Ditesleaveclesourire
Bienvenue !

Ditesleaveclesourire

de tout, de riens , d'actualités,de chansons dans le respect de chacun.
 
Portail*AccueilS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Europe
Dim 17 Sep 2017 - 4:27 par ally-net

» le billet du jour
Ven 12 Mai 2017 - 15:01 par ally-net

» Il faut changer les choses
Sam 29 Avr 2017 - 15:37 par ally-net

» Petit rappel historique
Ven 14 Avr 2017 - 8:57 par ally-net

» SANTE
Mer 12 Avr 2017 - 7:17 par ally-net

» Tout va très bien Madame la Marquise...
Mar 11 Avr 2017 - 9:51 par ally-net

Elections 2012
Exceptionnellement le vote est ouvert à tous les membres et aux invités.
 
Ally-net
modératrice
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Sujets les plus actifs
Bonjour
Bonjour
Bonjour
Bonjour
en bref
Elections présidentielles : débat
Photos déformées
la chanson du jour
citation du jour
Au coin du feu
Forum

Partagez | 
 

 coup de tonnerre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5219
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le coup de gueule de Chris   Mer 10 Avr 2013 - 8:48

Coup de gueule du jour par Chris Thauman

Là voilà donc la grande victoire socialiste , " loi sur le mariage homosexuel " adopté au sénat par 179 voix contre 157 !!! excusez du peu drôle de victoire .

Je n'ai rien contre les homosexuels , qu'ils vivent en couple cela ne me dérange pas et je les respecte , j'ai dans mes amis quelques uns et qui pour autant ne prône pas le mariage homo . mais qu'un couple homosexuel élève un enfant là c'est choquant , même si évidement ils peuvent amener de l'amour à un enfant ,
on ne naît pas homosexuel , on le devient souvent par déception de l'autre sexe , alors en espérant ne blesser personne par mes propos qui n'engage que moi , la personne qui viendra me dire qu'un enfant regardant ses 2 papas ou ses 2 mamans se faire des câlins et s'embrasser n'est pas influencé ? cette personne serait de mauvaise foi . A notre époque où l'on divorce comme l'on change de vêtements , ou la famille n'a plus aucun sens , l'assemblée nationale et le sénat vienne de lui porter un coup fatal ! évolution des mœurs oui mais des bêtises comme ça sur fond de voix électorales franchement pauvre France et pourquoi ne pas changer la statue de notre Marianne , puisque après tout si un couple de même sexe a le droit de se marier en mairie et par conséquent de s'embrasser dans la rue , pourquoi ne pas ériger une nouvelle statue au rond point des entrées de ville , Marianne cache ton sein tu es démodée... faut t-'il castrer notre coq gaulois...
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5219
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le coup de gueule d'Ally   Ven 12 Avr 2013 - 13:27

Les lieux public ne sont plus sûrs ! Rien à voir avec les "jeunes de nos banlieues" qui traficotent leur shit, qui ,si il  était
légalisé, rapporterait quelques deniers à l’État, pour peu qu'il soit considéré  comme un monopole  (Ségolène Royale l'avait mis à son programme en 2007) tout comme le tabac "Fumer tue" mais si tous les fumeurs arrêtaient de fumer imaginez la perte sèche que cela représenterait pour nos caisses !

Mais je m'éloigne de mon sujet : des jeunes filles "roms",venues de Bohême,  sous la houlette d'un "parrain"  dépouillent touristes et citoyens notamment aux heures de pointes dans le métro... et sur les marchés de province.
Moi je dis STOP à l'anarchie sous prétexte d’UE, et quand je dis anarchie c'est valable aussi pour les délocalisations qui devraient être autorisées que sous condition d'aide au développement des pays... européens... sous développés

Un officier de police a témoigné : depuis 10 années il connaissait la même jeune fille venue de Bohême qui avait toujours 13 ans pour échapper à la loi !
Quand je pense que nous, Français de souche ou d'adoption, sommes obligés d'avoir une pièce d'identité, de nous soumettre aux contrôles , chose tout à fait normale .. comment se fait-il que ces jeunes "bohêmes" ne soient pas renvoyées dans leur pays d'origine, je pose la question comme dirait le regretté Coluche ... ?
Je fais appelle au Président Hollande et au ministre Valls : agissez avant qu'il ne soir trop tard, avant que les touristes ne désertent notre beau pays, avant que ce cancer ne se ramifie !


Dernière édition par ally-net le Mer 18 Juin 2014 - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5219
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: coup de tonnerre !   Ven 12 Avr 2013 - 14:18

Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5219
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le coup de gueule d'Yves   Jeu 13 Juin 2013 - 9:22

SCANDALE – Un Rom vivant en France touche 75€ net par jour sans travailler !
17/04/2013
   
     La logique de nos gouvernants est décidément imparable !
     En août 2012, Manuel Valls impose les démantèlements de camps insalubres des Roms. Mais il impose également « un diagnostic social » l’obligation de proposer des « solutions d’hébergement et d’insertion aux populations concernées. »
    Si l’on traduit ces formules de novlangue, cela donne : chaque Rom expulsé de sa caravane jugée insalubre sera logé aux frais de l’Etat, donc à vos frais à l’hôtel ou dans un logement social. Et si les préfets ne leur trouvent pas rapidement une solution ? Ils paieront 75€ par jour et par personne d’astreinte. Le préfet du Rhône a ainsi été condamné pour ne pas avoir tout de suite relogé quelques familles Roms il y a quelques jours.
     Les campements de Roms sont tous jugés insalubres et le gouvernement a 2 solutions :
   

  • Soit il verse 75€ par jour et par personne aux Roms,


  • Soit il leur fournit l’hôtel

     Dans tous les cas, les populations Roms vivant en France touchent un joli pactole : 75€ X 30 Jours = 2 250€ par mois !
     Qu’on ne s’étonne donc pas du trou abyssal de nos finances…
     A ce propos après une hausse très importante des prélèvements obligatoires entre 2012 et 2013, le collègue de Manuel Valls, le ministre de l’Economie Pierre Moscovici, a annoncé hier une nouvelle hausse de ces prélèvements en 2014, de 6 milliards d’euros, pour l’instant…

- SOURCE : http://fr.novopress.info/136009/immigration-les-prefets-contraint-de-loger-les-roms-avec-nos-impots/
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5219
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Autorisé ou pas ?   Ven 12 Juil 2013 - 18:12

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2013/03/14/cannabis-anti-douleur-le-myophate-condamne

Tous les jours les jeunes des quartiers de Fameck. en Moselle, fument aux yeux de tous, sur les rebords des fenêtres, dans les halls d'entrée, sur les pelouses, mettant en danger les enfants et le voisinage, car la fumée respirée passe dans le sang de celui qui la respire.

Les services de l'ordre  se déplacent sur demande, mais comment se fait-il que ces jeunes continuent leur tours de passe/passe : le petit sachet de plastique contre un petit billet glissé le plus souvent dans un paquet de cigarettes vide (j'en ai trouvé sous ma fenêtre!), voitures arrêtés au milieu de la route côte à côte : si ça ce n'est pas du "flag" ...!

Alors je pose la question : l'herbe est-elle autorisée ou pas ? Pour moi c'est comme si elle l'était. La légalisation du "schit" faisait partie du programme de Madame Royale : proposition intelligente qui aurait rapporté quelques deniers dans les caisses de l'Etat : il suffit de le vendre comme le tabac à rouler, chez les buralistes qui, paradoxe,  vendent le" papier à joint", et le tour est joué.

Cessez de vouloir à tout prix prendre soin de notre santé : ce n'est que poudre aux yeux !
Oui à la prévention dans les collèges, non à la liberté de consommer ou pas chez l'adulte. Celui qui a envie de fumer fumera... du "produit contrôlé" par les services sanitaires !


Dernière édition par ally-net le Mer 13 Aoû 2014 - 20:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5219
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le coup de gueule de Gavroche    Mar 23 Juil 2013 - 15:44

C'est long à lire je l'avoue mais édifiant, à l'avenir mieux vaudra ne pas être victime, je vous laisse apprécier ce qui attend les braves gens (ceux qui ne font pas de bruit)...

Bon courage

Gavroche


Christiane Taubira : la politique du pire



Il n'y a rien à faire pour arrêter le cours fatal d'un dogmatisme judiciaire qui, paré de l'humanisme socialiste, s'apprête à nous fabriquer des lendemains qui déchantent et des victimes délaissées.

Rien à faire vraiment ?

La loi de lutte contre la récidive doit être inscrite au Conseil des ministres au mois de septembre. Son esprit est détestable et la réalité a beau lui apporter quotidiennement des démentis pour l'augmentation de l'insécurité, la gravité de beaucoup de délits et de crimes, l'intensité accrue de la violence et un univers pénitentiaire non pas à supprimer mais à renforcer dans son utilité et sa dignité, nul doute que, le moment venu, elle obtiendra l'aval d'un Pouvoir pourtant écartelé entre ce qu'il pressent des attentes citoyennes et son idéologie noblement compassionnelle. A nos risques et périls.

S'il reste un peu d'espoir, il tient au fait que Christiane Taubira, l'ivresse parlementaire dissipée, ne s'accorde pas avec l'intuition prudente du président de la République qui perçoit et craint les orages politiques, se trouve clairement en opposition avec le pragmatisme intelligent de Manuel Valls et surtout heurte le bon sens d'une partie des parlementaires socialistes, par exemple le député Dominique Raimbourg, qui mesurent le désastre de ce qui se prépare parce qu'ils sont en contact avec le peuple au quotidien. Celui-ci se soucie comme d'une guigne que les peines planchers aient été votées sous Nicolas Sarkozy, seul compte pour lui le fait qu'elles ont démontré leur efficacité et que donc elles devraient être conservées dans notre arsenal répressif.

Pourtant, on s'oriente vers leur abolition.

L'une des idées les plus absurdes et dangereuses proposée par cette "conférence de consensus" initiée par la ministre sous la présidence de la syndiquée Nicole Maestracci, depuis peu au Conseil constitutionnel, évoque la possibilité d'une libération automatique des détenus aux deux tiers de la peine, voire à mi-peine.

Est-il nécessaire d'insister sur l'aberration d'une telle mesure, justement dénoncée par Dominique Raimbourg lui-même ? Comment même a-t-on pu envisager qu'un moment crucial de la vie pénitentiaire puisse ainsi se passer de délibération et entraîner, si rapidement, des élargissements qui, pour conditionnels qu'ils soient, choqueront les victimes ou leurs familles et offenseront les tenants d'une exécution cohérente des peines ?

Si l'ironie est permise, il est piquant de constater que l'automaticité serait instaurée là où elle est la plus néfaste alors que les peines planchers n'ont pas cessé d'être décriées par la gauche parce qu'elles réduisaient la liberté du juge. Comprenne qui pourra, qui voudra.

Ce qui également laisse songeur, pour ne pas dire plus, tient à cette volonté de ne pas faire révoquer automatiquement le sursis d'une première condamnation quand une deuxième a été édictée. Seule cette dernière serait exécutée de sorte que, conséquence inévitable, le sursis perdrait toute valeur et n'aurait plus le moindre effet dissuasif alors qu'il en a déjà si peu.

La rétention de sûreté tellement honnie lors de son apparition et inspirée de certains exemples étrangers visant, après avoir sanctionné le passé, à préserver l'avenir, ne serait pas sacrifiée, protégée paradoxalement par la difficulté de sa suppression.

Les élucubrations - comment nommer autrement des concepts que la réalité non seulement n'a pas validés mais rendrait dévastateurs pour la société si jamais une majorité d'irresponsables et de naïfs les approuvaient ? - de ce projet de loi sont articulées sur la double idée fausse que dans une communauté, les coupables sont plus à considérer que les victimes, les transgresseurs et les détenus plus que la masse des honnêtes gens et que la prison est non pas un outil irremplaçable de sauvegarde sociale mais la cause de tout, notamment des crimes, des délits et de leur récidive.

Aussi simpliste que soit l'argument, il y a, de la part de ceux qui tiennent la détestation de l'enfermement pour l'alpha et l'oméga de toute politique pénale, l'obsession de déplorer que la prison ne prévienne pas la récidive. Alors qu'elle a joué ce rôle au moins pour les 50% qui n'y reviennent plus et que pour la seconde moitié il faut sans doute accepter le constat déprimant pour une gauche rêveuse que la vie libre est criminogène et que ce n'est pas l'enfermement qui a suscité la rechute mais soi-même par paresse, facilité, lucre ou mépris.

Il y en a assez de ces poncifs qui traînent dans les couloirs d'une pensée conformiste.

La rigueur ne démontre pas l'absence de coeur des gouvernants mais au contraire, quand ils savent réaliser cette synthèse opératoire entre la sévérité et l'humanité, leur souci de l'autre, leur sollicitude collective et la capacité de l'Etat à prendre en charge les faibles, les fragiles, les blessés de l'insécurité.

Des familles de victimes représentées par Sophie Piel dont les parents ont été assassinés en 1982 ont alerté la garde des Sceaux sur le caractère néfaste de ces dispositions. Sans résultat autre qu'une lettre générale et des courriers personnalisés emplis d'erreurs révélatrices du peu d'attention que les tragédies suscitent dans les univers bureaucratiques.

Mais Dominique Raimbourg a reçu Sophie Piel. Ce n'est presque rien mais aujourd'hui on se contente de peu.

Cette politique du pire, qui nous attend et qui s'élabore en toute bonne conscience socialiste, qu'on ne se leurre pas, aura des effets ravageurs sur le plan politique. Que la ministre garde bien en mémoire les conséquences délétères, pour ses amis du Syndicat de la magistrature, du Mur des cons - pour moi, les cons du Mur - sur le plan syndical. Une chute très sensible, une régression forte.

Cela pourrait se généraliser si Christiane Taubira continue à faire, d'une certaine façon, cavalier seul.

François Hollande ne s'est-il pas faussement interrogé récemment lors de sa rencontre informelle avec cent journalistes :"Pourquoi les Français adhéreraient-ils à une politique si elle ne se traduit pas par des résultats probants ?".

Il ne pensait pas à la Justice ? Je l'y mets.


Gavroche
Modérateur du forum


Dernière édition par ally-net le Mer 13 Aoû 2014 - 20:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le coup de gueule d'Ally   Lun 12 Aoû 2013 - 7:29

Le marginal interpellé puis interné après la mort d’un étudiant poignardé vendredi dans le centre de Marseille, était « présent sur les lieux, il est le principal suspect » mais il est « très prématuré de dire que c’est le mis en cause », a-t-on appris dimanche du parquet.


Âgé de 41 ans, l’homme interpellé, souffrant de troubles psychiatriques, « fait l’objet d’un placement sous contrainte en milieu médical », son état ayant été jugé incompatible avec un placement en garde à vue, a précisé Jean-Jacques Fagni, procureur-adjoint de la République de Marseille lors d’une conférence de presse.


Aucun témoin direct


Sur les caméras de vidéosurveillance, « on ne voit pas la scène, on ne les voit jamais l’un en présence de l’autre », a précisé M. Fagni, soulignant qu’il était donc « très prématuré » de dire que ce quadragénaire était « le mis en cause ».


Connu des services de police pour des affaires de vols et de violences, l’individu, interpellé samedi soir, tenait des propos incohérents et le dialogue n’a pas été possible.


« Dès lors que son état aura évolué positivement, il est certain que les services de police iront le récupérer et que le parquet demandera à ce qu’il soit placé en garde à vue et entendu de manière précise sur les faits », a ajouté M. Fagni.


Aucun témoin direct n’a assisté aux faits.


Un appel à témoins est lancé


Après l’agression, la victime, Jérémie Labrousse, un étudiant à l’école de management Euromed originaire des Vosges, a juste eu le temps de se réfugier avec sa plaie au cou dans un snack boulevard d’Athènes (1er arrondissement), où il a pu décliner son identité avant de tomber dans le coma.


L’étudiant, qui avait perdu beaucoup de sang, a succombé à ses blessures dimanche en fin de matinée à l’hôpital Nord.


Son portable, qui n’avait pas été retrouvé à proximité vendredi soir, a été géolocalisé dans le nord de Marseille, avant d’être désactivé, a précisé M. Fagni, qui a émis l’hypothèse d’un « vol de portable d’opportunité », un tiers ayant pu découvrir le téléphone au sol après l’agression.


La police a lancé un appel à témoins, a annoncé lors de la conférence de presse la directrice-adjointe de la Sécurité publique des Bouches-du-Rhône, Martine Coudert.



Le marginal interpellé puis interné après la mort d’un étudiant poignardé vendredi dans le centre de Marseille, était « présent sur les lieux, il est le principal suspect » mais il est « très prématuré de dire que c’est le mis en cause », a-t-on appris dimanche du parquet.


Âgé de 41 ans, l’homme interpellé, souffrant de troubles psychiatriques, « fait l’objet d’un placement sous contrainte en milieu médical », son état ayant été jugé incompatible avec un placement en garde à vue, a précisé Jean-Jacques Fagni, procureur-adjoint de la République de Marseille lors d’une conférence de presse.


Aucun témoin direct.


Sur les caméras de vidéosurveillance, « on ne voit pas la scène, on ne les voit jamais l’un en présence de l’autre », a précisé M. Fagni, soulignant qu’il était donc « très prématuré » de dire que ce quadragénaire était « le mis en cause ».


Connu des services de police pour des affaires de vols et de violences, l’individu, interpellé samedi soir, tenait des propos incohérents et le dialogue n’a pas été possible.


« Dès lors que son état aura évolué positivement, il est certain que les services de police iront le récupérer et que le parquet demandera à ce qu’il soit placé en garde à vue et entendu de manière précise sur les faits », a ajouté M. Fagni.


Aucun témoin direct n’a assisté aux faits.


Un appel à témoins est lancé


Après l’agression, la victime, Jérémie Labrousse, un étudiant à l’école de management Euromed originaire des Vosges, a juste eu le temps de se réfugier avec sa plaie au cou dans un snack boulevard d’Athènes (1er arrondissement), où il a pu décliner son identité avant de tomber dans le coma.


L’étudiant, qui avait perdu beaucoup de sang, a succombé à ses blessures dimanche en fin de matinée à l’hôpital Nord.


Son portable, qui n’avait pas été retrouvé à proximité vendredi soir, a été géolocalisé dans le nord de Marseille, avant d’être désactivé, a précisé M. Fagni, qui a émis l’hypothèse d’un « vol de portable d’opportunité », un tiers ayant pu découvrir le téléphone au sol après l’agression.


La police a lancé un appel à témoins, a annoncé lors de la conférence de presse la directrice-adjointe de la Sécurité publique des Bouches-du-Rhône, Martine Coudert.


Un pauvre diable arrêté et suspecté parce qu'il se trouvait au mauvais endroit, à la mauvaise heure ! Mais qui est le vrai coupable ?
Quel est son nom ? Aux States, la presse aurait tout dévoilé dans le détail.
Il faut arrêter de cacher la vérité aux Français ! Nous voulons le nom du vrai coupable photo à l'appui.

Maintenant une pensée émue pour ce jeune homme de 21 ans, étudiant, qui ne demandait qu'à vivre, finir ses études et travailler honnêtement : il se rendait à la gare probablement pour retrouver sa Lorraine natale : un salopard/psychopathe  l'a assassiné... pour un téléphone mobile !

Une pensée également pour les parents de ce jeune homme dont la vie a été brisée à jamais !


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: SOS   Jeu 17 Oct 2013 - 10:04

La toxicité du gaz lacrymogène

Les effets du gaz lacrymogène à court terme sur la santé
•Des problèmes respiratoires, une irritation des voies respiratoires.
•Des nausées, voir des vomissements.
•Une irritation des voies lacrymales et des yeux
•Des spasmes
•Des douleurs thoraciques
•Des dermatites et des allergies
•Il faut savoir que les effets sont accentués par temps chaud et humide.

Les dangers des gaz lacrymogènes à long terme pour la santé
•Une nécrose des tissus dans les voies respiratoires
•Une nécrose des tissus dans l'appareil digestif
•Des œdèmes pulmonaires (trou ou bulle d'air dans le ou les poumons)
•Des hémorragies internes (hémorragies des glandes surrénales)

Le gaz lacrymogène, une toxicité mortelle

Plusieurs études démontrent la toxicité importante de ces gaz dans un espace confiné où le décès peut survenir. Ainsi, lorsque une personne reçoit des bombes à gaz lacrymogènes à l'intérieur de son domicile et qu'elle n'arrive pas à sortir à l'extérieur (cas des personnes âgées et des bébés), elle risque de perdre la vie assez rapidement.

C'est typiquement le cas qui aurait pu se produire lors de cette scène d'un autre temps rapportée par le webzine Basta, début janvier 2013, dans le camp de Roms à Saint-Fons : « Sandu est seul dans sa cabane. "J'étais en train de me laver. Un policer est rentré, quand il m'a vu, il a lancé du gaz lacrymogène à hauteur de mon visage et il a refermé la porte. Quand j'ai voulu sortir, je n'ai pas pu. Il bloquait la porte et m'empêchait de sortir. J'ai cru que j'allais mourir." »

Cette issue qui aurait pu être fatale, aurait été due soit à une atteinte pulmonaire et/ou une asphyxie.

Les effets à long terme de ces gaz lacrymogène sont de 3 types :
•l'effet mutagène et donc cancérigène des produits.
•l'effet tératogène : les femmes enceintes risquent donc d'avoir des enfants avec des malformations.
•l'effet nécrosant : une pneumo pathologie chronique peut malheureusement s'installer et devenir irréversible.

Les populations les plus fragiles (bébés, jeunes enfants, personnes âgées) sont très sensibles à ces gaz toxiques, ainsi que les insuffisants rénaux[1]. Ils peuvent développer une syndrome de dysfonctionnement respiratoire réactif. Ce syndrome ainsi que la bronchopneumonie et un œdème pulmonaire peuvent s'installer définitivement. On peut également assister aussi à une fièvre persistante.

Ce n'est pas tout, les gaz lacrymogènes peuvent également développer des douleurs abdominales et à des diarrhées. Le foie peut subir une atteinte nécrosante importante de type stéatose. Un œdème cérébral peut également apparaître.

La répression policière aveugle : un déni de démocratie

Par conséquent, l'emploi des gaz lacrymogène n'est pas anodin et particulièrement inacceptable lorsqu'il est sciemment projeté contre des personnes fragiles, ce qui est assez fréquent dans les manifestations, y compris celles pacifiques, alors même que la loi ne l'autorise pas.

L'usage de ces moyens de répression d'un autre temps participe à la fracture de plus en plus profonde entre les forces de l'ordre et les citoyens qui expriment leur mécontentement sur des sujets de société. Alors que nos politiques sont prompts à lancer des appels au calme et à affirmer que la violence ne résout rien, force est de constater qu'ils ne favorisent aucunement le dialogue et pire, le méprisent en faisant usage de gaz toxiques.

A l'heure où la France peine à évoluer vers la démocratie[2], ce recours quasi systématique à des armes chimiques contre la population, y compris les plus fragiles, est tout à fait inacceptable. Un constat qui fait peine à voir dans le pays qui se gargarise d'être le berceau des droits de l'Homme...

Le mépris du peuple est le meilleur terreau pour qu'il se révolte.

Notes
1.Ces gaz toxiques sont rapidement absorbés par voie pulmonaire. Une grande partie est hydrolysée puis éliminée par les reins dans les urines.
2.Absence de la représentation proportionnelle à l'Assemblée nationale, quasiment aucun référendum, corruption et mensonges des élites, justice partiale, Président de la République élu par une minorité, élus qui défendent leurs intérêts avant ceux du peuple, liberté d'expression muselée et remise en cause par des membres du gouvernement...

Auteur

Christophe Magdelaine / notre-planete.info - Tous droits réservés


Pourquoi cet article ? Parce que depuis début août je suis victime de jeunes psychopathes, soutenus par les parents ou pas ? qui pulvérisent du gaz lacrymogène sur les fenêtres, la nuit ou tôt le matin et ce depuis 2 mois. J'ai déposé plainte conte X avec suspicion en septembre, après avoir fait un malaise, certificat médical à l'appui avec une ITT de 15 jours  ! Depuis la situation reste inchangée. Ce sont des jeunes connus par les forces de l'ordre qui donnent l'impression de ne rien voir, bien que des rondes soient faites !
A qui profite le crime ?


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Mer 13 Aoû 2014 - 8:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: le billet d'Ally   Lun 17 Fév 2014 - 12:35

J'ai regardé hier soir sur ARTE, "Charles TRENET, son histoire" : il était temps de mettre fin à toutes les polémiques colportées par des "esprits trop bien pensants"

Dommage qu'il n'a pas su "couper le cordon" avec sa mère, une femme sans doute possessive qui a réussi à s'approprier son fils  jusqu'à l'empêcher de "fonder une famille" !

Quel égoïsme de la part de cette femme qui lui a tout pris et rien donné en échange !


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: le billet d'Ally   Lun 26 Mai 2014 - 11:15

"Poussée du Nationalisme en France" ...

Une gifle tant pour la gauche que pour la droite.

Le peuple français souhaite la prise en compte du "vote blanc" :  rien n'a été fait dans ce sens, par peur de ....

Et bien voilà, le manque de respect de l'électeur qui se déplace pour glisser son "bulletin blanc" dans l'urne, pour dire que personne ou rien ne lui convient, ce vote est bafoué !

Le jour où le vote blanc sera reconnu comme une véritable expression,  l’abstention sera en baisse et les résultats plus justes.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le billet de Chris Thauman   Jeu 5 Juin 2014 - 16:43

Ha la guerre la fameuse guerre fallait t'il la commémorer ? oui sans doute par respect pour les américains anglais et autres alliés venus se faire tuer à 20 ans en France un jour où tu n'y étais pas... faut t'il pour autant dépenser autant d'argent alors qu'on arrête pas nous bassiner à faire des économies ...
hier le président russe a parlé pendant 1 heure en disant quelques vérités si les américains effectivement ont pris grande part à la libération il n'en demeure pas moins qu'ils sont instaurés dans tout les pays à d'une certaine manière jouer le rôle de gendarme de la planète ce qui parfois fait l'effet contraire
souvenez vous de l’Irak la fabuleuse histoire de Saddam Hussein ,
rendre hommage est une chose mais a t'on besoin de 12 chefs de cuisine étoilés... pour prouver que la France sait recevoir ? l'important est t'il dans ce qu'il y a dans l'assiette ou dans les idées de chacun afin de réellement préserver nos enfants d'une guerre aussi atroce ? combien cela vas couter ?
n'ayez crainte personne ne vous le dira , 80 km de plage a surveiller en continu par les hélicoptères je préfère ne pas en connaitre le coût , les médias à leur habitude vont se contenter de voyeurisme à scruter qui de Barak ou poutine vas froncer un sourcil ou faire un sourire ,1 h d'interview de Vladimir Poutine avec des propos fort intéressant notamment sur l'attitude des américains qui opèrent une véritable hégémonie protique , économique et militaire sur la quasi totalité de la planète , mais les médias ne retiendront surement qu'un petite phrase triée avec soin , pourtant Sting le chanter il y a quelques années les russe aussi aiment leur enfants , ce qui ne semble plus guerre le cas de la France porte ouverte à toutes idéologies sur fond de religion , la France en 1940 n'avait pas vu venir l'invasion des allemands , faut croire que depuis 10 ou 15 ans on as pas vu venir non plus la vague terroriste !
alors commémorons commémorons il en restera bien quelque chose mais quoi 70 ans plus tard... nous sommes incapables de nous protéger d'un quelconque agresseur déguisé et nourrit en son sein...

Chris Thauman


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Mer 13 Aoû 2014 - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le billet d'Ally   Mar 12 Aoû 2014 - 16:59

Pauvre France !

Il n'y a plus de gauche, plus de droite, ils y a surtout des "politiques" complètement dépassés par les directives de l'UE, par  cette "institution" qu'on a dévié de son  chemin initial.
Recueillir des étrangers-européens, les loger, leur donner de l'argent (40 euros par jour en Italie) plus les avantages sociaux tout, tout sauf du boulot.
On délocalise à volo  : normal on fait travailler les pays pauvres entrés dans l'UE par intérêt pour nos CAC40.

Pourquoi ne pas filtrer les entrées au lieu de les chartériser après ? Et les passeurs ? Ce sont eux les véritables responsables de tout ce pataquès. Les rues de notre capitale servent de lieu d'exutoire à tous les "mécontents" de la politique de leur pays d'origine. C'est la chienlit !
Le nouveau gouvernement sous couverture  PS  a trouvé La solution : faire payer le peuple français, mêmes les plus modestes ! On grapille de partout, on Taxe, même les français les plus moyens.

Notre système de protection social est en danger !  la Santé est malade, manque de tout dans les hôpitaux.

Savez-vous que, si on aide un enfant majeur, qui pour des raisons de santé grave, ne peut travailler,  cette aide que vous pouvez déduire de vos revenus, amène à une réduction de l'Allocation Adulte Handicapé (AAH) qu'il perçoit de l'ordre de 800 euros.

Le socialisme est mort le jour où l'on a tué Jaurès !


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par ally-net le Dim 24 Aoû 2014 - 17:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le billet d'Ally   Ven 22 Aoû 2014 - 17:11

Médecin au Centre Gallouédec (à proximité du Mans), le Docteur J., responsable du service d’addictologie, a été malade (lymphome, cancer des ganglions) il y a de ça juste 4 ans. 

Après 2 années de soins (chimio + immunothérapie), il a repris son travail à temps partiel car estimé invalide à 40 %.


La gestion  de  l’établissement étant déplorable, de nombreux confrères sont partis... sans être remplacés.

Résultats, le Docteur J. est obligé de faire, durant les vacances,  2 gardes de 24 heures par semaine : explication de la direction "il n'y a personne d'autre",   il ne quitte pas son travail à 18h 37 (nouvelles directives) mais une bonne  heure plus tard , de plus  les RTT lui ont été supprimés (pas à 35 heures/semaine !) : permettez-moi de sourire Madame la Directrice Générale : vous êtes ridicule !

Si vous n'avez pas les compétences requises pour diriger un établissement hospitalier, donnez votre démission ! 


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le coup de gueule ...   Ven 17 Oct 2014 - 7:12

Thauman Chris
· 
* Le coup de gueule de la semaine *
Écotaxe : les poids lourds devraient être visés par la hausse du gazole
les poids lourds se verront appliquer au 1er janvier , comme tous les automobilistes, une hausse du gazole de quatre centimes d'euros dont ils devaient être exonérés, afin de compenser l'écotaxe...
" C'est bien connu en France on as pas de pétrole mais on a des idées..."
Les cardinaux en costume vont encore frapper s'il votent cette future loi , avouez qu'ils fallait y penser ( faire payer par les automobilistes ce que les routiers ne voulaient pas payer en voilà une idée qu'elle est bonne !!!
il en a fallu des bataillons d'énarques et de conseillers pour trouver ça
à croire que ces gens là ne sortent jamais de leurs bureaux ! sinon ils verraient que la plupart des camions sont étrangers et se foutent du gas-oil français 
qu'ils font le plein hors de France ... bravo les mecs *
Ma question : à quand une taxe sur les poids-lourds
de la politique qui sont payés quand ils ne sont pas au travail 
ou qui y dorment lorsqu'ils sont présents ?
Bizarre alors que le prix du pétrole a baissé depuis quelques temps partout mais ça personne n'en parle c'est ce moment là qu'on choisit pour essayer de balancer une taxe en espérant que les vaches à lait françaises ne ruminent pas trop puisqu'on leur fait miroiter dans le même temps une baisse de leur impôts ...
qui parle de subventionner toutes les entreprises qui opteraient pour le transport ferroviaire ou... fluvial ? personne évidement , il est quasi sur qu'une
hausse du Gaz-oil cachent une future hausse des autres carburant tel que l'essence le fioul domestique le gaz et l'électricité . 
Français françaises profitez bien de l'automne car l'avant Noel risque d'être compliqué si les transporteurs routiers décident de bloquer les routes et ils n'auront pas tord , seule chose l'état fera une fois de plus marche arrière , et c'est au minimum et encore une fois les automobilistes qui vont payer France lève toi et pousse ce bordel encore une fois on nous prend pour des cons , à nous de réagir chacun à notre manière ...


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: La mort de Coluche   Dim 26 Oct 2014 - 22:23



On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le coup de gueule de Chris   Mer 7 Jan 2015 - 22:06

La France face au terrorisme : condamnation et indignation partout en france devant ce acte odieux criminel ,après la douleur les différentes marches organisés le deuil national , y a t'il une réponse? ou plusieurs réponses à ces actes * 
Ce que veulent ces assassins , c'est qu'on parle d'eux , Ils jubilent quand on parlent d'eux , on les médiatisent haut et fort et c'est le but de leur chevauchée sauvage . Quel drame c'est horrible , où allons-nous ? pourquoi tant de tolérance par rapport à des extrêmes ? Liberté chérie pour toi il faut mourir devant des rats plein de haine et de gale qui ont envahi la France petit à petit ,
Il serait temps que les problèmes soient pris à bras le corps , plus de voile , plus de burka , plus de prière de rue où se diffusent souvent des discours de haine en langue que bien sur vous ne comprenez pas , chacun de ces islamiste même modéré tous ne sont pas des fous heureusement , chacun devrait avoir un comportement normal tout du moins respecter la façon de vivre dans notre pays
or que voit t'on de plus en plus de jeunes filles foulard et même plus... des marchands sur les places de marché à la barbe longue ou le " pyjama" et babouches , partout allez donc faire les soldes même pas loin à 10 km de Mèze voyez où je veux dire ... " gémo" cet après midi ils se sont donnés le mot , attention je ne stigmatise pas , et j'en passe et des meilleures comme aux allocations familiales mardi après midi... 
perso ça ne me gêne pas mais tout de même voir une fille encapuchonné de la tête aux pieds à 15 ans , je ne peux m'empêcher d'être triste pour elle , et ça parle arabe et ne sourit pas aux français ho que non , je parle de quelque chose qu'on voit tous les jours de plus en plus ces gens montrent leur différence ,
et c'est ça qui nous gêne faut bien le dire , 
ce qui d’ailleurs fait leur propre tort , car en se pavanant ainsi on peut les assimiler à ceux qu'on appelle les "islamistes ", pourtant dans mes souvenirs dans les années 60 70 80 on ne voyer pas ça , être fier d'être arabe ou français ou autre pays c'est une chose mais suivre cette mode depuis quelques années qui consistent à s'habiller comme là bas !!! et obliger un foulard à toute adolescente n'es ce pas un refus de s’intégrer à un pays qui les nourrit !
ne traduisez pas trop vite que mon propos est raciste , loin de là je parle de ce qu on voit tous les jours *
Que pensent aujourd'hui toutes ces belles âmes politiques et cathodiques qui condamnent Zemmour et Houellebec , ceux qui font des affaires " présidents ministres ou politiques avec les pays finançant à coups (couts) de pétrodollars *

Des journalistes, des Policiers et d'autres...victimes de la bêtise humaine de nos dirigeants , des hommes , des femmes , des parents, des conjoints et des enfants vont pleurer les leurs..
Pendant ce temps là, aux Beaumettes , on rit, on échange du shit et on se téléphone de cellule en cellule . A part augmenter le degré de sécurisation de vigipirate et de se rendre sur les lieux des crimes 
que vont faire nos dirigeants ? il faudrait frapper un grand coup dans les banlieue à part tuer avec des armes lourdes et être cagoulés que savent faire ces salops ? ça rappelle un peu les crimes commis en Afrique du Nord dans les années 60 sauf que maintenant ces actions se passent en FRANCE à PARIS !!!


Il ne faut pas se voiler la face , il y a en France des criminels fantômes qui continueront à nous faire peur en commettant des attentats où bien des assassinats , ces gens là n'ont rien à voir avec des musulmans de religion modéré et tranquilles , il faut que la communauté musulmane condamne à haute voix ces actes , des solutions disais je ? plus haut il y en a plusieurs , il faut lutter rapidement contre la circulation des armes de guerre , rétablir des contrôle renforcés aux frontières , interdire les vidéos ou chansons de propagande sur " you tube " dénoncer les murs face book incitant à la haine raciale , le mal est partout à partir du moment ou il y a impunité ... agir , sévir contrôler et renvoyer tout individu de n’importe quelle nationalité qu'il soit tout individu ne respectant la loi française , mes propos peuvent vous paraitre grave moi qui prêche souvent l'amour et le pardon , mais c'est juste que la situation est grave n'allez pas envoyer nos soldats au Maghreb et en Afrique le mal il y a bien longtemps qu'il est chez nous ...


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le billet d'Ally   Dim 20 Déc 2015 - 13:19

Comme vous avez pu le constater, j'évite  de parler politique.... pour l'instant.

Les Français ont voté le parti "du ras le bol" : c'était leur droit, car ras le bol il y avait et il y a !

Je me pose une grande question : où est "le  parti d'opposition" ? Le Parti socialiste ? ... réduit en miette par les gouvernements Sarkozy et Hollande.

Nous avons  les Républicains et bientôt nous auront les Démocrates, comme aux USA.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le coup de gueule du jour    Mar 23 Fév 2016 - 9:31

Par Chris. Thauman *

pendant que j'écrivais mon nouveau message en poésie spirituelle (à paraître ce matin) par méditation hier soir sur la guerre en syrie , voici que la bonne nouvelle tombe ce matin 
* Washington et Moscou ont annoncé un cessez-le-feu en Syrie qui doit être validé par le régime et l'opposition pour pouvoir entrer en vigueur samedi et qui exclut les groupes jihadistes, alors que les combats font toujours rage près d'Alep , souhaitons que ceci ne soit pas que temporaire , comme d'habitude l’Europe est la grande absente , cette guerre de "gazoduc" ne concerne que les USA et la russie les deux gendarmes de la planète ... des gendarmes qui savent aussi jouer aux voleurs la France vas payer pour une guerre qui ne la concerne pas , du moins dans la manière dont elle se déroule , il fallait dés le départ une coalition mondiale pour lutter contre les terroristes et tuer le nid de serpent or pendant 4 ans on a fait la sourde oreille et comme par hasard la France s'est réveillé quand elle a eu en son sein 130 morts innocents...... pauvre France tu es bien mal gouverné , juste bon à commémorer les 100 ans de la guerre 14/18 comme si c'était une gloire de commémorer l'horreur , j'ai toujours était contre la guerre d'une guerre personne n'en sort jamais vainqueur , bien sur j'honore la mémoire et le courage de mon grand père qui a fait la bataille de verdun et heureusement s'en est sorti , mais toutes ces commémorations ou étalage d'horreur je le cautionne pas il ne faut pas oublier mais il faut aussi savoir apprendre la paix aux nouvelles générations , allez de l'avant dans 400 ans d'ici vas t'on encore parler de la guerre de 14 ? mon grand père a obtenu la légion d'honneur en 1973 peu de temps avant de mourir (dcd en 1975 , la guerre il nous la raconté un peu c'était une guerre effroyable et terriblement meurtrière et traumatisante pour ceux qui en revenait , malgré ça il nous disait j'espère que vous ne vivrez jamais ça , ce fut un courageux soldat dans ces années là il n'en était pas moins un homme de paix *
en 2016 les hommes ont t'il compris ? le début du conflit en Syrie a démarré en mars 2011 , il a fait plus de 260.000 morts et poussé à la fuite plus de la moitié de la population du pays... qu'a t'on fait ? rien on préfère gueuler ou se diviser contre les migrants qui eux n'ont pas demandé à partir de leur pays on se divise on jouent les accueillants , il a fallu un attentat terroriste chez nous en novembre pour qu'on se réveille et encore si on peut appeler ça un réveil car allez bombarder en Syrie c'est comme taper dans un nids d'abeilles tu te fais piquer en retour... les guerres sont des bêtises bien souvent ce n'est que guerre d'intérêt pour des puissants qui dirige et veulent gouverner , soyez reconnaissant envers nos soldats nos combattants , nos héros mais n'honorez pas un pays fut t'il le votre ! qui fabrique et vend des armes de guerre ,je pense pour ma part et le proclame quand nécessaire que :
la graisse de mitrailleuse n'a jamais était la brillantine des Dieux...


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le billet    Mar 23 Fév 2016 - 16:45

Par Jean Jurca

L'EUROPE SOCIALE NE VERRA JAMAIS LE JOUR parce que l’Europe est l’antithèse même d’une vision progressiste des choses. L’Europe doit permettre de détruire les nations, leurs singularités, leurs histoires. Elle doit raturer les imaginaires collectifs, tout ce qui pourrait permettre à des millions de travailleurs qui parlent la même langue et se revendiquent de la même histoire sociale et ouvrière de pouvoir s’organiser. Qui-plus-est, la France est le dernier grain de sable dans l’engrenage. Avec ses révolutions, sa sécurité sociale, ses hôpitaux publics et ses fonctionnaires, elle demeure une entrave pour la marche forcée vers l’eldorado libéral. Mettre fin à son code du travail et à sa protection salariale, c’est lui faire mettre un genou à terre. L’histoire nous attend donc au tournant


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Quand on fait la guerre...   Dim 27 Mar 2016 - 8:03

Francois Heilbronn
23 mars, 18:04

QUAND ON EST EN GUERRE, ON SE BAT
Quand on est en guerre on ne pleurniche pas comme la ministre des affaires étrangères européenne.
Quand on est en guerre on ne passe pas son temps à changer la couleur de la Tour Eiffel.
Quand on est en guerre Monsieur le Président on nomme l’ennemi par son nom : LE TERRORISME ISLAMISTE, et on oublie pas systématiquement l’adjectif.
Quand on est en guerre on mobilise les troupes d’élites et les groupes d’intervention. On envoie pas 6 policiers en goguette se faire canarder par des terroristes et les laisser s’échapper.
Quand on est en guerre, on protège sa population civile et on prend les mesures de sécurité nécessaires en France et en Europe.
Quand on est en guerre, on poursuit tous ceux qui collaborent avec l’ennemi. On ne les invite pas à la télévision et dans les colloques de Boniface, Plenel et consorts.
Quand on est en guerre on poursuit les fournisseurs d’accès et les réseaux sociaux pour complicité avec l’ennemi, lorsqu’ils laissent diffuser des appels au Djihad.
Quand on est en guerre, on demande à son peuple du courage, des sacrifices, de la solidarité
Quand on est en guerre, chers dirigeants belges et français, on fait appel aux régiments d’élites, aux forces spéciales…
…et surtout on GAGNE LA GUERRE contre un ennemi faible : assemblage de minables délinquants décérébrés et fanatisés


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le billet du jour   Ven 8 Avr 2016 - 11:11

[size=30]La société courtisane...[/size]



La société (de consommation), cette femme-objet (de désir) qui se reflète en bonne hypocrite quand celle-là, d'un regard implacablement lancé sur tout ce qui s'exhibe devant elle au nom du Plaisir, renie ce qu'elle est en face du miroir dans lequel son reflet prude veille strictement sur elle ; ce qu'elle est, cette société ? Une courtisane excitante et jouissive à l'excès ! Ainsi, elle influe de bon cœur sur nos comportements d'un côté (en femme-objet) mais censure avec fermeté nos expressions de l'autre (en bonne hypocrite). Eh oui, elle est en droit de nous séduire et de nous pervertir avec ses formes aguicheuses - ô Publicité ! -, mais on n'est permis de toucher sa gracieuse étendue corporelle qu'en ne l'affectant pas de choses à caractère sensible, ou du moins qu'elle estime comme étant potentiellement dérangeantes. En cela, il faudrait donc que l'on jouisse de ce qu'elle expose à la lumière du dieu Profit sans que les expressions dont on se fait auteurs en conséquence des influences qu'elle a sur nous soient indélicates en regard de sa soi-disant - mais fausse ! - image vertueuse. Alors, comment résister face à cette courtisane irrésistible, à la fois d'attirance et d'autorité, qu'est la société (de consommation) ? Peut-être en brisant tous ces écrans qui masquent d'un désir virtuel le visage d'une liberté perdue depuis trop longtemps, qui sait...

Publié par Cédric Rochelet à 22:37 


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le billet du jour    Jeu 16 Mar 2017 - 17:15

Expression Gauloise du jour !
Un riche estime que c'est grâce à lui que le bas peuple a du travail !
Il oublie tout simplement de dire que c'est grâce aux travailleurs du bas peuple qu'il a pu s' enrichir !
Autre sujet, le système de rémunération !
S'il n'y avait pas le SMIG, comme dans certains pays, l'ouvrier serait la proie de la surenchère pour obtenir de quoi vivre, or, il n'y a pas de plafond pour les catégories dites supérieures, même mieux, l'ouvrier est prélevé sur la totalité de son salaire pour les charges, un cadre est plafonné !!
On nous dit que nous sommes en république ! sait-on exactement ce qu'est une république ? pas simplement le grafiti sur les murs des Mairies, (liberté, égalité,fraternité) trois mots qui n'ont jamais été appliqués, par contre pour la citation de ces trois mots des millions de personnes sont mortes aux combats par l'incompétence des dirigeants à éviter ou organiser une guerre ! On chante la Marseillaise pour embobiner le peuple qu'on injurie de "populisme" afin de lui ôter tout espoir de donner son point de vue !
Alors si vraiment nous voulons respecter l'être humain, on doit le faire en tant que tel et non pas tel que vous voudriez le voir !



André Harvoire 


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: coup de tonnerre !   Jeu 6 Avr 2017 - 11:30

Contacter SFR Siège social


La Défense 1 pl Carpeaux, 92915 PARIS LA DEFENSE CEDEX


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5219
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Le billet de....   Ven 7 Avr 2017 - 6:58

VOTER POUR QUOI FAIRE ? par Jean Jurca 

La question n’est donc pas : faut-il s’abstenir aux élections ? 
Elle est plutôt : en s’abstenant le 23 avril, obtiendra-t-on un résultat plus intéressant qu’en allant voter ?
Si les élections servaient vraiment à quelque chose, disait Coluche, il y a longtemps qu’on les aurait interdites. Avant d’aborder les enjeux du futur scrutin, il faut sans doute en passer par cette cure de réalisme. Car, on le sait d’expérience, il n’y a pas grand-chose à espérer des élections, elles ont rarement changé le cours des événements, et elles se résument souvent à un rituel où le peuple s’imagine qu’il a le choix. Cette illusion de la démocratie formelle est entretenue par ceux qui en tirent bénéfice, le simulacre électoral ayant pour principal effet de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.
A la limite, le processus électoral pourrait passer pour un acte de souveraineté si les dés du jeu politique n’étaient pas pipés. Il exprimerait la volonté du peuple si cette volonté pouvait se formuler, librement, au terme d’une délibération collective digne de ce nom. On peut toujours rêver qu’il en soit ainsi, mais ce n’est pas le cas. Les médias de masse sont les larbins du capital, le débat démocratique s’apparente aux jeux du cirque et la confrontation des idées est dénaturée par les intrigues politiciennes. Dans ces conditions, la question se pose : faut-il céder, une fois de plus, le 23 avril, au fétichisme du bulletin de vote ?
On dira aussi, à juste titre, que c’est le mouvement populaire, et non le scrutin électoral, qui a arraché les principales avancées collectives qui ont fait de la France un pays doté d’un indice de développement humain élevé. C’est vrai. Sans les grèves massives et les occupations d’usines de 1936 et 1968, la condition des couches populaires serait pire. Sans la démonstration de force de la classe ouvrière organisée, dans ce grand moment fondateur que fut la Libération, nous n’aurions ni sécurité sociale, ni services publics, ni droits des travailleurs.
Or sa puissante volonté de changement, dans ces circonstances historiques, le peuple l’a également manifestée dans les urnes. Avec un PCF à 28%, en 1945, le rapport de forces était favorable. Le patronat collabo rasait les murs, la droite était aux abois, Maurice Thorez était vice-président du conseil et l’ouvrier Ambroise Croizat, ministre communiste, créa la “Sécu”. Présidé par De Gaulle, ce fut le meilleur gouvernement que la France aie connu. Il accomplit les réformes de structure dont le pays avait besoin, ces mêmes réformes qui subissent les assauts des forces réactionnaires depuis un quart de siècle.
En accompagnant le mouvement des masses, il arrive donc que le vote lui donne une traduction politique. On peut toujours vanter les charmes du spontanéisme (il a sa noblesse), on peut dénoncer la mascarade électorale, mais s’abstenir au moment crucial revient à laisser l’adversaire dicter ses conditions. Voter ou ne pas voter, au fond, c’est surtout une affaire de circonstances, de conjoncture politique. La question n’est donc pas : faut-il s’abstenir aux élections ? Elle est plutôt : en s’abstenant le 23 avril, obtiendra-t-on un résultat plus intéressant qu’en allant voter ?
Comme disait Yvon Gattaz, père et prédécesseur de l’actuel président du MEDEF dans les années 70, on ne fait pas la même politique économique et sociale avec un PC à 10% et un PC à 25%. Si nous en doutons parfois, les détenteurs de capitaux, eux, le savent bien. Une élection n’est jamais qu’un moment d’un processus plus vaste, et même si l’essentiel se joue ailleurs, elle contribue à cristalliser un rapport de forces. En appliquant cette maxime patronale à la situation actuelle, on voit bien qu’un vote significatif en faveur de la « France insoumise » ferait peser la balance du bon côté. Car le programme de Jean-Luc Mélenchon, certes, n’a rien de révolutionnaire, sans mouvement social il est voué à l’échec, mais il ouvre des perspectives intéressantes.
A y regarder de près, c’est le seul programme qui entend consolider les défenses immunitaires de ceux qui vivent modestement de leur travail, qu’ils soient ouvriers, employés, artisans, paysans, fonctionnaires, chômeurs ou retraités. Ce n’est pas un programme communiste, loin de là, mais un projet keynésien de gauche, à contenu fortement redistributif, qui associe relance par la demande, investissement public et rétablissement des droits sociaux. Son financement au moyen d’une réforme fiscale audacieuse, à rebours des pratiques libérales, en fait un programme socialement progressiste.
Là où le bât blesse, c’est que ce projet n’est réalisable qu’en dehors de la zone euro, voire de l’UE, et que le candidat ne le dit pas clairement. Selon lui, le plan A consistera à renégocier le contenu des traités européens et on appliquera le plan B (sortie de l’UE) si cette négociation échoue. Or il faudrait parvenir à s’extraire du monde réel pour parier sur le succès d’une telle négociation. Elle supposerait en effet que 26 Etats, subitement, se mettent à satisfaire les demandes françaises. Cette fausse alternative est donc une erreur, car elle brouille le message du candidat et entretient le doute sur ses intentions.
Cette ambiguité est d’autant plus regrettable que Jean-Luc Mélenchon se réclame à juste titre d’un « indépendantisme français » et préconise la rupture de la France avec l’OTAN. Contrairement à MM. Fillon, Macron et Hamon, il prend au sérieux l’héritage gaullien, il milite pour une diplomatie souveraine et stigmatise le suivisme d’un François Hollande qui a mis la France à la remorque des intérêts américains. En refusant de prôner explicitement le Frexit, la « France insoumise », par conséquent, manque de cohérence politique.
Sur ce plan, c’est François Asselineau qui a raison. On ne peut restaurer la souveraineté nationale – condition expresse de la souveraineté populaire – qu’en rompant les amarres avec l’OTAN et avec l’UE. Il faut sortir de l’OTAN, cette machine de guerre dont la raison d’être est de servir les ambitions impérialistes de Washington. Mais il faut aussi rompre avec l’UE, car la fonction de cette instance supranationale est de soustraire la politique économique à la délibération démocratique. Ni plan A, ni plan B. La seule réponse, c’est le Frexit. Et le seul moyen d’y parvenir, c’est le référendum.
Marine Le Pen, dira-t-on, veut aussi restaurer la souveraineté nationale. Mais son programme renoue avec l’ADN droitier du FN dès qu’il s’agit d’expliquer ce qu’on entend faire, une fois au pouvoir, de cette souveraineté rétablie. Son programme n’inclut ni redistribution des revenus, ni nationalisation des banques, ni contrôle des mouvements de capitaux, ni rien qui fâche de près ou de loin les possédants. Le rétablissement du franc ne manque pas de panache, mais ce changement restera purement cosmétique s’il ne s’accompagne de réformes de structures. Marine Le Pen n’en a prévu aucune. Pas plus qu’il ne conteste les hiérarchies sociales, le FN n’entend faire plier les puissances d’argent.
Comme l’expérience l’a montré, le FN prétend défendre les travailleurs, mais il les abandonne en chemin lorsque l’oligarchie s’attaque à leurs droits. Lors des grèves contre la Loi-Travail, Mme Le Pen réclamait l’intervention de la police contre les grévistes. Si elle est élue, le discours à tonalité sociale de Florian Philippot ne résistera pas deux mois. Il est stupide de qualifier ce projet de fasciste. En fait, c’est un projet banalement réactionnaire. On ne peut mener une politique progressiste qu’en sortant de l’UE, c’est vrai. Mais ce n’est pas parce qu’on veut sortir de l’UE qu’on va mener une politique progressiste !
Son discours monomaniaque contre l’immigration, bien sûr, offre au FN une rente de situation électorale. Comme s’il suffisait de mettre fin aux flux migratoires pour créer des emplois, le FN répète cette formule magique comme un mantra. Caresser dans le sens du poil l’islamophobie ou la xénophobie ambiante, toutefois, ne fait pas une politique. On se demande si ses électeurs croient vraiment aux fabuleuses économies que permettrait de réaliser la suppression de la prétendue facture migratoire, tant la ficelle est grosse. Pour séduire l’électorat populaire, en tout cas, le parti a besoin d’entretenir cette mythologie vieille comme le monde.
Du coup, non seulement il oppose les Français entre eux, mais il les berne en leur faisant croire qu’il y a un trésor de guerre, quelque part, dont il suffirait de se saisir. La stratégie du bouc-émissaire, chez Le Pen, est à double emploi. Elle fournit un dérivatif aux hantises et aux frustrations des victimes de la mondialisation. Mais, en même temps, elle masque les incohérences d’un projet qui entend redistribuer aux ouvriers sans toucher aux intérêts des possédants. La mono-causalité immigrée réconcilie tout le monde ! Véritable martingale, elle permettra d’augmenter les salaires tout en baissant les charges, et de financer de nouvelles dépenses régaliennes sans augmenter les impôts sur les riches.
Cette quadrature du cercle lepéniste, au fond, est la figure inversée du cercle carré des eurobéats (Macron, Fillon, Hamon) qui veulent perpétuer à tout prix la tutelle des marchés sur les Etats. Marine Le Pen veut la souveraineté sans la redistribution tout en prétendant le contraire, ce qui est à la fois incohérent et réactionnaire. M. Fillon, lui, ne veut ni la souveraineté ni la redistribution, ce qui est à la fois cohérent et réactionnaire. M. Hamon veut la redistribution mais pas la souveraineté, ce qui est absurde. M. Macron veut tout et son contraire, et d’ailleurs il se moque des programmes. M. Mélenchon veut la redistribution, mais il devra imposer la souveraineté (plan B) pour y parvenir. Car une chose est sûre : les marchés ne lui offriront pas l’opportunité de temporiser.




LES-CRISES.FR




On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: coup de tonnerre !   

Revenir en haut Aller en bas
 
coup de tonnerre !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» [Masterpiece G1] Revue Thundercracker et Skywarp / Coup de Tonnerre et Fraudeur
» Coup de tonnerre chez SYN3RGI [Decerto.net]
» [ToyWorld] Produit Tiers - TW-M?? Seekers - aka Starscream/Ego, Skywarp/Fraudeur et Thundercracker/Coup de Tonnerre
» Image et son coupés...
» coup de gueule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ditesleaveclesourire :: LA COUR DE RECRE :: Coups de tonnerre-
Sauter vers: