Ditesleaveclesourire
Bienvenue !

Ditesleaveclesourire

de tout, de riens , d'actualités,de chansons dans le respect de chacun.
 
Portail*AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 pervers-narcissique : le dossier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5229
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: pervers-narcissique : le dossier   Sam 4 Avr 2009 - 10:36

Une stratégie, un piège
Que ce soit dans le domaine sectaire ou dans le domaine affectif, la manipulation répond toujours à un même mécanisme. Le but est de dominer, de mettre une ou plusieurs personnes sous son emprise, d'avoir à sa disposition quelqu'un dont on va faire ce qu'on veut, dont on va se servir comme une marionnette. Pour arriver à ses fins, le gourou ou le manipulateur en général met en place une véritable stratégie qui passe pas plusieurs étapes…

1ère étape : la séduction

2ème étape : phase de déstabilisation, petit à petit, par des micro violences, par des procédés verbaux qui ne se voient pas. Il amène ça par des petites remarques, des attitudes de mépris envers sa cible, il lui dit une chose puis son contraire. Il sous-entend des critiques mais il ne les dit pas vraiment, ce qui fait que la personne n'est plus sûre. Ça l'amène à ne plus savoir, elle pense qu'elle est libre, mais petit à petit le manipulateur arrive à la faire penser comme il le veut, il lui impose son mode de fonctionnement. Finalement le manipulé a comme un alien dans la tête qui l'empêche de penser, son gourou pense à sa place. C'est une effraction dans son psychisme.

3ème étape : isolement de la personne. On l'éloigne notamment de son entourage en le critiquant, en disant qu'il n'apporte rien…. Dans le couple, le manipulateur va tenter de rendre son conjoint dépendant financièrement en prétextant de devoir lui retirer sa carte bleue, par exemple.


En alternant la séduction puis la menace, en disant une chose et son contraire, le manipulé en arrive à une confusion totale ; il est dans un état hypnotique imposé, dans un état second : il est comme observateur de ce qui lui arrive. Il fonctionne comme un zombie. Il pense comme son gourou ou son manipulateur. Il y a un conditionnement. Dans le couple, par exemple, instinctivement, on culpabilise l'autre, on le rend responsable de ce qui ne va pas, on le rabaisse en permanence. Le manipulé finit par ne plus avoir d'esprit critique.

Toutes ces étapes amènent finalement à une phase de dépendance : au fur et à mesure la personne manipulée s'habitue, trouve que c'est normal, elle va avoir besoin de cette relation, qui va devenir une sorte d'addiction

ceux qui sont manipulés
On peut tous se faire manipuler face à un grand manipulateur. Un bon manipulateur peut toujours trouver le point faible de la personne, or nous avons tous un point faible. Mais il est clair que les manipulateurs choisissent surtout des personnes qui ont une certaine vulnérabilité. Cette dernière s'acquiert en fonction des limites qu'on a eues pendant l'enfance. Si nos parents nous ont appris à avoir confiance en soi, à savoir ce qui est bon et pas bon et à avoir confiance en son ressenti, en général, on est moins vulnérable à ce genre de stratégie. Mais si, dans l'enfance, on a été malmené, que l'on a eu que des repères flottants, si on a été très affaiblis ou rendus très vulnérables (agression, maltraitance, abandon, etc...) à une époque de son histoire, alors on ne va pas forcément savoir repérer à quel moment un comportement est trop intrusif. En général, les manipulés sont des personnes qui ne savent pas dire non…


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Ven 1 Fév 2013 - 11:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5229
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: comment LE ou LA reconnaitre   Lun 20 Avr 2009 - 10:08

Isabelle Nazare-Aga a recensé trente critères permettant d'identifier un manipulateur. Si quelqu'un répond à au moins dix des caractéristiques suivantes, le doute n'est plus permis:

—Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l'amitié, de l'amour ou de la conscience professionnelle.
—Il reporte sa responsabilité sur les autres.
—Il ne communique pas clairement ses demandes et ses opinions.
—Il répond souvent de façon floue.
—Il change d'avis et de comportements selon les personnes ou les situations.
—Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.
—Il fait croire aux autres qu'ils doivent être parfaits.
—Il met en doute les qualités des autres, critique sans en avoir l'air, dévalorise et juge.
—Il fait faire ses messages par autrui.
—Il sème la zizanie, crée la suspicion, divise pour mieux régner.
—Il sait se placer en victime pour qu'on le plaigne.
—Il ignore les demandes, même s'il dit s'en occuper.
—Il fait appel aux principes moraux des autres pour obtenir ce qu'il veut.
—Il menace de façon déguisée ou fait un chantage ouvert.
—Il change de sujet au cours d'une conversation.
—Il évite l'entretien, la réunion, ou s'en échappe avant l'heure.
—Il mise sur l'ignorance des autres et fait croire à sa supériorité.
—Il ment.
—Il prêche le faux pour savoir le vrai, déforme et interprète.
—Il est égocentrique.
—Il peut être jaloux.
—Il ne supporte pas la critique et nie des évidences.
—Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.
—Il exprime ses demandes ou donne ses ordres au dernier moment.
—Ses actes sont en contradiction avec son discours.
—Il utilise des flatteries ou fait des cadeaux pour plaire.
—Sa présence provoque un sentiment de malaise ou de non - liberté.
—Il atteint ses propres buts aux dépens d'autrui.
—Il nous fait faire des choses que nous n'aurions pas faites de notre plein gré.
—Même en son absence, il est souvent au centre des conversations.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Ven 1 Fév 2013 - 11:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5229
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: LE PERVERS   Lun 20 Avr 2009 - 10:20

Tout savoir sur leur personnalité :

http://entraideapn.centerblog.net/

http://familles.blogs.liberation.fr/hefez/

http://perversnarcissique.blogspot.com/



http://www.blog-psychologue.fr/article-triangle-dramatique-victime-bourreau-sauveur-64473759.html


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Ven 12 Avr 2013 - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5229
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Pervers narcissiques    Dim 9 Nov 2014 - 16:13

France inter : "la tête au carré" - avril 2013


Manipulateurs, jouisseurs, dépourvus de la moindre empathie… les pervers narcissiques, dont le profil psychique est de mieux en mieux cerné, constitueraient 10% de la population. Son pouvoir de destruction est immense. Sa victime : le conjoint, le collègue de travail, se retrouve souvent inconsciemment manipulée, culpabilisée, puis menée dans un chaos psychologique et physique pouvant durer de nombreuses années.
Longtemps restées silencieuses, les victimes commencent à se faire entendre. Mais faut-il déjà avoir identifié le pervers narcissique, qui est-il vraiment ? Comment le reconnaît-on ? Comment s'extraire de ses griffes ? Y-a-t-il un profil type de la victime ?
Quelle est l’importance de l’éducation, des rôles spécifiques de la mère et du père dans la fabrique de cette perversion ? La société n’est-elle pas en train de se transformer en une fabrique de pervers ordinaires ?
Pour répondre à toutes ces questions, nous recevons :
Dominique Barbier, psychiatre, psychanalyste et criminologue, auteur de "la fabrique de l'homme pervers" aux éditions Odile Jacob.
et Carole Richard, victime d'un pervers narcissique et auteur avec Mathilde Cartel et Amélie Rousset de "J'ai aimé un pervers" aux éditions Eyrolles.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5229
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Pervers narcissique    Mer 12 Nov 2014 - 19:37

http://www.franceinter.fr/emission-le-79-melanie-laurent-jai-rencontre-un-pervers-narcissique-jamais-de-pardon-ou-de-merci


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5229
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Pervers narcissique : le ou la reconnaître    Lun 28 Mar 2016 - 8:22

Reconnaître, détectez un pervers narcissique grâce au test suivant. Si vous trouvez de 10 à 15 points de comparaison, vous avez affaire à un simple manipulateur. Au-delà de quinze similitudes, vous devez immédiatement agir pour sauver votre existence. FUYEZ ! Le pervers narcissique éprouve de la joie au spéctacle de votre déchéance associé au sentiment de domination morbide. L’erreur des victimes d’un manipulateur pervers narcissique est de rechercher l’existence d’un sentiment là où il n’en demeure malheureusement aucun. Véritables machines à broyer, on les reconnaît principalement dans des amours toxiques, mais ce sont également des amis, des collègues, votre propre famille.
Testez et comparez les 30 points ci-dessous avec les traits de caractère de la personne que vous soupçonnez d’être un manipulateur pervers narcissique.

Culpabilise sa victime en inversant les rôles

Susciter un sentiment de culpabilité chez sa victime est une manœuvre dans laquelle le pervers narcissique prend un véritable plaisir. En reportant sa responsabilité sur sa cible, il la pousse à admettre qu’elle seule est responsable d’une situation. Se défausser de ses torts est une spécialité du manipulateur.

Ne communique pas clairement, nie les évidences

Impossible de connaître avec exactitude ses demandes, ce dont il a besoin, ses sentiments comme ses opinions. Il fait en sorte que sa proie soit perpétuellement en train de chercher à le comprendre , c’est pour ce motif qu’il répond souvent de manière à entretenir l’ambiguïté.
• « T’as mal compris, j’ai pas dit les choses dans ce sens-là… »
• « J’ai pas fait ça dans ce but… »
• « Je l’ai pas dit pour toi… »

À chaque personne ou situation un comportement différent

Une personne normale use d’un mode de réaction relativement constant. Notre personnage, quant à lui, est constamment différent sur les sentiments affichés, ses comportements comme ses opinions. La victime n’arrive jamais à le situer dans la relation ni à savoir qui il est réellement. Il est insaisissable !

Il est armé de raisons logiques

Là où une demande aurait reçu le plus mauvais accueil avec un autre, les raisons logiques qu’il avance créent l’acceptation. Ainsi, souvent, sa cible se retrouve à accepter des choses qu’elle n’aurait jamais approuvées normalement. Les demandes sont déguisées par la logique implacable de son raisonnement. Marionnettiste à vos dépens, mais votre prise de conscience ne se fait qu’après coup !

Vous devez être parfait

La perfection n’est pas une option ! Il vous fait croire que vous ne devez absolument jamais changer d’avis et que vous devez répondre immédiatement aux questions qu’il pose. Ainsi vous devez tout savoir et réagir à ses demandes au quart de tour.

Critique et dévalorise

Sa critique est discrète mais intense, il dévalorise sous couvert de l’humour au début, puis émet des jugements sur vous. Il insinue le doute sur vos qualités, vos compétences et plus généralement votre personnalité. Avec lui la personne que vous croyez être aura peu à peu perdu toute importance. Vous devenez banal, inintéressant, voire extrêmement inférieur.

Fait passer ses messages par les autres

Place autrui en position de transmettre ses messages. Il en use principalement pour ne pas se dévaloriser en attaquant les autres car c’est vous qui l’aurez dit et non pas lui. Ainsi, il peut être le bourreau d’une personne tout en réconfortant de cette même victime dans le même tableau.

Divise pour mieux régner

D’une touche délicate, avec discrétion, il sème la zizanie tout en cultivant la suspicion. Son mode de fonctionnement est de diviser pour mieux régner. Il brise progressivement les amitiés et les groupes dans l’optique d’obtenir ce qu’il désire.

Il se positionne en victime

Auto-élu victime, le pervers narcissique se place dans cette position pour être la vedette. Ainsi, son entourage compatit, le plaint, le comprend dans ses épreuves. Il est celui vers qui l’on se tourne et, après tout, qui pourrait se méfier d’une victime ? Avec lui, il ne faut jamais hésiter à s’apitoyer sur son pauvre sort, il ne vous mangera que mieux, alors !

Ignore les demandes

Oui, il répondra toujours positivement aux demandes qui lui sont formulées. Cependant, il préférera ensuite s’esquiver poliment en prétextant toujours une raison valable.

Utilise les principes moraux des autres

Pour assouvir ses besoins, il utilise les principes moraux des autres tel un caméléon. Il peut intégrer totalement le mode de pensée d’un groupe et ses principes en faisant croire qu’il s’agit également des siens. Étant un être en réalité très faible, il n’a aucune personnalité et absorbe celle des autres !

Menaces cachées ou chantage ouvert

Il peut tout aussi bien user des menaces de manière déguisée que du chantage ouvert. Dans les deux cas sa cible doit se plier à ses exigences.

Change de sujet ou s’échappe

Au cours d’une conversation, il change totalement de sujet sans crier gare. Pour esquiver une question qui le mettrait mal à l’aise ou le mettrait à jour, il change de sujet comme s’il n’avait pas entendu la question. Déroutant, il peut également s’échapper en quittant la discussion ou la rencontre.

Mise sur l’ignorance des autres

L’ignorance des autres est une source favorable dans laquelle il puise inlassablement pour faire croire en sa supériorité. Il se sert de la crédulité des individus, de leur ignorance pour leur montrer qu’il est supérieur, et son besoin d’admiration est enfin reconnu. Il cherche souvent des personnes dans la détresse.

Il ment

Il ment souvent pour tout et rien, même pour des broutilles, s’inventera une vie et détestera par-dessus tout se faire démasquer. Il peut avoir des vies différentes avec plusieurs personnes en même temps. Ses mensonges sont souvent indécelables, car il va y ajouter une pointe de vécu pour les rendre crédibles assez longtemps.

Dit le faux pour connaître le vrai

Il prêche le faux pour savoir le vrai et cela s’applique à tous les domaines de sa vie. Cette stratégie a essentiellement pour but de lui faire savoir s’il peut faire confiance à la personne qu’il côtoie. Cela permet aussi de tester l’évolution de la prise de contrôle sur sa proie.

Il est égocentrique

Il rapporte tout à lui-même d’une façon très naturelle, sa nature égocentrique demeure profonde. C’est le plus beau, il est le meilleur, il veut être le gourou …

Il peut être jaloux

Le pervers narcissique peut être jaloux. Attention, toutefois, car ce n’est pas une jalousie sentimentale amoureuse, mais une traduction envieuse ! Il cherche par-dessus tout à le cacher, mais sa jalousie s’exprime à l’égard des capacités que vous avez et dont il ne dispose pas. Le PN vous côtoie en tant que sa chose et, en tant que femme, vous êtes son objet. Donc vous n’avez pas le droit de le supplanter, il est le meilleur.

Obsédé par l’image sociale

Il ne supporte pas d’être critiqué, car il ne veut et ne peut pas être perçu comme une personne mauvaise. L’image POSITIVE que les autres renvoient de lui est capitale, pour ne pas dire vitale même, car il lui est insupportable de paraître différemment.

S’énerve rarement

Le manipulateur s’énerve rarement, car la prise comme la conservation de son contrôle est à la base de son fonctionnement. Sauf dans le cas d’un pervers naturellement violent, un manipulateur orchestre une crise s’il juge utile de le faire, mais ce ne sera en rien une action spontanée pour lui.

Ne tient pas compte des autres

Vos droits, vos besoins comme vos désirs ne tiennent aucune place pour lui, bien qu’il fasse croire le contraire.

Paroles opposées à ses attitudes

Quand le discours est blanc, ses actions sont noires ! Les réactions du manipulateur sont à l’opposé de l’attitude correspondant au discours.

On parle de lui

Il fait constamment l’objet des conversations, même lorsqu’il n’est pas présent. C’est d’ailleurs une grosse source de satisfaction du manipulateur pervers narcissique.

Devient soudainement attentionné

Flatterie, sortie, petit cadeau, cette personne fait pour vous plaire et vous entoure de sollicitude de façon inattendue. Dans ce cas, il aura une demande à faire qu’il fera passer pour votre bien-être alors qu’il agira dans son propre intérêt. En faisant croire qu’il comble l’un de vos besoins ou par une action de gentillesse, il n’agit que dans son intérêt.

Provoque un sentiment de non-liberté

Provoque un sentiment de dépendance affective. Vous ne pouvez pas vous séparer de lui, même si vous savez qu’il est malsain de l’avoir comme relation.

Atteint ses objectifs aux dépens des autres

Il est d’une efficacité remarquable pour atteindre ses objectifs aux dépens des autres. Il sait parfaitement utiliser autrui pour obtenir ce qu’il veut. Il est le marionnettiste de son entourage.

Fait perdre vos repères

Avec lui, votre esprit devient confus, il retourne votre cerveau. L’expression « ne plus savoir où l’on habite » prend tout son sens avec lui. Le terme de « lavage de cerveau » est approprié, car il cherche à modeler l’autre en fonction de ses buts. Narcissisme exacerbé, il jouit d’observer à quel point il fait ce qu’il veut de sa petite souris.

Vampirise votre énergie

Lors de phases de dénigrement, de rabaissement, il vous vide de votre énergie. Ce n’est pas pour se ressourcer lui-même donc le terme « vampiriser » est mal employé, il s’agit d’un trou noir dans les faits. Le caractère injustifié de son attitude vide l’énergie de sa victime qui ne sait jamais comment agir avec le pervers.

Froideur émotionnelle

Sous l’apparence d’une personne aimante, il est pourtant dénué d’empathie. Il fait preuve d’une froideur émotionnelle incroyable, sauf si sa victime lui dit être mal par sa faute. Dans ce cas de figure, il fera tout pour prouver que NON.

Il vous fait du mal

Avec lui vous souffrez, vous êtes psychologiquement mal et ne savez pas comment agir avec lui. Cela peut même avoir des conséquences sur votre santé par une perte d’appétit, un sommeil difficile, de la déprime…


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pervers-narcissique : le dossier   

Revenir en haut Aller en bas
 
pervers-narcissique : le dossier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier : Vekoma WDI Projet n°389 Steel Looper Custom MK-1200 (SMM2)
» [Dossier] Les différents changements de noms et logos du resort
» [RESOLU] créer dossier dans le répertoire application
» Dossier Adam Hughes
» Description d'un dossier dans ma gallerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ditesleaveclesourire :: ACCUEIL-
Sauter vers: