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Mer 16 Fév 2011 - 14:35

A vouloir trop en faire on finit par tout gâcher !!!
Comment peut-on vivre avec un criminel qui ne vit que de rapts, sans en avoir connaissance ?
Comment peut-on mettre en doute la Justice d'un pays, parce qu'il n'est simplement pas la France et ne croire qu'en l'équité et la justesse de la Justice de notre pays alors qu'on en déplore des bavures et pas des moindres ?
Oui Florence Casez a été condamnée à 60 ans de prison au Mexique ! Oui elle crie haut et fort qu'elle est innocente ! mais ça ce n'est pas nouveau, tout le monde sait bien que toutes les prisons, même en France, sont pleines d'innocents !
En tout état de cause, elle ne peut que remercier tous ces imbéciles qui ont brassé tant d'air pour ameuter le monde entier et qui n'ont fait que braquer les dirigeants mexicains !
Mes enfants savaient que quand je disais " non ", il ne fallait pas insister et pourtant ils n'ont pris aucun cours de politique étrangère !


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: le débat   Mar 15 Fév 2011 - 9:09

La question est...

pourquoi, connaissant les agissement du criminel Israël Vallarta, Florence Cassez retourne-t-elle au Mexique ?
Ses parents auraient dû être plus discrets : la France, et là je parle de nous, citoyens Français, n'avons pas à être impliqués dans cette sombre affaire dont nous ne connaissons ni les tenants ni les aboutissants exacts.
Laissons le Président de la République régler cette affaire en catimini.



On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Mar 10 Avr 2012 - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: l'affaire Casset   Mar 15 Fév 2011 - 8:57

Rappel des faits :

En octobre 2004, Florence Cassez rencontre Israël Vallarta. Il a reconnu dix enlèvements et un meurtre[6] et est présenté aujourd'hui comme le kidnappeur en chef de la bande du « Zodiaque » (« Los Zodiacos »).

En avril 2005, Florence Cassez se sépare d'Israël, retourne en France puis revient au Mexique où elle vit chez Israël de septembre à décembre.

Le 8 décembre 2005, considérée comme la complice de Vallarta, elle est arrêtée sur une autoroute à une cinquantaine de kilomètres de Mexico en compagnie d'Israël Vallarta mais la police met en scène son arrestation pour deux chaînes de télévision (TV Azteca et Televisa) le matin du 9 décembre 2005 au ranch d'Israël. La police fait passer l'arrestation pour un flagrant délit et une opération de sauvetage, trois personnes kidnappées étant retrouvées sur les lieux : Ezequiel Yadir Elizalde Flores, Cristina Ríos Valladares et son fils âgé de 10 ans. Lors des confrontations avec Florence Cassez, seul Ezequiel reconnaît Florence Cassez, les deux autres victimes l'accusant seulement après l'intervention télévisée de la Française.

Le 11 février 2006, Florence Cassez prend en effet la parole de sa prison par un appel téléphonique en direct dans l'émission Punto de Partida et dénonce le montage de son arrestation. Genaro García Luna, directeur de l'Agence fédérale d'investigation (AFI) à l'époque, reconnaît en direct la mise en scène, s'en excuse et ajoute qu'il s'agissait : « d'une reconstitution demandée par les médias et que cet élément ne sera pas pris en compte lors du procès de la Française ».

Selon la loi mexicaine, Florence Cassez aurait du être présentée à la justice dans les deux heures qui ont suivi sa véritable arrestation.



On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Gavroche_
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 2448
Localisation : Lorrain mais citoyen du monde..
Emploi : Poseur de pavés sur les barricades...
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le débat   Jeu 7 Oct 2010 - 9:06

bievera a écrit:
Une chose est certaine,c'est que toutes ces belles paroles volent en éclats si tu es concernée par ces tragédies.Il est des faits qu'un être humain ne peut supporter,ni accepter.La loi force l'homme,à changer,mais il reste ce qu'il est.....un homme.
C'est justement à cause des paroles que l'inertie s'est installée...
Il est plus facile de parler que d'agir... et certainement moins courageux.
La loi force l'homme à changer ??? Il faudra expliquer cela en détail aux multirécidivistes !
L'intelligentia qui se confine dans des palais dorés à facile de discutailler de tel et tel cas... Si elle vivait chez Madame ou Monsieur tout le monde, elle verrait le monde tel qu'il est et certainement moins rose...


Si j'suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le débat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le débat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ditesleaveclesourire :: A LA UNE :: Actualités-
Sauter vers: