Ditesleaveclesourire
Bienvenue !


de tout, de riens , d'actualités,de chansons dans le respect de chacun.
 
Portail*AccueilS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» le billet du jour
Ven 12 Mai 2017 - 15:01 par ally-net

» Il faut changer les choses
Sam 29 Avr 2017 - 15:37 par ally-net

» Petit rappel historique
Ven 14 Avr 2017 - 8:57 par ally-net

» SANTE
Mer 12 Avr 2017 - 7:17 par ally-net

» Tout va très bien Madame la Marquise...
Mar 11 Avr 2017 - 9:51 par ally-net

» l'évènement
Lun 10 Avr 2017 - 16:13 par ally-net

Elections 2012
Exceptionnellement le vote est ouvert à tous les membres et aux invités.
 
Ally-net
modératrice
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Sujets les plus actifs
Bonjour
Bonjour
Bonjour
Bonjour
en bref
Elections présidentielles : débat
Photos déformées
la chanson du jour
citation du jour
Au coin du feu
Forum

Partagez | 
 

 La chanson française et son histoire : 1900- 2000

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5218
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   Jeu 8 Fév 2007 - 22:33

Je ne veux pas jouer les psycho... logues, mais je pense que,
effectivement, certaines chansons (ou plutôt textes) nous dérangent parcequ'on y retrouve un peu de notre vécu, ce vécu qu'on essaie sans doute d'oublier.
Et ces chansons nous y entrainent, comme le ferait un courant dans la rivière de nos souvenirs.

Pour "comme d'habitude", j'ai un ami , qui est membre de ce forum (Tege... si tu me lis ...!!!) qui n'arrive pas à l'écouter, sans doute parceque cela rappelle la monotonie qui peut s'installer dans un couple , monotonie qui amène souvent à sa destruction.


Dernière édition par le Sam 10 Fév 2007 - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lasso
Forecnet


Nombre de messages : 1562
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   Ven 9 Fév 2007 - 3:49

Tu as sûrement raison Ally.

Je croie que pour moi aussi Comme d'habitude est la chanson que je supporte le moins d'écouter. Il y en a d'autres comme j'ai déjà dit mais celle là est celle qui m'énerverai le plus.

Sûrement que ces chansons doivent nous ramener à notre vécu et de toute façon, elles ne nous laissent pas indifférent. C'est déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5218
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   Sam 10 Fév 2007 - 14:44

Plus bleu que le bleu de tes yeux

Paroles et Musique: Charles Aznavour 1951
Interprète : Edith Piaf

Lorsque je lève les yeux,
Je rencontre le ciel
Et je me dis : "Mon Dieu,
Mais c'est sensationnel,
Tant de bleu."
Lorsque je lève les yeux,
Je rencontre tes yeux
Et je me dis : "Mon Dieu,
C'est vraiment merveilleux,
Tant de bleu."

Plus bleu que le bleu de tes yeux,
Je ne vois rien de mieux,
Même le bleu des cieux.
Plus blond que tes cheveux dorés
Ne peut s'imaginer,
Même le blond des blés.
Plus pur que ton souffle si doux,
Le vent, même au mois d'août,
Ne peut être plus doux.
Plus fort que mon amour pour toi,
La mer, même en furie,
Ne s'en approche pas.
Plus bleu que le bleu de tes yeux,
Je ne vois rien de mieux,
Même le bleu des cieux.

Si un jour tu devais t'en aller
Et me quitter,
Mon destin changerait tout-à-coup
Du tout au tout.

Plus gris que le gris de ma vie,
Rien ne serait plus gris,
Pas même un ciel de pluie.
Plus noir que le noir de mon cœur,
La terre en profondeur
N'aurait pas sa noirceur.
Plus vide que mes jours sans toi,
Aucun gouffre sans fond
Ne s'en approchera.
Plus long que mon chagrin d'amour,
Même l'éternité
Près de lui serait court.
Plus gris que le gris de ma vie,
Rien ne serait plus gris,
Pas même un ciel de pluie.

On a tort de penser, je sais bien,
Aux lendemains.
A quoi bon se compliquer la vie
Puisqu'aujourd'hui...

Plus bleu que le bleu de tes yeux,
Je ne vois rien de mieux,
Même le bleu des cieux.
Plus blond que tes cheveux dorés
Ne peut s'imaginer,
Même le blond des blés.
Plus pur que ton souffle si doux,
Le vent, même au mois d'août,
Ne peut être plus doux.
Plus fort que mon amour pour toi
La mer, même en furie,
Ne s'en approche pas.
Plus bleu que le bleu de tes yeux,
Je ne vois que les rêves
Que m'apportent tes yeux...
Revenir en haut Aller en bas
KingCharles
Membre


Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   Mar 13 Fév 2007 - 9:07

Ma liberté
longtemps je t'ai gardée
comme une perle rare.
Ma liberté,
c'est toi qui m'as aidé
à larguer les amarres,
pour aller n'importe où
pour aller jusqu'au bout
des chemins de fortune,
pour cueillir en rêvant
une rose des vents
sur un rayon de lune!

Ma liberté
devant tes volontés
ma vie était soumise
ma liberté,
je t'avais tout prêté
ma dernière chemise
Et combien j'ai souffert
pour pouvoir satisfaire
toutes tes exigences!
J'ai changé de pays,
j'ai perdu mes amis
pour garder ta confiance!

Ma liberté,
tu as su désarmer
mes moindres habitudes
ma liberté,
toi qui m'as fait aimer
même la solitude.
Toi qui m'as fait sourire
quand je voyais finir une belle aventure,
toi qui m'a protégé
quand j'allais me cacher
pour soigner mes blessures!

Ma liberté,
pourtant je t'ai quittée
une nuit de décembre.
J'ai déserté
les chemins écartés
que nous suivions ensembles,
lorsque, sans me méfier,
les pieds et poings liés
je me suis laissé faire,
et je t'ai trahi
pour une prison d'amour
et sa belle geôlière!
et je t'ai trahi
pour une prison d'amour
et sa belle geôlière!


Serge Reggianni et musique de Moustaki deux amours de Piaf
Revenir en haut Aller en bas
http://tigrouavalon08.spaces.live.com/
ally-net
Administratrice


Nombre de messages : 5218
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   Mar 13 Fév 2007 - 9:11

Ma liberté... chanson chère à mon ami gete... (membre très
passif... du forum Cool )
Revenir en haut Aller en bas
Lasso
Forecnet


Nombre de messages : 1562
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   Mar 13 Fév 2007 - 9:59

Très belle chanson de Georges Moustaki

également interprétée par Serge Reggiani
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5218
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: RINA KETTY les années 30   Mar 13 Fév 2007 - 12:57

J'attendrai
Rina Ketty

j'attendrai
Le jour et la nuit, j'attendrai toujours
Ton retour
J'attendrai
Car l'oiseau qui s'enfuit vient chercher l'oubli
Dans son nid
Le temps passe et court
En battant tristement
Dans mon cœur si lourd
Et pourtant, j'attendrai
Ton retour
J'attendrai
Le jour et la nuit, j'attendrai toujours
Ton retour
J'attendrai
Car l'oiseau qui s'enfuit vient chercher l'oubli
Dans son nid
Le temps passe et court
En battant tristement
Dans mon cœur si lourd
Et pourtant, j'attendrai
Ton retours



Le vent m'apporte
Des bruits lointains
Devant ma porte
J'écoute en vain
Helas, plus rien
Plus rien ne vient
J'attendrai
Le jour et la nuit, j'attendrai toujours
Ton retour
J'attendrai
Car l'oiseau qui s'enfuit vient chercher l'oubli
Dans son nid
Le temps passe et court
En battant tristement
Dans mon cœur si lourd
Et pourtant, j'attendrai
Ton retour
Et pourtant, j'attendrai
Ton retour
Le temps passe et court
En battant tristement
Dans mon cœur si lourd
Et pourtant, j'attendrai
Ton retour


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali


Dernière édition par le Mar 13 Fév 2007 - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5218
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   Mar 13 Fév 2007 - 12:59

suite... (source Le Chat Noir)

L'oreille occidentale associe communément tempo lent et sentimentalité. Cette mélodie où l'attente est suggérée, dès le départ du refrain, par la durée des notes (une ronde et une blanche sur la dernière syllabe de "j'attendrai" offre un écrin musical parfaitement redondant à l'expression d'une mélancolie diffuse, sans tremolo, sans fioriture ni effet de vibrato. Traitée en romance, J'attendrai sera d'ailleurs reçue à l'étranger comme une chanson française. Durant l'Occupation, elle prit une connotation nettement plus socialisée, puis poursuivit sa carrière, nichée au creux de la mémoire de la génération d'avant-guère.

Un come-back ravageur
La polémique déclenchée par la reprise disco de Dalida, en 1975, et qui s'installa plusieurs semaines durant en tête du hit-parade national, apporta la preuve de cette présence mémorative : un magazine de grande diffusion reçut ainsi plusieurs centaines de lettres discutant avec passion des mérites comparés des versions de Rina Ketty et Dalida. Reflétant le défenseur des de la tradition, un lecteur stigmatisait ainsi celle qui "de la douce et mélancolique romance interprétée jadis avec sensibilité par Rina Ketty, avait une sorte de pot pourri en "pop" et "swing"." Cette opposition entre "fondamentalistes" et "modernistes" recouvre une bataille de génrations. L'objet de la polémique : "le "bon tempo", c'est à dire la vitesse à laquelle un morceau doit être écécuté, et que Mozart déjà qualifiait de probleme le plus délicat posé par la musique. Bien moins fixiste que savante, la musique populaire ignore en général les guerres de religion en ce domaine. Celle que déclencha Dalida n'en est que plus significative.


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
Lasso
Forecnet
avatar

Nombre de messages : 1562
Localisation : Provence
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   Mar 13 Fév 2007 - 14:18

J'aime bien la version de Rina Ketty

Et j'adore celle de Dalida qui a donné une seconde

jeunesse à cette chanson. Elle en avait bien besoin.

Et ce faire la "guerre " pour ça, c'est d'un ridicule pas

possible.

A chacun sa version préférée. Moi j'aime les deux.


Le bonheur est un hold-up permanent Léo Ferré
Revenir en haut Aller en bas
KingCharles
Membre
avatar

Nombre de messages : 246
Localisation : Ardennes
Emploi : secrétaire d'assoc
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   Mer 14 Fév 2007 - 14:55

Aujourd'hui la Saint Valentin :

O mon jardin d'eau fraîche et d'ombre
Ma danse d'être mon cœur sombre
Mon ciel des étoiles sans nombre
Ma barque au loin douce à ramer
Heureux celui qui devient sourd
Au chant s'il n'est de son amour
Aveugle au jour d'après son jour
Ses yeux sur toi seule fermés

Heureux celui qui meurt d'aimer
Heureux celui qui meurt d'aimer

D'aimer si fort ses lèvres closes
Qu'il n'ait besoin de nulle chose
Hormis le souvenir des roses
A jamais de toi parfumées
Celui qui meurt même à douleur
A qui sans toi le monde est leurre
Et n'en retient que tes couleurs
Il lui suffit qu'il t'ait nommée

Heureux celui qui meurt d'aimer
Heureux celui qui meurt d'aimer

Mon enfant dit-il ma chère âme
Le temps de te connaître ô femme
L'éternité n'est qu'une pâme
Au feu dont je suis consumé
Il a dit ô femme et qu'il taise
Le nom qui ressemble à la braise
A la bouche rouge à la fraise
A jamais dans ses dents formée

Heureux celui qui meurt d'aimer
Heureux celui qui meurt d'aimer

Il a dit ô femme et s'achève
Ainsi la vie, ainsi le rêve
Et soit sur la place de grève
Ou dans le lit accoutumé
Jeunes amants vous dont c'est l'âge
Entre la ronde et le voyage
Fou s'épargnant qui se croit sage
Criez à qui vous veut blâmer

Heureux celui qui meurt d'aimer
Heureux celui qui meurt d'aimer

Jean Ferra Chante Aragon ...
Revenir en haut Aller en bas
http://tigrouavalon08.spaces.live.com/
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5218
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   Mer 14 Fév 2007 - 17:11

Toujours spéciale St Valentin


C'est merveilleux l'amour
Charles Aznavour

C'est merveilleux l'amour
C'est fantastique
C'est trop compliqué pour
Que ça s'explique
Ça va, ça vient, ça court
C'est lunatique
C'est merveilleux l'amour

Heureux ou malheureux
C'est un dilemme
Qui pose aux amoureux
Plus d'un problème
C'est un jeu dangereux
Mais quand on aime
C'est merveilleux l'amour

Ça crie
Ça mène notre vie
Sur terre
Ça pleure
Et ça nous prend des heures
Entières
Et l'on a beau dire
Et l'on a beau faire

Quand on est dans ses doigts
Notre vie change
Car on subit sa loi
Qu'est un mélange
De tourments et de joies
Vraiment étrange
C'est merveilleux l'amour

C'est merveilleux l'amour
Qu'on se le dise
Ces instants qu'on savoure
Et qui nous grisent
Dont dépendent nos jours
Nous électrisent
C'est merveilleux l'amour

Ça vient sans s'annoncer
Sans crier gare
Un regard, un baiser
Hop! ça démarre
Le bonheur est lâché
Dans la bagarre
C'est merveilleux l'amour

Ça vit
De rêves et d'ennuis
Qui passent
C'est fier
Ça fait un bruit d'enfer
Ça casse
Et quoi que l'on pense
Et quoi que l'on fasse

Quand dans son tourbillon
Il nous entraîne
Ça prend des proportions
Surhumaines
Et qu'on le veuille ou non
C'est une chaîne
Qui nous tient nuit et jour
C'est merveilleux, merveilleux l'amour


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5218
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: de circonstances   Mer 21 Fév 2007 - 13:12

Paroles: Michel Sardou, Pierre Delanoë. Musique: Jacques Revaux

Les années 30


La classe ouvrière,
Le front populaire
Et le Président Lebrun,
Dans l'usine en grève,
Tout le monde rêve
De voir la mer à St-Aubin.

Dans les années trente,
Le tabac augmente,
Il faut trouver des milliards.
La gauche et la droite
S'insultent et se battent
Et retour à la case départ.

Les 200 familles,
Tous à la Bastille,
Pour applaudir Léon Blum,
Comm'dit ma grand-mère,
"Y faut pas s'en faire,
La France est prospère yop la boum !"

Dans les années trente,
Les jardiniers plantent
Sur la marmite un drapeau noir,
La gauche et la droite
Se tirent dans les pattes
Et retour à la case départ.

Les années octante,
Le franc qui serpente
Et bonjour le programme commun,
Dans l'usine en grève,
Une voix s'élève :
"Les 35 heures pour l'an prochain."

La classe ouvrière,
Les masses populaires,
Il faut trouver des milliards,
La gauche et la droite
Jouent les acrobates
Et retour à la case départ.

Dans les années folles,
Les rois du pétrole
Vivaient encore sous la tente.
La bombe atomique
Et l'informatique,
On s'en fout comm'de l'an 40.

Les années octante,
Tout'la vie augmente.
Les moules s'accrochent aux paysans
Mais lorsque l'on sonde
La France profonde,
On nous dit qu'tout l'monde est content.

La classe ouvrière,
Le front populaire
Et le Président Lebrun,
Dans l'usine en grève,
Tout le monde rêve
De voir la mer à St Aubin

Dans les années trente,
Le tabac augmente,
Il faut trouver des milliards.
La gauche et la droite
S'insultent et se battent
Et retour à la case départ.

Les 200 familles,
Tous à la Bastille,
Pour applaudir Léon Blum,
Comm'dit ma grand-mère,
"Y faut pas s'en faire,
La France est prospère yop la boum !"

Dans les années trente,
Les jardiniers plantent
Sur la marmite un drapeau noir,
La gauche et la droite
Se tirent dans les pattes
Et retour à la case départ.



On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
VirtualFairy
Membre
avatar

Nombre de messages : 79
Localisation : Zagreb
Emploi : Etudiante
Age : 30
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   Jeu 22 Fév 2007 - 9:01

Saint Peterstbourg (Damien Saez)

A Saint Petersbourg
La neige tombe
C'est Dieu qui pleure
L'histoire du monde
Des perles qui tombent
Comme si le sang du ciel
Couvrait le siècle rouge
D'un drapeau blanc

A Saint Petersbourg
La neige tombe
Pour panser de coton
Le pauvre monde
Mais le monde c'est les hommes
Les pays, les bons dieux
Et les perles qui tombent
Et qui vous montent au yeux

A Saint Petersbourg
On a perdu la guerre
Pas celle des canons
Mais celle des idées
Y'a Olga la blonde
Celle qu'on appelle espoir
Et celle qui éspère
De refaire le monde
Un monde fait de lumière
Et de neige en été
Et de soleil d'hiver
Et de nuit d'amour

A Saint Petersbourg
Moi je n'irai jamais
Plus je te regarde
Et plus je sais
Que je t'aimes
Ma princesse
Mon ailleurs
Mon Amour
Puisque l'âme est la richesse
A Saint Petersbourg

A Saint Petersbourg
La neige tombe
C'est Dieu qui pleure
Le sang du monde
Mais y'a Olga la blonde
Celle qu'on appelle espoir
Et celle qui éspère
De refaire le monde
Un monde fait de lumières
Et de neige en été
Et de soleil d'hiver
Et de nuit d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
http://frenchiegirl.bloxode.com
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5218
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   Jeu 22 Fév 2007 - 13:35

Beau texte , très inspiré de Jacques Brel drunken


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5218
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: chansons françaises   Jeu 22 Fév 2007 - 13:43

L'espérance folle
musique et paroles : Guy Béart

C'est l'espérance folle
Qui nous console
De tomber du nid
Et qui demain prépare
Pour nos guitares
D'autres harmonies

S'élève l'espérance
Dans le silence
Soudain de la nuit
Et les matins qui chantent
Déjà enchantent
Nos soirs d'aujourd'hui

Viens
C'est la fête en semaine viens
Je t'attends,tu le sais, plus rien
Plus rien ne nous sépare viens
Viens
Si les larmes t'ont fait du bien
Ce sourire est déjà le lien
Avec les beaux jours qui viennent
Reviennent

C'est l'espérance folle
Qui carambole
Les tombes du temps
Je vois dans chaque pierre
Cette lumière
De nos cœurs battants

La mort c'est une blague
La même vague
Nous baigne toujours
Et cet oiseau qui passe
Porte la trace
D'étranges amours

Viens
C'est la fête en semaine viens
Je t'attends tu le sais plus rien
Plus rien ne nous sépare viens
Viens
Si les larmes t'ont fait du bien
Ce sourire est déjà le lien
Avec les beaux jours qui viennent
Reviennent

C'est l'espérance folle
Qui danse et vole
Au dessus des toits
Des maisons et des places
La terre est basse
Je vole avec toi

Tout est gagné d'avance
Je recommence
Je grimpe pieds nus
Au sommet des montagnes
Mâts de cocagne
Des cieux inconnus


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
ally-net
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5218
Localisation : Lorraine-Moselle
Emploi : travailleur social à la retraite
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: la chanson qui hante mes oreilles aujourd'hui   Mer 7 Mar 2007 - 14:00

La Danseuse est Créole

Paroles: Jacques Plante. Musique: Louiguy 1947
© 1947 Disque Pathé Marconi


Yvette Giraud

Au bistrot des Trois Capitaines
La patronne est Napolitaine
Et l'homme est Péruvien
En Pologne naquit la bonne
Le pianiste vient de Lisbonne
Pourtant je vous préviens
Voilà surtout pourquoi l'on vient

{Refrain:}
La danseuse est Créole
Et dessinant ses pas
Sa robe tourne et vole
Au tempo de la rumba
Sa taille se renverse
Se relève aussitôt
On dirait une liane
Que berce un souffle de vent chaud.
Son petit pied se pose ici
Son petit pied se pose là
Comme un furet qui passe et court
C'est un sourire à celui-ci
C'est un clin d'œil à celui-là
Vous êtes pris à votre tour.

La danseuse est Créole
Oui mais on ne sait pas
Si la belle est fidèle ou frivole
Et pour qui son cœur bat.
Son public est un vrai mélange
De marins aux visages étranges
Et de mauvais garçons
Quand parfois les clients se battent
Quand soudain la bagarre éclate
On dit c'est la boisson
Mais on sait bien l'autre raison

{au Refrain}

Croyez-moi sur parole
Au lieu d'entrer demain
Au bar où la danseuse est Créole
Passez votre chemin !


On peut me modifier, mais jamais me changer" Salvador Dali
Revenir en haut Aller en bas
KingCharles
Membre
avatar

Nombre de messages : 246
Localisation : Ardennes
Emploi : secrétaire d'assoc
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   Jeu 8 Mar 2007 - 14:46

Pour mon Tigrou ...

Chanson de Jean Ferrat Oural Ouralou ...

C'est dans l'aube chère à Verlaine
Que tu courais notre domaine
Humant l'air des quatre saisons
Odeurs de thym et de bruyère
Sous tes pattes fraîches légères
S'élevaient comme une oraison
Berger des landes familières
Tu vivais digne et solitaire
Animal doué de raison
J'écris ce jour anniversaire
Où tu reposes sous la terre
A deux pas de notre maison

Hourrah oural ouralou
Oural ouralou

Hourrah oural ouralou
Oural ouralou

On voit souvent des souveraines
A la place des rois qui règnent
Rien qu'en posant leurs yeux dessus
Il faut se méfier du paraître
De nous deux qui était le maître
Nous ne l'avons jamais bien su
Tu vécus la vie parisienne
La nuit sur les quais de la Seine
Les music-halls et les tournées
Et cette vie qui fût la mienne
Il me semble que tu l'entraînes
A la semelle de tes souliers

Hourrah oural ouralou
Oural ouralou

Hourrah oural ouralou
Oural ouralou

Jour après jour il faut l'admettre
Voir ceux qu'on aime disparaître
C'est ce qui fait vieillir trop tôt
Au paradis des chiens peut-être
Ton long museau à la fenêtre
Tu nous accueilleras bientôt
Au triple galop caracole
Je vois tes pattes qui s'envolent
Chevauchant l'herbe et les nuées
Le vent siffle dans ton pelage
Vole vole mon loup sauvage
Comme au temps des vertes années

Hourrah oural ouralou
Oural ouralou

Hourrah oural ouralou
Oural ouralou
Revenir en haut Aller en bas
http://tigrouavalon08.spaces.live.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chanson française et son histoire : 1900- 2000   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chanson française et son histoire : 1900- 2000
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» quizz N°1 : chanson française en video ... on jouuuue
» Site très sérieux - Institut de Stratégie et des Conflits - Commission Française d'Histoire Militaire
» accord de viva espana ( version française)chanson de Georgette Plana
» La chanson française serait elle en dépression ?
» Blonde ou pas...elle est bien française !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ditesleaveclesourire :: LA COUR DE RECRE-
Sauter vers: